Hypocrisy

Les clients ont également acheté des articles de

Dark Tranquillity
Septic Flesh
Amon Amarth
Soilwork
Behemoth
Carcass
Finntroll
Insomnium

Top albums (Voir les 27)


Voir les 27 albums de Hypocrisy

Hypocrisy : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 312
Titre Album  

Image de Hypocrisy
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

hypocrisyband

'Hell Over Sofia' CD/DVD ON SALE at @nbmailorder until July 7th! Order at http://t.co/ESmHgS6tWf. Ships worldwide! http://t.co/lJz7KHbL3n


Biographie

En 1990, le Suédois Peter Tägtgren rentre dans son pays après un séjour de trois ans en Floride. Il a eu le temps de s'y familiariser avec les pointures de la scène death metal locael, et brûle de marcher sur les traces de Death et consorts. Il forme Hypocrisy avec le bassiste Mikael Hedlund, le batteur Lars Szöke, et le chanteur Magnus "Masse" Broberg. Les débuts avec Penatralia en 1992 ne sont pas concluants, Hypocrisy se faisant épingler pour un manque d'originalité flagrant. Obsculum Obscenum réplique en 1993 en flirtant avec le black metal. Mais là encore critique et public ne sont pas ... Lire la suite

En 1990, le Suédois Peter Tägtgren rentre dans son pays après un séjour de trois ans en Floride. Il a eu le temps de s'y familiariser avec les pointures de la scène death metal locael, et brûle de marcher sur les traces de Death et consorts. Il forme Hypocrisy avec le bassiste Mikael Hedlund, le batteur Lars Szöke, et le chanteur Magnus "Masse" Broberg. Les débuts avec Penatralia en 1992 ne sont pas concluants, Hypocrisy se faisant épingler pour un manque d'originalité flagrant. Obsculum Obscenum réplique en 1993 en flirtant avec le black metal. Mais là encore critique et public ne sont pas entièrement convaincus.

Peter Tägtgren prend alors les choses en main et devient le vocaliste du groupe en se séparant de Magnus "Masse" Broberg. Il s'oriente vers un death metal plus mélodique, et surtout délaisse les thèmes habituels du genre pour introduire des histoires issues du monde de la science fiction. The Fourth Dimension en 1994 est la première manifestation de ce nouveau style et amorce le décollage d'Hypocrisy. Après avoir enfoncé le clou avec Abducted (1996), Hypocrisy sort avec The Final Chapter en 1997 un album qui fait date.

Sa réputation solidement établie, Hypocrisy ne baisse pas la garde et commet avec Hipocrisy (1999), Into the Abyss (2000), et Catch 22 (2002), trois nouveaux excellents albums. Peut être déçu par la baisse de forme d'Arrival en 2004, Hypocrisy revient en arrière et retourne aux fondamentaux du death metal sur Virus en 2005. Ce n'est que passager et dès A Taste of Extreme Divinity en 2009, Hypocrisy a la lumineuse idée de faire cohabiter la violence et les mélodies dans un ensemble parfaitement équilibré. C'est de nouveau cette option qui est retenue à la grande joie des fans en mars 2013 sur End of Disclosure. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

En 1990, le Suédois Peter Tägtgren rentre dans son pays après un séjour de trois ans en Floride. Il a eu le temps de s'y familiariser avec les pointures de la scène death metal locael, et brûle de marcher sur les traces de Death et consorts. Il forme Hypocrisy avec le bassiste Mikael Hedlund, le batteur Lars Szöke, et le chanteur Magnus "Masse" Broberg. Les débuts avec Penatralia en 1992 ne sont pas concluants, Hypocrisy se faisant épingler pour un manque d'originalité flagrant. Obsculum Obscenum réplique en 1993 en flirtant avec le black metal. Mais là encore critique et public ne sont pas entièrement convaincus.

Peter Tägtgren prend alors les choses en main et devient le vocaliste du groupe en se séparant de Magnus "Masse" Broberg. Il s'oriente vers un death metal plus mélodique, et surtout délaisse les thèmes habituels du genre pour introduire des histoires issues du monde de la science fiction. The Fourth Dimension en 1994 est la première manifestation de ce nouveau style et amorce le décollage d'Hypocrisy. Après avoir enfoncé le clou avec Abducted (1996), Hypocrisy sort avec The Final Chapter en 1997 un album qui fait date.

Sa réputation solidement établie, Hypocrisy ne baisse pas la garde et commet avec Hipocrisy (1999), Into the Abyss (2000), et Catch 22 (2002), trois nouveaux excellents albums. Peut être déçu par la baisse de forme d'Arrival en 2004, Hypocrisy revient en arrière et retourne aux fondamentaux du death metal sur Virus en 2005. Ce n'est que passager et dès A Taste of Extreme Divinity en 2009, Hypocrisy a la lumineuse idée de faire cohabiter la violence et les mélodies dans un ensemble parfaitement équilibré. C'est de nouveau cette option qui est retenue à la grande joie des fans en mars 2013 sur End of Disclosure. Copyright 2014 Music Story François Alvarez

En 1990, le Suédois Peter Tägtgren rentre dans son pays après un séjour de trois ans en Floride. Il a eu le temps de s'y familiariser avec les pointures de la scène death metal locael, et brûle de marcher sur les traces de Death et consorts. Il forme Hypocrisy avec le bassiste Mikael Hedlund, le batteur Lars Szöke, et le chanteur Magnus "Masse" Broberg. Les débuts avec Penatralia en 1992 ne sont pas concluants, Hypocrisy se faisant épingler pour un manque d'originalité flagrant. Obsculum Obscenum réplique en 1993 en flirtant avec le black metal. Mais là encore critique et public ne sont pas entièrement convaincus.

Peter Tägtgren prend alors les choses en main et devient le vocaliste du groupe en se séparant de Magnus "Masse" Broberg. Il s'oriente vers un death metal plus mélodique, et surtout délaisse les thèmes habituels du genre pour introduire des histoires issues du monde de la science fiction. The Fourth Dimension en 1994 est la première manifestation de ce nouveau style et amorce le décollage d'Hypocrisy. Après avoir enfoncé le clou avec Abducted (1996), Hypocrisy sort avec The Final Chapter en 1997 un album qui fait date.

Sa réputation solidement établie, Hypocrisy ne baisse pas la garde et commet avec Hipocrisy (1999), Into the Abyss (2000), et Catch 22 (2002), trois nouveaux excellents albums. Peut être déçu par la baisse de forme d'Arrival en 2004, Hypocrisy revient en arrière et retourne aux fondamentaux du death metal sur Virus en 2005. Ce n'est que passager et dès A Taste of Extreme Divinity en 2009, Hypocrisy a la lumineuse idée de faire cohabiter la violence et les mélodies dans un ensemble parfaitement équilibré. C'est de nouveau cette option qui est retenue à la grande joie des fans en mars 2013 sur End of Disclosure. Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page