Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Aussi disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 10,49
 
 
 
 
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

II [Import]

Chicago CD
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)

Voir les offres de ces vendeurs.


A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 10,49.


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Chicago

Discographie

Image de l'album de Chicago

Photos

Image de Chicago

Biographie

Le succès de Blood, Sweat And Tears et d'Electric Flag donne l'idée à des musiciens de Chicago (initialement réunis sous le nom de Missing Links) de créer, au milieu des années 60, un groupe de rock basé sur le même principe du big band : Chicago Transit Authority (du nom d'une compagnie de transports routiers), et sa fameuse ... Plus de détails sur la Page Artiste Chicago

Visitez la Page Artiste Chicago
194 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (28 février 1995)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B0000021RD
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  DVD audio  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (9 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.013.052 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. Movin' In
2. The Road
3. Poem For The People
4. In The Country
5. Wake Up Sunshine
6. Make Me Smile
7. So Much To Say, So Much To Give
8. Anxiety's Moment
9. West Virginia Fantasies
10. Colour My World
11. To Be Free
12. Now More Than Ever
13. Fancy Colours
14. 25 Or 6 To 4
15. Prelude
16. A.M. Mourning
17. P.M. Mourning
18. Memories Of Love
19. It Better End Soon 1st Movement
20. It Better End Soon 2nd Movement
Voir les 23 titres de ce disque

Descriptions du produit

Critique

Depuis leurs débuts discographiques, l’année précédente, Chicago a abrégé son nom (afin d’éviter un conflit avec le département transport de la ville), entériné un logo qui, dans de multiples variations graphiques, le suivra toute sa carrière durant, mais pas renoncé au double album (dans l’édition originale).

Partant du préalable décliné dans leur premier album éponyme, (Chicago peut tout jouer, et bien), le groupe prend ici de l’aisance, affine son inspiration et ses compositions, et se sent moins habité par l’urgence de la démonstration, et de l’esbrouffe de la virtuosité.

Outre le premier apport du bassiste Pete Cetera (dans un « Where Do We Go From Here » marqué par des chœurs sous influence Beatles), un Terry Kath à la guitare toujours aussi éruptive, et une nouvelle chanson concernée (« Poem For the People ») signée Robert Lamm, le disque est riche de deux suites, à forte connotation classique et jazz.

Outre un collectif « It Better End Soon » en cinq mouvements, dont la dimension politique reste prédominante, le tromboniste James Pankow signe un « Ballet For a Girl in Bucchannon » aux savantes articulations. Et l’album tout entier offre une synthèse habile de multiples sous genres du rock de l’époque. Chicago II atteindra la quatrième place des classements américains de musiques pop, et « Make Me Smile » (9ème position) en sera le plus performant des singles.



Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
26 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 fabuleux 19 février 2003
Format:CD
Pour qui aime Chicago, dans sa forme Pop-Rock-Jazzy et sans concession FM ou mercantile, c'est l'album à posséder si vous n'en désirez qu'un. C'est de la musique haut de gamme, avec la pleine mesure des cuivres, de la rythmique, des claviers et de l'expression vocale qu'on ne connait plus.
Un must parmi les must de Chicago que sont les 3 premiers albums( double à l'époque). Avec le IV, en public, 4 trente trois tours qui reprend ces trois doubles albums, vous aurez la collection du pur Chicago!!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur! 18 juin 2008
Par Cousin Hub TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
Le second album, simplement intitulé « Chicago », qui sort en 1970, est encore meilleur que "Chicago Transit Authority". L'aspect rock est toujours là mais Chicago transcende son talent en développant un aspect orchestral, tant jazzy que proche de la musique classique contemporaine. Une fois encore sous le format du double-album, Chicago développe plusieurs concepts. On dénombre deux suites : « ballet for a girl in buchannon » se développant sur la face B, ainsi que « It better end soon » occupant la face D. La première est du fait du tromboniste Robert Pankow, dont les arrangements ambitieux et originaux font toujours mouche ; tandis que la seconde voit ses crédits partagés. Comme son prédécesseur, « Chicago » contient nombre de hits avérés (« make me smile » et « colour my world » de Pankow, « 25 or 6 to 4 » de Lamm et « where do we go from here » de Cetera) ainsi qu'une tripotée de tubes potentiels, tous présents sur la face A comme « movin' in », « the road », « poem for the people », « in the country » et « wake up sunshine » aux mélodies imparables. Tous les musiciens se transcendent en terme de composition. On peut souligner la mini-suite classiques en 4 parties signée Terry Kath qui clôture la face C (« prelude/AM mourning/PM Mourning/memories of love ») et qui valorise de la musique de chambre. Très étonnant de la part du guitariste plutôt habitué aux titres les plus rageurs du groupe. La réédition de 2002 par Rhino contient deux versions single, complétant parfaitement bien ce CD indispensable.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 cuivres à gogo 5 janvier 2006
Par Raymond
Format:CD
autant le dire tout de suite; avec ce disque qui fait la part belle aux cuivres, Chicago s'est aliéné pas mal de rockers "purs et durs" ; c'est vrai que la guitare de Terry Kath est très en retrait à part un solo du 25 or 6 to 4 et quelques envolées magiques çà et là ; ceci étant il y a des perles :d'abord quand Terry chante; parce que non seulement c'était un grand guitariste mais en plus une des plus belles voix du rock de cette époque avec Jim Morrison (vous voyez le niveau!);écoutez "memories of love" mesdames vous comprendrez !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un sommet 17 octobre 2002
Par Pierre94 TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:CD|Achat authentifié par Amazon
Très différent du terrible 1er album, la guitare de Terry KATH est plus en retrait mais sa voix magnifique plus présente. Cette voix ressemblant beaucoup à Ray Charles.

Ce disque est majeur dans la discographie de Chicago, très construit avec des cuivres magnifiques et des arangements très pointus.

A posséder
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magistral 22 avril 2010
Par Barthel Damien TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:CD
En 1970, Chicago Transit Authority change de nom, imposé par la compagnie de transports de Chicago dont ils avaient justement pris le nom. Le groupe devient tout connement Chicago, et leur second album, un double (comme le premier, et comme le troisième), s'appelle tout simplement Chicago. Mais compte tenu que c'est leur second album, il est heureusement surnommé Chicago II. Tous les albums du groupe, à l'exception de Hot Streets (leur 12ème) s'appellent d'un simple numéro rajouté au nom du groupe, simplicité maximale. Le line-up (musiciens) est le même que pour le premier album : Kath, Lamm, Cetera, Pankow, Paradaizer...

Malgré la longueur du tracklisting plus bas, l'album est assez court, pas mal de morceaux ont une durée assez réduite (les sous-parties de It Better End Soon et Ballad For A Girl In Buchannon). En tout, Chicago II fait un peu plus d'une heure, ce qui, pour un vinyle, équivalait naturellement à deux disques, mais tout tient admirablement bien, désormais, sur un seul CD. Comme c'est le cas pour le premier album et pour le troisième, par ailleurs. Là encore, on trouvera beaucoup de chansons issues de II sur le quadruple live de 1971 : les deux suites que je viens de citer, mais aussi 25 Or 6 To 4, In The Country ou Where Do We Go From Here ? ...

Musicalement, ce second album est aussi réussi que le premier, l'alchimie jazz-rock est parfaite, la guitare de Terry Kath, les cuivres, la basse de Cetera, tout se mélange pour créer une pâte sonore magnifique et dont on ne se lasse pas. Entre leurs débuts et la mort de Kath (en 1978, si je ne m'abuse, pas suicide par roulette russe), Chicago était un grand groupe, populaire mais vraiment talentueux. Un an plus tard, le groupe sortira un Chicago III un tantinet moins abouti, mais cependant plus que conseillé !
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
ARRAY(0xac7353fc)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?