Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

In The Court Of The Crimson King


Prix conseillé : EUR 15,24
Prix : EUR 14,45 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Économisez : EUR 0,79 (5%)
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
24 neufs à partir de EUR 7,13 7 d'occasion à partir de EUR 7,00 3 de collection à partir de EUR 490,00

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste King Crimson

Discographie

Image de l'album de King Crimson

Photos

Image de King Crimson
Visitez la Page Artiste King Crimson
91 albums, Photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

In The Court Of The Crimson King + Red + Larks' Tongues In Aspic - Fortieth Anniversary Edition
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1969)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Discipline Global Mobile/Musea Distribution
  • ASIN : B00065MDRW
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  DVD
  • Moyenne des commentaires client : 4.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (47 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 3.982 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


1. 21st Century Schizoid Man
2. I Talk To The Wind
3. Epitath
4. Moonchild
5. The Court Of Crimson King


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne 

4.7 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

18 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pedro COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR on 11 juin 2002
Format: CD
1969 : En cette année d'exploration lunaire, King Crimson nous délivre un album qui semble tout droit sorti de l'espace tant les compositions sont sombres, tristes et tellement tortueuses. L'album débute par "21ST Schizoid man", morceau très fort avec en fond, la voix torturée de Greg Lake, paraîssant provenir d'une lointaine planète, comme un appel au secours désespéré, révélant le terrible destin des hommes du vingt-et-unième siècle. Ce morceau se révèle être d'une très haute technicité où guitare, basse et batterie s'envolent pour des hauteurs infinies. "I talk to the Wind" est beaucoup plus mélodique, on peut y entendre de la flûte traversière, d'où un titre plein de souffrance, évoquant un homme perdu, parlant au vent et attendant une réponse qui ne viendra jamais. "Epitaph" est aussi très mélancolique tant dans les textes que dans la musique qui met en scène des violons et du mellotron. Il est caractéristique de la musique du Roi Crimson où se succèdent passages chantés et longues envolées instrumentales, ce qui donne des morceaux très étendus comme en attestent les douze minutes de "Moonchild". Cette chanson contient un long passage de bidouillages instrumentaux qui évoque le rêve. Enfin, le dernier titre de cet album, "The Court of the Crimson King", est un véritable chef d'oeuvre mêlant d'impressionnants choeurs et une rythmique impeccable à la guitare fantastique du "professeur" Robert Fripp, principal compositeur du groupe.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
55 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile  Par Terrier on 4 septembre 2006
Format: CD
King Crimson, "In The Court Of Crimson King", date de sortie: 1969, description: Objet Musical Non Identifié.

Le premier album du roi pourpre (surnom du malin chez nos voisins anglais!) est certainement un des albums majeurs de la fin des années 60. C'est la première fois qu'un groupe s'éloigne avec autant de maestria et de succès de la scène pop ou psych conventionelle. On parle ici bien du groupe "King Crimson" et non du projet Robert Fripp: le son de l'album McDonald & Giles de 1970 et là pour le prouver. La pochette attire déjà le regard avec le visage déformé hurlant marqué des couleurs violet, rouges vifs. Pour ce qui est du son en lui même, la formation nous en met plein l'ouïe dès l'ouverture et l'apocalyptique "21st Century Schizoid Man". Son brut, guitare distordue, basse surexité et batterie hallucinante(Michael giles est grand!!) et Greg Lake qui reprend rageur les textes du poète Peter Sinfield. Le calme revient soudainement sur la deuxième composition "I Talk To The Wind", chanson douce, mélancolique qui pourrait être l'archétype même de la chanson du hippie planant. La première face s'achève sur "Epitath" (maintes fois reprise) peut-être le chef d'oeuvre de l'album; mais peut-on désigner telle ou telle oeuvre dans un musée?! L'émotion remplie ce morceau intemporelle ou les sensations enflent au rythme de la musique et de la voix somptueuse de Greg Lake. "Moonchild", plus long morceau de l'album, est (je suis tout à fait d'accord avec un commentaire précédent) certainement le plus difficile à cerner.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefan TOP 50 COMMENTATEURS on 30 juillet 2012
Format: CD Achat vérifié
Il serait aisé de s'étendre sur les multiples qualités, le caractère avant-gardiste, influent et le statut dorénavant culte (voire légendaire) de cet In the Court of the Crimson King, première levée d'un King Crimson destiné à l'excellence. En toute honnêteté, l'exercice d'analyser une fois de plus cette impeccable galette, entrepris a de trop nombreuses reprises, confinerait à l'extrême vanité. Convenons-en, l'album frise la perfection, tout le monde s'y entend dorénavant même si, en son temps, l'accueil fut nettement plus nuancé avec un certain nombre de rock critics déconcertés par l'approche ô combien libre d'un groupe se souciant si peu des structures qu'elles disparaissent souvent complètement ici remplacées par ce qui devait être connu comme l'archétype, le mètre étalon du rock progressif.

Un point, par contre, a trop longtemps gâché le plaisir des auditeurs. Il concerne la mise en son qui, suite à des problèmes techniques dans la phase d'enregistrement et de mixage d'origine (la perte du master stéréo, une paille !) mais aussi à de nombreuses rééditions n'offrant qu'une version « au rabais » (masterisées à la va-vite et donc peu recommandables), n'étaient pas à la hauteur de ce chef d'aeuvre intemporel. Ainsi aura-t-il fallu attendre 2004 pour enfin bénéficier d'une édition digne de ce nom élaborée sous le patronage scrupuleux et attentif de Monsieur Robert Fripp.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?