Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

House of cards - Saison 1 [Blu-ray]

Disponible dans la promotion : 2 Séries TV achetées = la 3ème offerte*


Prix conseillé : EUR 40,13
Prix : EUR 30,00 LIVRAISON GRATUITE Détails
Économisez : EUR 10,13 (25%)
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
6 neufs à partir de EUR 20,00 4 d'occasion à partir de EUR 20,19

2 Séries TV achetées = la 3ème offerte

2 Séries TV achetées = la 3ème offerte
Vous pouvez profiter de cette offre sur près de 700 titres du 5 septembre au 5 avril 2015 inclus. Pour profiter de l'offre, ajoutez à votre panier 3 Séries TV, et utilisez le code 2SERIETV1.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

House of cards - Saison 1 [Blu-ray] + House of cards - Volume 2 : Chapitres 14-26 [Blu Ray + DIGITAL Ultraviolet] [Blu-ray]
Prix pour les deux : EUR 65,99

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Kevin Spacey, Robin Wright, Michael Kelly, Kristen Connolly, Kate Mara
  • Réalisateurs : Kevin Spacey, Robin Wright, Michael Kelly, Kristen Connolly, Kate Mara
  • Format : Couleur, Cinémascope
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français, Anglais, Arabe
  • Région : Région A/1, Région B/2 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 2:1
  • Nombre de disques : 4
  • Studio : Sony Pictures Entertainment
  • Date de sortie du DVD : 28 octobre 2013
  • Durée : 674 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (75 commentaires client)
  • ASIN: B00ENW4ODK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.956 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Master haute définition
Pas de bonus vidéo

Descriptions du produit

Description du produit

Der skrupellose und durchtriebene Kongressabgeordnete Francis Underwood und seine Frau Claire gehen über Leichen, um sich Macht zu verschaffen. Dieses bitterböse Politdrama beleuchtet die von Gier, Sex und Korruption geprägte Schattenwelt des modernen Washington D.C. Kate Mara und Corey Stoll sind weitere Hauptdarsteller in dieser Serie von David Fincher und Beau Willimon. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Amazon.fr

Die Demokraten haben die Wahl gewonnen: Nun sieht der skrupellose und mit allen Wassern gewaschene Kongressabgeordnete Francis Underwood seine Stunde gekommen. Doch statt wie versprochen für seine geleistete Unterstützung vom Präsidenten zum Außenminister ernannt zu werden, muss er sich weiterhin mit seiner Rolle als „majority whip“, als „Einpeitscher“, der die anderen Abgeordneten im Repräsentantenhaus auf Linie halten soll, begnügen. Gemeinsam mit seiner Frau Claire, die eine Wohltätigkeitsorganisation leitet, setzt Underwood zum Gegenschlag an. Er intrigiert, paktiert, erpresst und manipuliert, dass man jeglichen Glauben an Sinn und Zweck des politischen Systems verlieren möchte. Hier geht es nicht um die Sache, sondern darum den eigenen Einfluss auszubauen, Seilschaften zu schmieden und vor allem den persönlichen Vorteil zu nutzen. Darin ist Francis Underwood wahrlich ein Meister – und ihm dabei zuzusehen ein köstliches Vergnügen.

Die Serie House of Cards ist in mehrfacher Hinsicht eine Sensation: Der Streaming-Dienst Netflix, der sich die Rechte an der Serie sicherte, gab gleich zwei Staffeln á 13 Episoden in Auftrag und stellte alle Folgen der ersten Staffel auf einen Schlag ins Netz. Auch ansonsten setzt die – sowohl vor als auch hinter der Kamera hochkarätig besetzte – Webserie Standards. Bei den ersten beiden Folgen führte David Fincher (Verblendung, The Social Network) Regie, der die Serie als ausführender Produzent mit iniiert hat. Weitere Episoden wurden von Regie-Größen wie Carl Franklin, Joel Schumacher oder James Foley in Szene gesetzt. Als kreativer Kopf des Ganzen wurde Beau Willimon engagiert, der bereits für George Clooneys The Ides of March die Vorlage lieferte und im Wahlkampfteam von Hillary Clinton gearbeitet hat. In der Rolle des Francis Underwood läuft Oscar-Preisträger Kevin Spacey zu Höchstform auf. Es ist ein wahrer Hochgenuss, ihm bei seinen politischen Ränkespielchen über die Schulter schauen zu dürfen. Immer wieder wendet sich Spacey auch direkt ans Publikum, kommentiert zynisch das Geschehen oder lässt durchblicken, was warum gleich geschehen wird. Politik war selten so spannend wie in House of Cards! Spacey zur Seite steht Robin Wright als eiskalte Blondine, die ihrem Mann in nichts nachsteht und alles dem gemeinsamen Vorankommen unterordnet. Noch relativ neu im Spiel ist Kate Mara, die als junge Journalistin Zoe Barnes Karriere machen will und dafür gleichermaßen auf die neuen Medien sowie auf Underwood setzt.

Fast 11 Stunden exzellent in Szene gesetztes und gespieltes Polittheater, dessen Intrigen und Machtkämpfe Assoziationen an shakespearsche Dramen weckt. Es lohnt sich, am Ball zu bleiben – hohes Suchtpotential! -- Ellen Große --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par as sur 17 mai 2014
Format: Blu-ray
Que dire encore de cette fascinante et diabolique descente dans les arcanes de la vie politique américaine, mais ne nous leurrons, la psychologie décrite ici est universelle et vous reconnaîtrez dans les personnages de "HoC" l'une ou l'autre de vos connaissances.....Donc, il s'agit d'un must et je suis d'accord avec tous les avis éclairés de cette rubrique.....
Deux points seulement qui ne devraient en aucun cas vous éloigner de ce joyau (mais qui lui coûtent une étoile):
- le packaging de cette série House of Cards US est déplorable: les disques sont dans des pochettes carton très étroites et rigides et il est très difficile de les en sortir sans griffer ou sans y laisser des traces de doigts. Pour 40€ et à des moments où l'on peut se procurer les série sur le web, la moindre des choses serait de fournir un emballage NORMAL aux gens qui dépensent encore leur biftons.
J'ai personnellement rangé mes disques dans de pochettes séparées...
- dans le même ordre d'idée , force est de constater qu'il n'y a aucun bonus. RIEN et cela est frustrant;
A bon éditeur, salut.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
25 internautes sur 28 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pulp TOP 500 COMMENTATEURS sur 4 octobre 2013
Format: DVD
Telle pourrait être la devise de Francis UNDERWOOD (Kevin SPACEY), membre du congrès, chargé de faire régner la discipline au sein du parti démocrate. Il est persuadé de devenir le prochain secrétaire d'état. Le président, fraichement élu, qu'UNDERWOOD a soutenu et guidé pendant des années, décide, au dernier moment, de ne pas le nommer. Dès lors UNDERWOOD veut se venger...

Cette série (13 épisodes de 50' environ), produite par David FINCHER, nous plonge dans les arcanes du pouvoir aux Etats-Unis en racontant les manoeuvres, souvent immorales, du député UNDERWOOD dans sa quête pour accéder au sommet de la hiérarchie. Magouilles politiciennes, abus de pouvoir, mensonges et trahisons, coup-bas, tout y passe.
C'est subtil, machiavélique, tant son amertume et sa soif de vengeance sont grandes. Il ne recule devant rien et il est (vraiment) prêt à tout.

Mais ce qui fait le sel de la série, c'est qu'en tant que grand manipulateur cynique, Francis UNDERWOOD construit malgré tout un `château de cartes' menaçant de s'écrouler à chaque étape de sa progression.

Les personnages secondaires sont tous très importants et la première qualité de `HOUSE OF CARDS', outre un scénario prenant et tortueux comme il faut, c'est l'interprétation haut de gamme de tous les acteurs (et actrices). En particulier Robin WRIGHT, Kate MARA et Corey STOLL, piliers de cette première saison. Kevin SPACEY est quand à lui, prodigieux de finesse, de subtilité et de cynisme en politicien sans scrupules.

Si vous voulez découvrir la face cachée de la politique américaine, version TV, n'hésitez pas.
J'attend le retour de manivelle (saison 2) avec impatience.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS sur 18 février 2014
Format: DVD Achat vérifié
La série « House of Cards » dresse sans la moindre concession un portrait cynique et désabusé des mœurs politiques américaines. Adaptée d'une série britannique des années 1990, la série américaine de Beau Willimon est centrée sur le personnage de Francis Underwood (Kevin Spacey), « chien de garde » (« whip ») des députés démocrates à la Chambre des Représentants du Congrès de Washington. Evincé d'une nomination au poste de Secrétaire d'Etat qui lui était promis par le tout nouveau président des Etats-Unis, Underwood mûri se revanche qu'il se promet d'obtenir par tous les moyens.

Le propos de la série et de montrer les rouages complexes de la démocratie américaines, sans jeter le moindre voile sur ses pratiques : lobbying, manipulation, corruption, chantage, délits d'initiés ou rapports incestueux entre politique et médias. Autour de Kevin Spacey, fabuleux dans le rôle d'un homme de pouvoir sans états d'âme, la série s'appuie également sur le personnage de sa femme Claire (Robin Wright) et de Zoe Barnes (Kate Mara), une jeune et ambitieuse journaliste en quête de scoop. L'histoire se met en place au cours des 5 premiers épisodes particulièrement qui sont particulièrement percutants et rythmés. Après un léger trou d'air entre les épisodes 6 à 9, la saison 1 s'achève par 4 épisodes époustouflants. La réalisation est très convaincante, avec quelques originalités.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par thedream sur 15 décembre 2013
Format: Blu-ray
Adaptée de la version britannique, cette adaptation est menée d'une main de maître. À la fin, un seul mot en bouche...ÉPOUSTOUFLANT. Pourtant je ne suis pas fan de politique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par EagleOne COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 1 novembre 2013
Format: DVD
Un casting exceptionnel, un montage efficace, une qualité d'écriture remarquable aussi bien en ce qui concerne le déroulement de l'intrigue que du ton général, délicieusement cynique.
Pas de doute, "House of Cards" s'inscrit parmi les perles de 2013 et je lui pardonne volontiers les quelques baisses de rythme en milieu de saison.

Toutefois, n'en attendez pas une réelle prise de position sur l'échiquier politique, ni même l'ombre d'un contenu politique. "House of Cards" ne s'intéresse qu'aux manœuvres d'un personnage absolument machiavélique pour gagner le pouvoir. Le reste n'est qu'un cadre, une toile, avec une grosse araignée bien maligne (magnifiquement campé par Kevin Spacey) et des mouches moins futées.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?