undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Dernier opus de cette sous-série en 4 épisodes de IR$. Je vous conseille cette dernière, elle est bien meilleure que "IR$ All watcher".
Dans ce dernier épisode tout part dans tous les sens. La suite et la fin de la bande-dessinée est assez conforme à ce qui est vécu dans les précédents numéro. On est pas déçu. Mais je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher votre lecture.
Cette série est surtout d'actualité avec les soupçons de corruption qui pèsent sur la FIFA pour l’attribution du prochain Mondial au Qatar.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2014
bravo a DESBERG pour cette serie prenante et passionante,le fait d'utilisé plusieurs
dessinateurs nous permettre d'attendre moins entre chaque parution,mais la qualité
du dessin s'en ressant,BOURGNE est imperial dans ce domaine,dommage que je ne retrouve pas mes héros dans le dessin de KOLLER.dans la precedente serie(irs all
watcher)MUTTI et QUEIREIX sont ok mais je n'arrive pas a accroché le style de
KOLLER,alors que j'aimais bien VRANCKEN (premiere serie IRS).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 août 2015
Après un 1er opus accrocheur j'achète la série complète.
Quelle erreur ... scénario mou ... dessins très moyen (on peine à reconnaitre les personnages) ... couleurs fades, bref, je n'accroche plus!
Le plus simple : éviter cette série de 4 volumes IRS TEAM totalement indigne de l'IRS original.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2014
La fin de l'histoire est intéressante et ne peut pas ne pas nous faire penser à la présente actualité, non seulement le déroulement du Mondial 2014, mais aussi - et surtout - les allégations de corruption au sein de la FIFA. Une fois encore le scénario de Desberg sait trouver de bons sujets.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus