Impardonnables et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus


ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Impardonnables sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Impardonnables [Poche]

Philippe Djian
3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
Prix conseillé : EUR 7,40
Prix : EUR 7,03 LIVRAISON GRATUITE En savoir plus.
Économisez : EUR 0,37 (5%)
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 3 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 17 avril ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 7,49  
Poche EUR 7,03  
CD, Livre audio EUR 24,13  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez toutes les nouveautés à -5% et livrées gratuitement.

Description de l'ouvrage

30 avril 2010 Folio (Livre 5075)
Francis est un écrivain à succès, meurtri par l'existence. De la forteresse mentale qu'il se construit pour ne pas s'effondrer, il va découvrir un monde sans pardon possible...

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Impardonnables + Incidences + Mise en bouche
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Incidences EUR 7,03
  • Mise en bouche EUR 4,75

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Revue de presse

Francis est un écrivain à succès, meurtri par l'existence. Sa femme et l'une de ses deux filles sont mortes devant ses yeux. A soixante ans, il est maintenant installé au Pays basque où il a mis de côté ses derniers remords en se remariant. Mais voilà que sa fille Alice, qu'il chérit plus que tout, disparaît brutalement et brise ce fragile équilibre. De la forteresse mentale qu'il se construit pour ne pas s'effondrer, il va découvrir un monde sans pardon possible.

Quatrième de couverture

«Je pensais pourtant m'être sorti de toutes ces histoires, l'âge venant. Je croyais avoir compris que ces histoires ne valaient plus la peine que l'on se donnait hier encore pour les vivre, je croyais avoir compris que l'on était parvenus à un niveau supérieur, que l'on pouvait ne plus jouer à ces jeux idiots, que l'on pouvait s'en dispenser et j'étais là, frissonnant au crépuscule comme un collégien, totalement désarmé, terrassé.» Francis est un écrivain à succès, meurtri par l'existence. Sa femme et l'une de ses deux filles sont mortes devant ses yeux. À soixante ans, il est maintenant installé au Pays basque où il a mis de côté ses derniers remords en se remariant. Mais voilà que sa fille Alice, qu'il chérit plus que tout, disparaît brutalement et brise ce fragile équilibre. De la forteresse mentale qu'il se construit pour ne pas s'effondrer, il va découvrir un monde sans pardon possible.

Détails sur le produit

  • Poche: 240 pages
  • Editeur : Folio (30 avril 2010)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070420043
  • ISBN-13: 978-2070420049
  • Dimensions du produit: 17,8 x 10,9 x 2 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 34.840 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Philippe Djian est né en 1949. Son roman "37,2° le matin", publié en 1985 et adapté au cinéma par Jean-Jacques Beneix en 1986, lui a valu la reconnaissance du grand public. Il a, entre autres, publié aux Éditions Gallimard "Vers chez les blancs", "Ça, c'est un baiser", "Frictions", "Impuretés", "Impardonnables", "Incidences" et "Vengeances" en 2011.



© C.Hélie Gallimard

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

Commentaires client les plus utiles
7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 deception 24 septembre 2010
Par HJ TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Poche
j'avais beaucoup aimé les premiers romans de Djian, en particulier 37°2 le matin et Sotos. Je lis aujourd'hui Impardonnables et tout me semble convenu et plat: le narrateur, qui a vieilli en même temps que l'auteur,est bien sûr un écrivain malmené par la vie, il vit au bord de l'océan avec sa seconde épouse plus jeune que lui, il est en panne d'inspiration et encore sous le coup d'un deuil effroyable. Il ne lui manque plus que d'être alcoolo pour que le stéréotype soit complet. Mais ce n'est pas ça qui m'a le plus gênée. J'ai eu l'impression de lire un roman bâclé, aux dialogues paresseux, à l'écriture et à la structure négligées et confuses. Pourquoi toutes ces ellipses qui s'accumulent à la fin et obligent le lecteur à se demander s'il n'a pas râté un épisode? Certes, Djian est fortement influencé par le roman américain, mais les auteurs américains comme Auster ou Roth ont l'art des rebondissements , ruptures, flash back, qu'ils utilisent avec brio et astuce. Ici, j'ai eu l'impression d'être dans une pâle imitation .
Restent cependant une atmosphère nostalgique, une tendresse pour les faiblesses humaines qui rendent, malgré les réserves émises plus haut, certains personnages attachants.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
23 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Tout est pardonné 27 mars 2009
Par Eminian TOP 500 COMMENTATEURS VOIX VINE
Format:Broché|Achat authentifié par Amazon
Il fût un temps où j'attendais un nouveau roman de Philippe Djian avec autant d'impatience que le Beaujolais Nouveau ou le dernier disque des Stones, vous voyez à quel niveau je le plaçais dans la liste des évènements qui attisaient mon impatience. J'ai lu toute sa production mais j'avais abandonné au tome 2 sa série des Doggy Bag, dernières œuvres connues de l'écrivain. Néanmoins à chaque fois qu'un nouveau bouquin paraît je me sens irrémédiablement attiré et cette fois encore j'ai cédé à la tentation.

Francis, écrivain, a perdu sa femme et l'une de ses deux filles, tuées sous yeux dans un accident d'automobile. Depuis il s'est remarié mais sa vie va se compliquer quand sa seconde fille va disparaître. Est-elle morte ou enlevée ? Sa femme s'éloigne de lui, accaparée par son métier d'agent immobilier, d'ailleurs peut-être a-t-elle un amant ? Pour la première interrogation il engage une détective, une ex du temps de son adolescence et pour la seconde, il demande au fils de la détective, adolescent à problèmes à peine sorti de prison de la filer. Comme toujours dans les romans de Djian, les hommes et les femmes ont toujours du mal à cohabiter et le sexe semble leur seul point d'accord, les ennuis des uns retombent toujours en cascade sur les autres et principalement sur le héros de l'histoire, qu'on imagine toujours être le double de l'auteur.

Le style est épuré, sans gras, les phrases assez courtes.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
25 internautes sur 29 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 retour aux sources 8 février 2009
Par Gwen COMMENTATEUR N° 1 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR
Format:Broché
Pour être tout à fait sincère, les derniers romans de Djian m'avaient laissée perplexe. Je n'y retrouvais pas, personnellement, l'auteur de "Maudit Manège", "Zone érogène" ou "Echine" qui savait si bien mettre en scène des personnages borderline d'une écriture fiévreuse et rentre-dedans.

Avec "Impardonnables", cependant, il me semble que Djian amorce enfin un retour aux sources de son talent. Il revient à l'essentiel, à l'étude de la nature humaine, à la description des relations profondes entre les êtres. Et du coup il retrouve aussi cette énergie fondamentale qui nourrissait jadis son écriture. Une énergie vitale qui nervure ses phrases d'une sève fragile et violente à la fois et s'insinue jusqu'au coeur des émotions qu'il décrit avec une force et une intensité qui me rappellent Henry Miller.

J'espère ne pas me tromper en prédisant que Djian ouvre avec cet excellent roman une nouvelle phase de son évolution artistique, une phase de maturité qui le verra retourner à ses thèmes de prédilection, ceux-là même qui furent la matrice de son oeuvre, afin de les retravailler plus en profondeur, avec la finesse accrue de l'écrivain parvenu au sommet de son art doublé de l'homme enrichi par l'expérience de la vie.

En attendant, "Impardonnables" est assurément son meilleur livre depuis "Ca, c'est un baiser." Me voilà enfin réconciliée avec l'un de nos meilleurs romanciers!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pas le meilleur,mais... 15 juin 2010
Par nubefeliz
Format:Broché
Non, à mon goût ce n'est pas un des meilleurs Djian,il y manque cette fameuse lumière qui éclairait les instants les plus sombres dans tous ses autres livres,l'humour voire la drôlerie que je trouve dans, par exemple, Maudit Manège que je venais de lire pour la énième fois juste avant de me jeter sur Impardonnables.D'ailleurs, Alice et Gloria se ressemblent,aussi pestes l'une que l'autres, les deux "tuent" le protagoniste des deux histoires...
Je sais pas comment il va poursuivre,Djian mais quoi qu'il écrive il restera mon auteur favori et si jamais il perdait quelques lecteurs déçus,je n'en serai jamais car aucun écrivain ne m'a apporté autant sur une aussi longue durée ,22 ans, c'est pas mal.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
2.0 étoiles sur 5 Bof
Bof. Facile, éculé, intrigue molle, sent l'autoflagellation (voir le film "Le bonheur est dans le pré" où la truculence rend belle la... Lire la suite
Publié il y a 7 mois par Daphni
2.0 étoiles sur 5 un des plus mauvais Djian à mon humble avis !
Très impatiente de lire mon "premier" Djian sur ma Kindle toute neuve, quelle déception ! Lire la suite
Publié il y a 9 mois par Sylvie
5.0 étoiles sur 5 Impardonnables
On aime ou on n'aime pas Philippe Dijan : un style particulier, une histoire prenante... @ découvrir et @ lire absolument
Publié il y a 14 mois par LC
1.0 étoiles sur 5 Le livre s'est perdu ???
Commande passée le 23.07 , nous sommes le 09.10 et ...
Le livre n'est toujours pas arrivé !!! Quelle rapidité !!!
Publié le 9 octobre 2011 par BWEVIA
4.0 étoiles sur 5 Rancoeur
...Très bien menée cette histoire !Un peu folle mais avec un côté mélancolique que j'ai bien aimé... Lire la suite
Publié le 5 juin 2010 par Nicol Véronique
4.0 étoiles sur 5 1Er livre de Djian
que je lis . Je n'ai pas lâché le livre tellement le style et l'histoire étaient prenants puis la fin me laisse sur une petite note de déception . Lire la suite
Publié le 23 mai 2010 par R. Laurence
4.0 étoiles sur 5 non, mais oui
Après Echine, plus rien ne me plaisait de Djian; c'est trop peu dire, ses écrits me "répulsaient" profondément; je viens de lire Impardonnables que j'ai... Lire la suite
Publié le 23 mai 2010 par Mme L. Thibert Mallat
4.0 étoiles sur 5 Notre meilleur écrivain ?
Djian et la musique, encore : "chaque fois que j'écoutais Banshees Beat d'Animal Collective, je prenais conscience que l'homme n'est pas seulement destiné à... Lire la suite
Publié le 20 mai 2010 par Pokespagne
4.0 étoiles sur 5 un des meilleurs de Djian
surement un des livres les plus interessants parmi les romans français du moment, très plaisant à lire
Publié le 6 octobre 2009 par stinger
4.0 étoiles sur 5 Le Djian qu'on aime
Après des années d'addiction à attendre LE dernier bouquin, je l'admets: je vous avais un peu mis de côté M. Djian. Lire la suite
Publié le 18 août 2009 par C. Saunier
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit
ARRAY(0xb663f3a8)

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?