Version MP3
incluse GRATUITEMENT
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Egalement disponible en MP3
 
Album MP3 à EUR 7,99
 
 
 
 

Iconoclast

Symphony X CD
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (14 commentaires client)
Prix : EUR 22,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
 : inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le mardi 23 septembre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
A télécharger immédiatement en MP3 pour EUR 7,99.

‹  Retourner à l'aperçu du produit

Descriptions du produit

Critique

Peu de groupes ont mieux synthétisés le heavy metal et le metal progressif que Symphony X. Le groupe mené par Michael Romeo en fait une nouvelle démonstration avec Iconoclast. Délaissant ses habituelles thématiques mythologiques, Symphony X se consacre avec le même allant à l'étude des dérives de la technologie et de l'asservissement de l'humain à la machine.

Au-delà d'un propos qui n'a rien de nouveau et qui sert surtout de support à la musique, Symphony X offre une belle démonstration de sa maîtrise. Le metal progressif de Symphony X n'oublie jamais l'énergie, pas plus qu'il ne cède aux démonstrations gratuites, la guitare de Michael Romeo se chargeant d’exécuter des solos à la fois ébouriffants et incisifs.

Vraiment pas de quoi trouver le temps long avec les douze titres (dans la version deux CD Digipak, une version de neuf titres bien moins intéressante étant sortie à la demande du label) de Iconoclast. « The End of Innocence », « Bastards of the Machine » ou « Electric Messiah » apportent tous une bonne dose d'envolées lyriques, autant qu'une salutaire lourdeur heavy qui ne se dément jamais. 

Iconoclast ne contient pas de titre hors norme de par la durée, le groupe s'arrêtant cette fois en dessous de la barre des dix minutes, il n'empêche que le final en deux parties avec « The Lords of Chaos » et « Reign in Madness » conclut de belle manière un album largement convaincant.

Sans renouveler l'excellence quasi absolue de Paradise Lost, Symphony X  reste sur les cimes du metal progressif, avec un album qui a la bonne idée de ne pas trancher entre les deux composants en les mariant sans relâche ni faiblesse.



François Alvarez - Copyright 2014 Music Story

Description du produit

De leurs débuts Heavy-metal neo-classique (The Damnation Game et The Divine Wings Of Tragedy) en passant par des contrées plus progressives (Twillight In Olympus et V) ou plus Dark (Paradise Lost), SYMPHONY X a acquis ses lettres de noblesse en se posant comme un farouche défenseur du metal progressif au sens large du terme.
Sur Iconoclast , le chant de RUSSELL ALLEN est à l'unisson, très offensif, portant des refrains lyriques en diable.
Puissants et sombres, sans concession, épiques virtuoses, les dix titres de ce SYMPHONY X cuvée 2011 rivalisent d audace, d envolées lyriques et de refrains ravageurs !

Descriptions du produit

ICONOCLAST
‹  Retourner à l'aperçu du produit