Incidences (L'amour est un crime parfait) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus

Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Bon Voir les détails
Prix : EUR 1,67

ou
 
   
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Commencez à lire Incidences (L'amour est un crime parfait) sur votre Kindle en moins d'une minute.

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Incidences [Broché]

Philippe Djian
3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
Prix : EUR 18,20 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le samedi 25 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 6,99  
Broché EUR 18,20  
Poche EUR 7,40  

Vous cherchez un livre ?

Tous nos livres
Retrouvez nos meilleures ventes Livres .

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Incidences + Impardonnables + Mise en bouche
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Impardonnables EUR 7,40
  • Mise en bouche EUR 5,00

Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Descriptions du produit

Revue de presse

Une Fiat 500. Au volant, Marc. À côté de lui, sa plus jolie étudiante. C'est la nuit, ils foncent chez lui finir la soirée en beauté. Au petit matin, son goût prononcé pour les jeunes élèves de son cours d'écriture va soudain lui passer. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Présentation de l'éditeur

«Elle avait vingt-trois ans. À l'aube, il s'aperçut qu'elle était sans vie, froide. Passé un instant de stupeur, il rejeta brusquement les draps, bondit hors du lit et s'en alla coller son oreille à la porte...»

Détails sur le produit

  • Broché: 240 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : Gallimard (11 février 2010)
  • Collection : Blanche
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070122123
  • ISBN-13: 978-2070122127
  • Dimensions du produit: 20,2 x 14,4 x 2,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (24 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 140.888 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Philippe Djian est né en 1949. Son roman "37,2° le matin", publié en 1985 et adapté au cinéma par Jean-Jacques Beneix en 1986, lui a valu la reconnaissance du grand public. Il a, entre autres, publié aux Éditions Gallimard "Vers chez les blancs", "Ça, c'est un baiser", "Frictions", "Impuretés", "Impardonnables", "Incidences" et "Vengeances" en 2011.



© C.Hélie Gallimard

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 implosif 15 mars 2010
Format:Broché
Quel manipulateur ce Djian : il nous entraîne dans la tête d'un prof d'université fort sympathique qui râle après les flics trop zélés, les empêcheurs de fumer en rond, et son chef au mauvais goût littéraire. Amateur d'étudiantes pas farouches, il fait enrager ce dernier. On s'amuse de cette rivalité masculine (pour une fois que ce ne sont pas les femmes qui se jalousent).
Le lecteur jubile mais commence à se poser quelques questions : ce prof vivant isolé avec sa soeur, irrémédiablement attiré par une anfractuosité au coeur de la montagne, cache-t-il un gouffre insondable en lui-même ?
Le prof semble moins sympa peu à peu et le lecteur devine, grâce à un récit génialement déconstruit, la violence traumatisante de son passé. Jusqu'à une fin....

Djian ose imaginer et nous faire ressentir ce qui est tabou.
Se jouant encore de l'autorité et de la morale, mais glaçant... Philippe Djian se dépasse. Depuis quelques années, on sent ses romans travaillés, sculptés. il aurait pu tomber dans le travers du romancier à succès qui se laisse aller à la facilité et réinvente la même recette.
En tant que lecteur, on se sent récompensé dans notre fidélité et respecté : le mec bosse. Ensuite, on aime plus ou moins les histoires qu'il propose mais le style gagne en densité ; ses phrases ont l'air simples et faciles à lire mais aucune n'est imprimées au hasard.
A 16 ans, j'étais heureuse de rencontrer des histoires qui bousculent. A 42 ans, l'incorrection ne me suffit plus, il faut qu'elle soit administrée avec talent. Merci monsieur Djian de ne pas jouer les ringards rebelles, de peaufiner votre style à chaque roman comme un artisan.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 djian djian 15 mars 2010
Format:Broché
Encore une arête. Il faut absolument lire ce livre, mais par pitié que quelqu'un me fasse part de ses réseves. Tous les critiques sont enthousiastes "C'est le meilleur, son style etc.." suis-je le seul de ses fans qui ne supportent plus certaines de ses tournures populaires, sinon vulgaires: les filles tombent "comme des mouches" vous les séduisez "à tour de bras" ou, page 70 "je rentrais dans un domaine inconnu.. auquel je ne connaissait rien". OU il a un ghost whiter, ou il ne se relit pas, ou il écrit pour les taducteurs friands de tournures franchouillardes. Ou alors, j'ai vielli et ne suis plus sensible à ce qui représentait pour moi la classe de l'écrvain. Il en reste heureusement quelque chose: l'ambiance, les personnages, les situations etc.. mais c'est lui qui parle de la préeminence du Style!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire au second degré! 15 février 2010
Par GIGI VOIX VINE
Format:Broché
Un universitaire qui couche avec ses étudiantes, et qui fume comme un pompier dans les lieux publics:Marc. Le directeur du département littérature qui n apprécie que des écrivains médiocres:Richard.Une jolie étudiante qui meurt dans le lit de Marc:Barbara.Problème posé: comment se débarasser du corps? La soeur de Marc, Marianne, qui entretient des relations charnelles avec son frère, et dont Richard est amoureux.La belle-mère de Barbara ,Myriam, qui devient la maitresse de Marc, et dont les amours seront torrides!Annie, une étudiante qui veut à tout prix coucher avec Marc, et qui va lui révéler un secret...détonnant! Voilà tous les ingrédients du dernier livre de Philippe Djian, et ce roman est très réussi: c est de la littérature! Chapeau, ou plutot, casquette l artiste!
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sous les clopes et la baise, la folie. 2 mars 2010
Format:Broché
Le dernier Djian poutre terriblement sa race.

Marc, un prof de fac quinquagénaire, embryon frelaté d'écrivain, à défaut d'écrire avec "grâce", décortique l'aeuvre de ses pairs dans ses ateliers d'écriture. Il fume tout le temps. Au lit. Dans sa voiture. Dehors. En marchant. En courant. En parlant à son directeur. En baisant. En baisant ses étudiantes, évidemment, qu'il conquiert à la chaîne, parce que Marc à ça dans le sang. Marc est une espèce de caricature, l'un de ces vieux dinosaures anachroniques tout droit jailli de la rencontre d'un mai 68 et de la révolution sexuelle aux States. D'ailleurs, l'action du roman, tout comme sa tonalité, est à la croisée des cultures : bien que se déroulant dans un hypothétique sud de la France, le comportement ouvertement provocateur, réactionnaire, et anticonformiste de Marc, figure du Prof de fac cynique et blasé, tout comme son bagout naturel et sa nonchalance de cow-boy, nous renvoie à un personnage ricain dans le fond de son âme jusqu'à la pointe de ses bottes. La haine acrimonieuse qu'il nourrit à l'endroit de son supérieur hiérarchique est aussi symptomatique de ces personnages sortis des comédies universitaires américaines ou britanniques. En clair, si le décor est made in France, les personnages et leurs interactions sont définitivement estampillés Outre-Atlantique. Du coup, on a l'impression, dès les premières pages, d'évoluer dans un registre et un cadre assez bizarres, pas tout à fait définis.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
1.0 étoiles sur 5 Lourd
Un style à la pauvreté atterrante. Un goût pour la répétition proche du bégaiement. Pénible. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Matt
2.0 étoiles sur 5 Incidences... amorales
Le titre synthétise ce petit roman où l'anti-héros vit sa vie dans la morosité la plus complète : enfant martyr, auteur raté, victime... Lire la suite
Publié il y a 8 mois par Anneled
2.0 étoiles sur 5 Une déception
Quatrième de couverture alléchante mais une vraie déception au final. On peine à s'attacher aux personnages et la vie torturée du héros ne... Lire la suite
Publié il y a 17 mois par Sigurdur Oli
4.0 étoiles sur 5 Un bon roman, troublant
Ce roman, qui se lit vite (très addictif) est pourtant étrange en apparence : il se produit pas mal de choses finalement (des morts, une enquête), mais le rythme... Lire la suite
Publié il y a 20 mois par Angel Edward
4.0 étoiles sur 5 ambiance captivante
Bien écrit ,parfois déroutant, se lit comme un polar et vous prend dans les filets d'une ambiance qui vous rend parfois mal à l'aise mais qui vous captive.
Publié il y a 20 mois par Pommier-Bonnet
5.0 étoiles sur 5 Incidences
Comme tous ses autres romans. Rien à dire. Les personnages sont tellement réels. L'auteur vous entraîne dans les pensées des personnages qui rentrent en... Lire la suite
Publié il y a 21 mois par G. AHO
3.0 étoiles sur 5 Une touche de cynisme bienvenue
Incidences, c'est l'histoire d'un professeur de lettres universitaire dont le goût prononcé pour ses étudiantes va le plonger dans un profond marasme. Lire la suite
Publié le 18 novembre 2011 par Zazou
3.0 étoiles sur 5 Pas tout-à-fait à la hauteur du grand talent de Djian...
"Incidences" est le premier Djian qui me déçoit légèrement, après une longue suite de romans franchement réussis : c'est qu'en mettant ses... Lire la suite
Publié le 14 novembre 2011 par Pokespagne
1.0 étoiles sur 5 COMMENT SE PERDRE
J'ai cite lu ce livre et pour moi il n'a pas eu grand intérêt.
On découvre la vie de ce prof de philo qui vit toujours avec sa soeur malgré sa... Lire la suite
Publié le 9 juillet 2011 par ides60
2.0 étoiles sur 5 Involontairement drôle
J'aime bien Djian, il est touchant et parfois (involontairement) drôle.
Son dernier roman se lit bien, mais, de grâce, que quelqu'un de proche lui dise une bonne fois pour... Lire la suite
Publié le 6 avril 2011 par Collection 92
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?