Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Ajoutez à votre liste d'envies
Images And Words
 
Agrandissez cette image
 

Images And Words

13 septembre 2009 | Format : MP3

EUR 6,49 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,64 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre
Durée
Popularité  
30
1
8:14
30
2
4:23
30
3
8:20
30
4
5:30
30
5
9:32
30
6
7:03
30
7
2:32
30
8
11:30

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 30 juin 1992
  • Date de sortie: 30 juin 1992
  • Label: Atlantic Records
  • Copyright: 1992 Atlantic Recording Corporation.
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 57:04
  • Genres:
  • ASIN: B005F3SS8S
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.365 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par JSBach sur 29 avril 2012
Format: CD Achat vérifié
Vieux fan' de vieux groupes progressifs (Yes, Genesis, ELP, King Crimson...) et hard rock (Led Zep...), à 56 ans, je découvre très tardivement Dream Theater. Sans doute un peu trop âgé pour le métal, j'avais du mal avec ce style de musique. Ben, maintenant ce n'est plus le cas. Les inspirations de DT puisent autant dans mes anciennes passions que dans le gros son métallique plus actuel. Des musiciens hors pair au service de compositions brillantes, Images and Words est un album exceptionnel. La virtuosité, la richesse des orchestrations, la finesse des lignes mélodiques permettent au fil des écoutes de découvrir sans cesse de nouvelles surprises. Je ne détaille pas morceau par morceau car tous sont de véritables joyaux. Si, quand même, le 4, surrounded, me laisse vraiment sur le cul..., une sorte de trip Genesis hyper sensible et plus technique que l'original. Pour tous ceux qui auraient les mêmes anciennes références que moi en musique, ce groupe, cet album, sera une bénédiction. Amen.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile  Par Joelle sur 17 mai 2002
Format: CD
Quoi dire de plus.. Vraiment, un must! Au moment où j'écris ce commentaire, Dream Theater en est à son 6e album, Six Degrees Of Inner Turbulence (si on ne compte pas les live bien sur :p); et moi qui suis fan assidue de ce groupe de virtuoses depuis la sortie de Awake en 1994, je dis que Images And Words est de loin le meilleur. Certes la course est serrée entre lui et Scenes From A Memory; mais tout de même, à mon avis, jamais le groupe n'a été plus imaginatif, coloré et incroyablement "tight" que sur ce premier album. Il y a maintenant 8 ans que j'ai écouté pour la première fois Metropolis pt. 1: The Miracle And The Sleeper et Learning To Live, et j'en suis encore émerveillée et impressionnée par leur incroyable puissance et la grande technique musicale de Portnoy et ses acolytes.
Et c'est aussi, dans mon livre à moi, la plus belle performance de John Myung à la basse, et je ne parle pas que du solo sur Metropolis...
Époustouflant!!!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par M2358 sur 16 novembre 2012
Format: Téléchargement MP3
Tout simplement leur meilleur album, et de loin.
A cette époque, ils savaient encore proposer une musique riche, variée, intelligente, pas bourrine (comme celle qu'ils distillent maintenant). A cette époque James Labrie savait chanter (parce que maintenant c'est une vraie catastrophe, et c'est encore pire en live), Kevin Moore était dans le groupe (et pas un Jordan Judess chiant au possible) et ses parties de claviers étaient juste incroyables (avec son départ commencait d'ailleurs la longue déchéance musicale du groupe).
A cette époque, Dream Theater, après un premier album déjà largement prometteur mais trop largement emprunté par Rush, délivrait-là un album qui fera date. Depuis, ils n'ont jamais renouvelé l'exploit, pire ils s'embourbent dans un metal lourdingue, grotesque, démonstratif et aberrant mené par un "chanteur" à la ramasse totale (cela restera toujours pour moi un mystère de voir de si grands musiciens garder au sein de leur formation un tel naze nasillard). "Images & Words" reste à ce jour leur chef-d'oeuvre absolu et inégalé (inégalable ?). Leur coup de génie.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hellblazer TOP 100 COMMENTATEURS sur 29 juin 2011
Format: CD
C'est là que tout a commencé... en cette année 1992, cinq cent ans après que Colomb soit allé emmerder les indiens, Dream Theater, fine équipe issue de la prestigieuse université de musique de Berklee nous assène cette merveille qu'est Images & Words et prend ancrage dans le flot temporel de la légende du rock.

Si jusqu'ici le progressif était représenté par des monstres du genre (Rush, Yes, pour ne citer qu'eux), Dream Theater va propulser le genre depuis l'élitisme jusqu'aux grandes ondes et le faire rentrer de plein pied dans la famille du hard rock de grande écoute, avec un peu de patience. Pourquoi ? Car Dream T, comme le nomme souvent les fans, fait le grand écart entre la foison musicale du passé et le son moderne du présent (futur même !).

En nait un album (en fait deux, avec le sublime et non moins incontournable Awake) qui offriront aux fans de quoi se meubler l'entre deux oreilles pendant longtemps, car les deux albums renferment tant de détails que leur durée de vie est phénoménale. Le plus fort étant que pour arriver à caser autant de choses dans un seul disque, ils ne l'ont pas pour autant rendu chiant ou trop cérébral. Ici, toute la technique est au service du feeling, que chacun de ses membres sait mettre en exergue à la perfection, à commencer par James Labrie (qui vient de remplacer Charlie Dominici au micro, après un premier essai moyen de ce dernier sur When Dream and Day Unite) et son chant aussi puissant qu'altier, époustouflant d'aisance dans les aigüs comme dans l'endurance.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique