Quantité :1
Hot Cakes [Edition limit&... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par Japan-Select
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expe'die' depuis Japon. Rapide: 3-4 semaines.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 15,98

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Hot Cakes [Edition limitée]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Hot Cakes [Edition limitée]


Prix : EUR 20,25 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
22 neufs à partir de EUR 9,39 3 d'occasion à partir de EUR 8,20

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Darkness

Discographie

Image de l'album de The Darkness

Photos

Image de The Darkness

Biographie

The Darkness est d'abord connu en tant que Empire après s'être formé en 2000 dans le Suffolk autour des frères Justin Hawkins (chant, guitare, clavier) et Dan Hawkins (guitare). Les deux frangins ont pour acolytes Frankie Poullain (basse) et Ed Graham (batterie). Tout ce petit monde nourrit une admiration pour les frasques du hard rock et du glam rock des ... Plus de détails sur la Page Artiste The Darkness

Visitez la Page Artiste The Darkness
17 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Hot Cakes [Edition limitée] + One Way Ticket to Hell & Back + Permission To Land - Copy control
Prix pour les trois: EUR 53,21

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (20 août 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Pias Recordings
  • ASIN : B008CG1HZQ
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 88.951 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


 
1. Every inch of you
2. Nothin's gonna stop us
3. With a woman
4. Keep me hangin' on
5. Living each day blind
6. Everybody have a good time
7. She just a girl, eddie
8. Forbidden love
9. Concrete
10. Street spirit (fade out)
11. Love is not the answer
12. I can't believe it's not love (acoustic demo)
13. Love is not the answer (acoustic demo)
14. Pat pong ladies
15. Cannonball (long version)

Descriptions du produit

Description du produit

THE DARKNESS signent leur tonitruant comeback avec un nouvel album, Hot cakes. Ce troisième opus fait la part belle aux riffs de guitares heavy et aux lignes de chants que n'auraient pas renié ACDC ou QUEEN. Produit par le groupe lui-même avec leur collaborateur de longue date Nick Brine (TEENAGE FANCLUB, ASH) et mixé par Bob Ezrin (ALICE COOPER, KISS, PINK FLOYD), cet album permet au groupe de retrouver la fougue de ses débuts et d'enchainer les morceaux survoltés comme « Every Inch Of You » et « Everybody Have a Good Time ». Après avoir joué à guichets fermés aux Etats-Unis, en Angleterre et en Australie, le quatuor anglais ouvrira cet été pour Lady Gaga lors de sa tournée gigantesque « Born This Way Ball » tour. Une magnifique opportunité pour le groupe, auteur du tube « I Believe in A Thing Called Love », de démontrer tout son talent et d'électriser les plus grandes scènes d'Europe. THE DARKNESS are baaaaaaaaaaack !

Critique

Le troisième album en studio des Britanniques qui célèbre leur reformation (retrouvailles de raison ?) en 2011 – après un divorce de près de cinq années – a été enregistré dans l’atmosphère familiale du home-studio du guitariste du groupe, Dan Hawkins (ainsi que dans les studios gallois mythiques de Rockfield) et produit par ce dernier et son frère aîné le chanteur Justin Hawkins.

Sans surprise, le groupe insuffle de l’humour dans un genre (grosso modo, la pop metal) qui n’en manque déjà pas, même si plusieurs des refrains se teintent d’une nostalgie affectueuse tentant à accréditer le romantisme de ces grands garçons. Le problème majeur restant que la parodie ne peut servir de viatique à un album que si elle s’appuie sur des compositions affûtées, roboratives, et définitives pour tout dire, ce qui n’est pas exactement le cas de celles de Hot Cakes, par ailleurs desservies par la voix de castrat de Justin Hawkins qui, comme les meilleures plaisanteries, aurait gagné à limiter ses effets dans le temps.

Assez naturellement, c’est lorsque le groupe parvient à digérer au mieux ses influences qu’il se montre le plus performant, de l’ombre portée de Queen aux très riches heures du glam-rock, en passant par les initiateurs hard-rock bands des années soixante-dix, aux refrains tellement outrageux et sexys qu’ils en traversent aisément les décennies, et, désormais, au rock pour adulte tel que nous en gratifiaient surabondamment les stations de radio des années 1980. Mais, encore une fois, si les boutades (suck my cock !, il faut oser, tout de même, de nos jours) sont ici constantes, on reste piteusement sur sa faim en matière d’instant hits.

Sous l’angle positif, on relèvera quelques riffs jubilatoires, des chorus en habiles recycleurs de clichés et autres chœurs volontaires. Aux antipodes, on restera stupéfait que des désormais quadragénaires manquent à ce point de discernement dans l’usage d’une certaine grandiloquence binaire : la clé de l’énigme résidant sans nul doute dans le parcours d’un groupe au succès gonflé aux hormones qui ne méritait peut-être pas toute l’attention dont il a été gratifié.

Christian Larrède - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile  Par elvisisalive TOP 1000 COMMENTATEURS le 23 août 2012
Format: CD
7 ans après « One Way Ticket to Hell & Back » et 6 ans après un split fracassant, les ténèbres du hard-glam-rock britannique, sont (justement) de retour de l'enfer avec un troisième album fébrilement attendu.

La pochette du CD nous met en appétit : sexy girls, poses lascives, sucreries... on va s'en mettre plein la lampe avec cet album que l'on espère bourré de surprises et de sucreries classic hard rock !

Premier titre, premières surprises : en lieu et place de l'habituel tonitruant hard rock d'ouverture (« Black shuck » sur « Permission to Land » et « One way ticket » sur « One Way Ticket to Hell & Back »), l'album commence par un titre mid-tempo. C'est un blues-rock pas mauvais du tout, avec grosses guitares bien grasses mais à mon sens un peu timide pour une ouverture d'album. Heureusement au bout de 50 secondes, la voix de Justin Hawkins retrouve un peu de folie et à 2'05, c'est la lead guitar qui nous rassure quelque peu ... ouf, ils ne sont pas encore totalement rangés des voitures. Côté texte, c'est grivois à souhait. On notera aussi un petit clin d'oeil à Led Zep (« Je voulais être docteur ou vétérinaire, jusqu'à ce que j'entende Communication Breakdown sur une cassette TDK 90 mn »).

On poursuit avec le très frimeur « Nothin's gonna stop us » qui accélère le rythme. On déplorera une mélodie un peu faible...
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par megaotal TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 novembre 2012
Format: CD
Oui vraiment!!!Quel plaisir de revoir ce groupe,sous le feu des projecteurs.6ans,aprés une séparation,qui a fait le bonheur de la presse à scandale,les frangins hawkins,reprennent du service,et ça fait du bien.Débarassés de leurs addictions(surtous le chanteur),the darkness,nous a pondus un véritable disque de true hard rock,qui donne véritablement le sourire.Les influences sonts toujours aussi évidentes(ac/dc et queen,en pole position),mais elles sonts toujours aussi bien utilisées pour donnée,non pas dans l'originalité,mais dans la nostalgie,du bon vieux hard,made in 80's.En somme,vous avez droits,à de trés grosses guitares,à un chant toujours aussi haut perché,et à des choeurs monstrueusement accrocheurs.Si le groupe,aura du mal à retrouvé la notoriété qui fut la sienne en 2003,il est à ne pas douté que ce"hot cakes",séduiras sans doute,les amateurs de vrai rock'n'roll!!!Pour ma part,un éxcéllent come-back...et vraiment ça fait plaisir!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par 38 skynyrd le 28 novembre 2013
Format: CD Achat vérifié
J'adore ce groupe qui me fout une pêche d'enfer.
Dans cet album, hormis "Street Spirit" et le refrain de "Concrete" trop branché Hard pour moi, les morceaux sont parfaits, autant dans l'écriture que dans la réalisation. Et que dire du son de gratte de Dan hawkins, une tuerie !
Pour moi le meilleur album du groupe.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par gamer78 le 26 septembre 2013
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
C'est à ma grande surprise que j'ai vu que The Darkness s'était reformé et avait donné un nouvel album pour ses fans. C'est un album que je recommande seulement aux fans.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?