Illusions perdues ( Annoter ) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Illusions perdues ( Annoter ) sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Illusions perdues [Poche]

Honore de Balzac
4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 6,60
Prix : EUR 6,27 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,33 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 9 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 19 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez des millions de livres à -5% et livrés gratuitement.

Description de l'ouvrage

23 août 2006 Classiques (Livre 2101)
A Angoulême, David Séchard, un jeune poète idéaliste, embauche dans son imprimerie un ami de collège, Lucien Chardon, qui prendra bientôt le nom de sa mère, Rubempré. Poète lui aussi, il bénéficie d'une sorte de gloire locale et fréquente le salon de Louise de Bargeton à qui le lie bientôt une intrigue sentimentale qui fait tant jaser que tous les deux partent pour Paris. Voilà bientôt Lucien lancé dans le monde des lettres aussi bien que de la haute société, mais si Paris est la ville des " gens supérieurs ", ce sera également pour lui celle des désillusions. C'est bien la figure de Lucien, en effet, qui donne surtout son unité aux Illusions perdues qui ont d'abord été, de 1837 à 1843, une suite de trois romans devenus plus tard les trois parties de celui que nous lisons, quand Balzac eut conçu le projet de La Comédie humaine et décidé de faire de sa trilogie l'une des Scènes de la vie de province. Car si Paris reste bien au cœur du triptyque, c'est à Angoulême, néanmoins, que se noue le destin des héros, à Angoulême encore qu'il s'assombrit. Revenu dans sa ville natale, Lucien n'est pas loin d'y sombrer - avant une véritable ascension dont Balzac fera le récit dans un autre grand livre: Splendeurs et misères des courtisanes.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Illusions perdues + Splendeurs et Misères des courtisanes
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Poche: 864 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (23 août 2006)
  • Collection : Classiques
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253085707
  • ISBN-13: 978-2253085706
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 4,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (5 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 25.176 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
4.4 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre 21 juillet 2011
Format:Poche
Surement LE CHEF D'OEUVRE de balzac, une écriture minutieuse, une histoire qui tient en haleine, des personnages parfait, LA CLASSE quoi!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une de perdue, dix de retrouvées 6 février 2010
Par Damien Coullon TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche
Voici le récit d'un jeune homme ambitieux découvrant le monde tel qu'il est au prix d'expériences douloureuses, mais souvent plus douloureuses pour ceux qui l'aiment que pour lui.

Grand homme de province, Lucien Chardon / de Rubempré (selon la faveur des temps) séduit la "reine" d'Angoulême, femme dont la beauté fleurit une dernière fois pour les poésies de ce jeune homme. Son arrivée à Paris est l'occasion de découvrir le milieu littéraire d'abord, pauvre, affamé, méconnu, rejeté par les libraires, vulgaires marchands de papier. Il croit ouvrir les yeux le jour où il met le pied dans la société des journalistes et des critiques, devenant redoutable pour ceux là même qui le chassaient sans retenue un moment auparavant.

« Il goûta pendant cette matinée l'un des plaisirs secrets les plus vifs des journalistes, celui d'aiguiser l'épigramme, d'en polir la lame froide qui trouve sa gaine dans le cœur de la victime, et de sculpter le manche pour les lecteurs. Le public admire le travail spirituel de cette poignée, il n'y entend pas malice, il ignore que l'acier du bon mot altéré de vengeance barbote dans un amour-propre fouillé savamment, blessé de mille coups.»

Mais la corruption le poursuit toujours de ses mille démons : « C'est un brillant assemblage de belles qualités brodées sur un fond trop léger ; l'âge emporte les fleurs, il ne reste un jour que le tissu ; et, s'il est mauvais, on y voit un haillon. Tant que Lucien sera jeune, il plaira ; mais à 30 ans, dans quelle position sera-t-il ?
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3.0 étoiles sur 5 Illusions perdues 15 avril 2014
Par Simon L
Format:Poche|Achat authentifié par Amazon
Ensemble très célèbre. Mon opinion est qu'il y a des longueurs. Mais surtout c'est une édition critique avec des commentaires assez lourdingues en bas de page qui genent la lecture. A lire quand même
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Le roman comme analyse sociale 30 novembre 2013
Par Wirn
Format:Poche
Je ne sais plus quel essayiste marxiste expliquait qu'il n'était pas utile d'avoir lu Karl Marx si on avait déjà lu Balzac car tout Marx était déjà dans Balzac...
Certainement le meilleur roman de ce dernier, certainement aussi l'un des meilleurs romans jamais écrit; ce livre qui porte si bien ce titre est le symbole même de toute les thématiques de Balzac, de son analyse sociale à la description de la nature humaine...
Un roman bouleversant...
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
4.0 étoiles sur 5 Très intéressant 26 novembre 2012
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Peut-être un peu trop de descriptions mais c'est du Balzac !
L'histoire est intéressante et peut se transposer en 2012
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xaa15dc6c)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?