Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Houses Of The Holy
 
Agrandissez cette image
 

Houses Of The Holy

12 novembre 2007 | Format : MP3

EUR 10,32 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 14,08 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
5:30
30
2
7:38
30
3
4:49
30
4
3:15
30
5
3:41
30
6
4:21
30
7
6:59
30
8
4:31
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 mars 1973
  • Date de sortie: 12 novembre 2007
  • Label: Atlantic Records
  • Copyright: 1973 Swan Song Inc.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 40:44
  • Genres:
  • ASIN: B0023U550K
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (25 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 13.702 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile  Par prince saphir TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 juillet 2010
Format: CD
En 1973, année de la réalisation et de la sortie de cet album, Led Zeppelin est au faîte de sa gloire. Il faut dire que les quatre premiers albums sont fabuleux; les volumes I et II, énormes, ont réussi à créer une sorte de genre nouveau, hard-rock mâtiné de blues puissant, sauvage et original, rythmique de plomb, guitares acérées et inventives de Jimmy Page (auteur de la plupart des musiques du groupe) et voix agressive, haut-perchée et à la présence assez incroyable de Robert Plant (ce dernier plutôt à l'origine de la majorité des textes). Les troisième et quatrième albums changent de ton, dans le fond comme dans la forme, (dichotomie entre face électrique et face acoustique pour le III, recherche de sonorités issues d'autres cultures et mysticisme dans le IV, tout en restant le plus souvent les pieds sur terre, c'est-à-dire dans un heavy-métal bien virulent).
Et puis LZ poursuivit encore plus loin ses recherches avec ce "Houses Of The Holy" qui dérouta les fans mais qui est une autre grande réussite, sans doute l'album le plus varié du groupe, et qui commence très fort avec le grandiose "The Song Remains The Same", percutant, échevelé, aux guitares tout simplement étourdissantes... On croirait entendre Steve Howe par moments !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean-pierre Straub le 14 février 2012
Format: CD Achat vérifié
Je vais être bref : cet album est pour moi le meilleur de Led Zepp ! Oui: meilleur que "IV", pourtant considéré comme LE chef d'œuvre du groupe.
"Houses of the holy" est incroyablement varié, passant du hard au reggae en passant par des moments aériens ("the rain song"), psychédéliques ("no quarter") et groovy ("the crunge").

Un album quasi-parfait
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par StarChild - Destination Rock le 12 septembre 2008
Format: CD
Différent des quatre premiers volumes, Houses Of The Holy est comme un rêve lucide, une sorte de paysage sur lequel se surexposent diverses tonalités. Lumière intérieure pour la musique, lumière extérieure par sa pochette sur laquelle les enfants d'Icare semblent se tourner vers un avenir hypothétique, ce disque, doué d'une personnalité à la fois violente et discrète, est un révélateur de sentiments dont on ne mesure que trop tard l'impact sur le milieu ambiant. Inscrits au tableau d'honneur de cette nouvelle aventure, ce sont certains silences, quelques notes en apesanteur, qui vont apporter à cet album de hautes tensions, cette touche d'exception lui permettant de se distinguer dès la première écoute.

Principal maître d'aeuvre de cette mutation, John Paul Jones. Eclatant de sobriété, le prudent bassiste est en fait un immense claviériste, doublé d'un arrangeur hors pair. Bien que jusqu'alors, son travail n'ait réussi qu'à éprouver nos résistances, pour le coup, dans cet album imprégné de mystère, il ne lui suffit que d'un titre pour démontrer tout son art et nous faire rendre les armes. Curieuse reddition, dès lors que dans No Quarter, car c'est bien de ce moment d'étrange qu'il s'agit, le guerrier viking n'abandonne jamais. Piège intemporel, dans lequel on supposera que l'homme ne trouvera le repos qu'à la seule condition d'une intervention des dieux, No Quarter brûle d'une émotion à suspendre le temps.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 500 COMMENTATEURS le 20 mai 2009
Format: CD
INCROYABLE ! A peine remis du mythique "IV", qui évoluait dans une sphère rock appuyée, ce "House of the Holy" franchit encore un palier et élève fortement le propos (question : comment est-ce encore possible ???) d'un groupe qui, ayant toujours fait ce qu'il a voulu en dépit des on-dit, s'affranchit là complètement de tout jalon pour livrer l'une de ses plus grandes oeuvres - voire LA plus grande.

Funk ("The Crunge", gros clin d'oeil à la soul de james Brown) et reggae ("D'Yer Mak'er") déboulent au programme, et rien que cela, c'est dèjà énorme, car personne n'attendait les 4 british à cet endroit-là... Ces 2 titres élargissent donc considérablement l'horizon musical du Zeppelin, qui de manière générale sur cet opus a tempéré son rock pour le rendre beaucoup plus subtil, et c'est là-même la quintessence de ce légendaire "House of the Holy".

Présenté dans l'une des plus belles pochettes de l'histoire de la musique (réalisée par Hypgnosis en 73), l'on retrouve pour la première fois tous les lyrics à l'intérieur, et l'on peut ainsi se délecter des "plant"ureuses paroles qu'a écrit Robert. Travail collegial complet, cet album foisonne d'une richesse sans pareille, renforcé par une section rythmique d'une densité rare, rehaussée par les claviers soignés de JP Jones.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique