The Immigrant [Combo Blu-... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • The Immigrant [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

The Immigrant [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]


Prix : EUR 17,00 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par sandranne77 et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
4 neufs à partir de EUR 17,00 5 d'occasion à partir de EUR 10,90

Offres spéciales et liens associés


  • Retrouvez encore plus de titres dans notre boutique Blu-ray !

  • Mises à jour de votre logiciel d'exploitation (firmware): vous rencontrez des problèmes avec votre lecteur ? Certains films ne sont pas lus correctement ? Avez-vous vérifié que le logiciel d’exploitation de votre lecteur Blu-ray est correctement mis à jour? Cliquez ici


Produits fréquemment achetés ensemble

The Immigrant [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] + All Is Lost [Blu-ray] + Capitaine Phillips [Blu-ray + Copie digitale]
Prix pour les trois: EUR 44,58

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Joaquin Phoenix, Jeremy Renner, Marion Cotillard, Dagmara Dominczyk, Jicky Schnee
  • Réalisateurs : Joaquin Phoenix, Jeremy Renner, Marion Cotillard, Dagmara Dominczyk, Jicky Schnee
  • Format : Couleur, Cinémascope
  • Audio : Anglais (DTS-HD 5.1), Français (DTS-HD 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région B/2 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 27 mars 2014
  • Durée : 117 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (26 commentaires client)
  • ASIN: B00HDKYHEK
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 22.159 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Contient :
- le Blu-ray du film
- le DVD du film
- copie digitale offerte
Entretien avec James Gray (33')
Entretien avec Darius Khondji (21')
Effets spéciaux (2'30")
Bande-annonce

Descriptions du produit

Descriptions du produit

De James Gray avec Joaquin Phoenix Jeremy Renner Marion Cotillard Antoni Corone Dagmara Dominczyk Angela Sarafyan - film - Inclus la copie digitale - Parution : 27/03/2014

Synopsis

1921. Ewa et sa soeur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée, tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa soeur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution. L'arrivée d'Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir de jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...

Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles

1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par freddiefreejazz TOP 100 COMMENTATEURS le 21 février 2015
Format: DVD Achat vérifié
Un tel film, ou disons une telle découverte au cinéma (The Immigrant est sorti en salles en novembre 2013) m'avait laissé sur la faim. C'est rare, mais pour celui-ci, j'ai voulu donner une seconde chance... Mal m'en a pris! Et pourtant, voici un film qui augurait bien d'excellentes qualités. Et puis, rappelons-le : James Gray, qui signe là son cinquième long métrage, n'est plus un inconnu. Il figure sans conteste parmi les plus grands cinéastes outre-atlantique. A ce jour, Two Lovers reste, de mon point de vue en tout cas, son chef-d'oeuvre, même si le film fut plutôt incompris et malmené auprès du public lors de sa sortie en salles en 2008. The Immigrant présente quant à lui un intérêt de taille vu maintes fois au cinéma : les vagues d'immigration aux Etats-Unis au début du siècle dernier. On se souvient tous de l'excellent et incomparable America, America, oeuvre insurpassable s'il en est, signée Elia Kazan. Ce fut donc avec beaucoup de curiosité et d'espoir que j'étais allé voir The Immigrant, lequel met en scène les vicissitudes d'une jeune Polonaise fraîchement débarquée à New-York (Ewa), après que ses parents furent décapités par des hordes sauvages dans son pays natal (sic). Elle n'arrive pas seule. Elle est accompagnée de sa soeur (Magda). Très vite, elle est prise en charge par Bruno (Joaquim Phoenix). Nous assistons alors à sa descente aux enfers (vols, prostitution).Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 23 avril 2014
Format: Blu-ray Achat vérifié
Sur un fond historique qui s'attache aux terribles difficultés auxquelles étaient confrontés les candidats à l'immigration aux Etats-Unis, à l'époque (1921) où elle était encore massive, « The Immigrant » raconte avant tout les péripéties dramatiques d'un dilemme amoureux, dans une veine proche de celle de « Two Lovers ».

Eva (Marion Cotillard), une jeune polonaise, débarque à Ellis Island avec sa sœur Magda mais elle en est vite séparée, car cette dernière est mise arbitrairement en quarantaine. De peur d'être expulsée, Eva se lie son destin à celui de Bruno Weiss (Joaquin Phœnix), un homme qui semble vouloir l'aider mais qui dirige en fait un réseau de prostitution. Tiraillée en la volonté de sauver sa sœur pour laquelle elle doit réunir de l'argent et les réalités qui la poussent à toutes les compromissions, Eva se débat comme elle peut dans une ville hostile et inconnue. « Est-ce un péché que de vouloir survivre ? » : tel devient le questionnement qui taraude également sa foi catholique. A cette interrogation morale s'ajoute bientôt celle de l'amour ou de la haine, envers les deux hommes qui s'intéressent à elle.

Tout en recréant avec un grand réalisme le New-York des années 20 (celles de la Prohibition et de la Corruption généralisée), James Gray réalise une nouvelle fois un film d'une grande beauté, tant visuelle que formelle. Sobre, profond et émouvant, « The Immigrant » pose un regard étonnant sur un monde extrêmement dur et violent des bas-fonds de New-York.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 28 mars 2014
Format: Blu-ray Achat vérifié
On peut bien sûr en toute occasion se dire que tout le monde a ses raisons de penser ce qu'il pense à propos d'une oeuvre, quelle qu'elle soit. On peut également estimer qu'il y a des raisons objectives à la réussite ou au ratage des oeuvres en question. Il n'est pas non plus interdit de croire que c'est au confluent des qualités objectives et de la perception subjective que tout se joue, et que le 'ressenti', quelle que soit sa nature, ne devrait pas faire litière de ces qualités. A mes yeux, The Immigrant se pose en exemple type. Voici un film qui de toute évidence a bien des vertus et qui pourtant a été globalement mal reçu, à vrai dire presque ignoré - aussi bien à Cannes que lors de sa sortie en salles - et surtout dont les qualités n'ont même pas spécialement été reconnues par nombre de ses spectateurs. Au-delà du mauvais procès habituel - un film en costumes serait forcément 'académique' et sentirait la naphtaline quand il ne chercherait pas à proclamer très fort sa modernité d'une façon ou d'une autre - la réaction a souvent été que le film n'est pas assez émouvant et qu'il rate sa cible pour cette raison. Si je suis assez franchement en désaccord sur ce dernier point, il est évident que James Gray n'a pas essayé de rendre son mélodrame flamboyant, pas plus qu'il n'a cherché à ressembler à ses modèles avoués de toujours, des films de metteurs en scène qu'il vénère tels Elia Kazan, dont le ...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?