undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,4 sur 5 étoiles5
3,4 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Robert Cray nous avait lâché un petite bombe en août 2012 avec son Nothin But Love. J'avoue avoir bien craqué pour cet album, et forcément j'ai envie de vous parler de In My Soul qui lui fait suite. D'autant que ça part fort, avec You Move Me, un blues mid tempo, à la ligne de basse génialissime, et piano bien sympa. Robert balance sa voix frêle, souvent soul, et ses petits plans de guitare lead tout au long du morceau. C'est très inspiré, et on se dit que le bonhomme est en pleine crise de créativité de la soixantaine, car au final ça fait moins de dix-huit mois que l'album précédent est sorti. On aime ce genre de crise. Pourtant, il y a eu un peu de changement dans le Robert Cray Band, puisqu'il acceuille un nouveau batteur, Les Falconer, et retrouve son ancien clavier d'il y a vingt ans, Dover Weinberg. Par contre, Richard Cousins est toujours fidèle à son poste de bassiste. Je suis content, car le morceau suivant est un peu plus R&B (de l'époque, pas la fiente de maintenant), avec une superbe section cuivre. Ca groove, quand le blues se fait plus sexy. Il s'appelle Nobody's Fault But Mine (une reprise d'Otis Reading). Ha là je sens que ça va coincer, avec mes metalleux extrêmes, je vais les perdre ici-même, c'est sûr ; car Fine Yesterday est un morceau calme, plus soul, un peu jazz même, le solo fait penser à du George Benson. Et le malheur, c'est que le morceau suivant est un blues lent, qui va difficilement couvrir vos ronflements. Pourtant, Your Good Thing's About To Come To An End (une autre reprise de la grosse époque de la Memphis Soul) est un petit bijoux de blues lent, avec cuivres et la complainte du petit Robert (pas pu la rater, celle-là) vous prend aux tripes. Ouf ! on se réveille avec I Guess I'll Never Know, qui groove sa mère, encore ponctué de cuivres. Hold On est un morceau encore un peu calme, plus soul que blues. Même remarque pour What Would You Say, les fans de Marvin Gaye seraient surpris et devraient y jeter une oreille. Si vous aimez les ambiances hippies des années soixante-dix, pantalons patte d'eph moulants, chemises à fleurs et cheveux longs, je crois que Robert vous a dédié un petit instrumental : Hip Tight Onions ; vintage et sympa. Deep In My Soul est un blues lent (de plus), dont le chant incroyable et le solo pourraient bien vous toucher en plein cœur, si vous en avez un, bien entendu. Pour les connaisseurs, c'est encore une reprise de Bobby "Blue" Bland. L'album promo comportait un bonus, Pillow, toujours très lent, plutôt soul, sympa, très bien chanté, on se croirait presque dans un gospel.

Au final, je comprends le titre de l'album. Je m'attendais à un autre brûlot de blues rock, et je tombe sur un hommage à la Soul Music (In My Soul). Suis-je bête ? Globalement, je suis encore emballé par le travail de Robert Cray et son Band. Sa voix est douce, soignée, émouvante, son style de guitare original. J'avoue quand même avoir une petite préférence pour Nothin But Love, surtout parce qu'il me semble plus blues, plus pêchu que celui-ci qui est plus lent, plus soul. Mais les deux albums se complètent bien. Il me reste encore une mission : aller le voir sur scène, lors d'un festival de blues/jazz d'été. Le top !

Retrouvez cette chronique, et bien d'autres sur notre webzine, auxportesdumetal.com
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2014
Bonjour.
Le commentaire précédent de «PeterGreen» est dur, très dur. Il me faut immédiatement le nuancer.
On peut jouer de la guitare de tellement de manières différentes - je ne vous fais pas la liste, mais Kurt Kobain (il y a un revival en ce moment) ne jouait pas comme Grant Green et Steve Vaï est assez éloigné de BB KING, pourtant chacun a pu toucher le cœur de millions de personnes.
Alors certes, certes, Robert fait un peu le flemmard du solo, mais au profit d'un jeu «laid back» de toute beauté, soulignant les mélodies avec délicatesse, légèreté et grâce. Il est vrai que l'on attend toujours quelque chose d'un artiste que l'on suit, un gimmick, une attitude, un type de jeu, un style de morceau. Si vous connaissez la discographie du Maitre, approchez cette album de «take your shoes off» ou de «Sweet patato pie», mon préféré en ce qui me concerne, bien que ce «In my soul» commence sérieusement à me trotter dans la tête. N'oublions pas le chant du Maitre que je trouve plus abouti sur cette album (ou ces compositions) que sur le précédent. Notons également un petit changement du personnel pour le groupe accompagnant le Maitre (je vous laisse chercher) pas d’inquiétude, Monsieur Richard Cousins est bien là..... De toute façon, si vous aimez Robert et son Band, achetez le, tant ses anciens albums deviennent pendant un temps, parfois, introuvables (?!) en dehors de l'occasion ou de la spéculation (il m'a fallu un moment pour retrouver en cd neuf à un prix normal « Midnight Stroll » que je possédais en cassette (et oui....) à l'époque de mon adolescence. Étrange pour un artistes toujours vivant et bien actif.
Un album qui porte bien son titre, Robert Cray tendance Soul Soul Soul, enivrez-vous disait le poète, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie ou de cet album....
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2014
On est bien loin du niveau de son album précédent Nothin But Love (2012). Les compositions sont assez faibles et le chant et le jeu de guitare sont trop policés pour émouvoir. Si on s'intéresse au bonhomme, on pourra également se reporter à la bonne compilation Definitive Collection,the.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2014
J aime la voix de ce chanteur... Le son du cd n est pas assez travaillé de quand date l enregistrement??
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2014
Excellent CD, le blues de Robert CRAY égal à lui même, pas forcément novateur, mais ce plaisir jamais assouvi d'écouter un blues limpide renaît à chaque titre.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,69 €
21,00 €
12,11 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)