Appli Amazon

Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Indie Cindy
 
Agrandissez cette image
 

Indie Cindy

28 avril 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 6,99 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
3:32
30
2
3:46
30
3
4:41
30
4
4:52
30
5
3:26
30
6
3:29
30
7
3:11
30
8
3:34
30
9
3:46
30
10
3:23
30
11
3:45
30
12
4:24
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 28 avril 2014
  • Date de sortie: 28 avril 2014
  • Label: Pixies Music
  • Copyright: 2013 Pixies Music
  • Durée totale: 45:49
  • Genres:
  • ASIN: B00JWRMDFC
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (20 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.130 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Glassteat le 9 mai 2014
Format: CD
Je n'attendais pas grand chose de ce nouvel album, mais j'avoue être agréablement surpris.
Alors en effet, la production est mastoc (ce qui détonne avec le côté brut de décoffrage des premiers albums), l'aspect pop est bien plus prononcé (et par conséquent les dissonances et autres larsens sont un peu laissés au second plan) pour un contenu sans doute plus convenu. Néanmoins, tout cela n'altère en rien la qualité des morceaux (quel songwriter ce Francis!) et on a le droit à quelques pépites 100% PIXIES ("Magdalena 318", le trippant "Snakes").
Sans doute pas le meilleur PIXIES mais un album honnête, homogène et rafraichissant!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fail13 le 19 mai 2014
Format: CD
Il n'est pas mauvais du tout, cet "Indy Cindy". En guise de retour, les gars signent un album décent qui enterre 2 décennies de brouille. Pourtant, en dépit d'efforts louables, et sans pour autant chipoter, il y a comme un manque. Il ne s'agit pas seulement de l'absence de Kim Deal, qui est surtout manifeste dans les chœurs, ou de la relative discrétion de Joey Santiago, bien moins inventif, dont les décalages hirsutes apportaient une intense vibration au charme de l'ensemble. Plutôt, il régnait sur les premiers albums une folie douce qui entraînait instantanément l'adhésion. Et si la furia et la maestria appartiennent visiblement au passé, il en va aussi de même pour l'instabilité crasse, le désordre sous contrôle, l'urgence de versions écourtées… On pourra toujours accuser le poids des ans ou quelconque motif déraisonnable, alors mieux vaut considérer "Indy Cindy" comme une mise en bouche, il n'y a guère encore de quoi festoyer, mais comme dirait Black Francis : l'appétit vient en mangeant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pokespagne le 14 juillet 2014
Format: CD Achat vérifié
Il n'y avait rien à attendre de ce retour discographique du groupe le plus important du début de 90's, enième exemple d'une reformation dont nous n'avions surtout, surtout pas besoin (pensez aux Stooges... tristesse !). Du coup, "Indie Cindy" semble être passé à la trappe, entre critiques plutôt tièdes et désintérêt général bordé de mauvaise foi (du genre, "ce n'est qu'une compil des derniers EP du groupe, dont tout le monde se foutait, d'ailleurs..."). Et pourtant, après plusieurs écoutes plutôt enthousiasmantes, le doute me vient : si cet album n'était pas signé "Pixies", mais avait été produit par un jeune groupe inconnu, n'aurions nous pas eu droit à des critiques dythirambiques un peu partout ? Car, à condition de ne pas s'attendre à un nouveau "Surfer Rosa", ni même une suite à "Trompe le Monde", comment ne pas se laisser envahir par le plaisir que procurent ces chansons ? Une belle écriture, de bonnes mélodies - comme si le talent de Frank Black était réellement ravivé par sa complicité avec les Pixies -, toujours cette originalité permanente, quelques poussées d'adrénaline qui font du bien aux nerfs... oui, un bien bel album, différent certes, avec la voix de Frank lissée, polie, vaporeuse, avec moins, beaucoup moins de brutalité... avec le GÉNIE en moins, d'accord. Mais quand même un p... de bon album, rock, intelligent, vif. Oubliez les préjugés, ouvrez les oreilles !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lespape TOP 500 COMMENTATEURS le 15 mai 2014
Format: CD
Plus de 20 ans après "Trompe le Monde", il serait absurde d'espérer les Pixies (aka "plus grand groupe du monde à mes yeux") nous servent la même tambouille géniale qui a fait leur succès.

Déjà, entretemps, la moitié des groupes actuels ont pillé leur héritage.

Ensuite, Kim Deal s'est (enfin) barrée. Le gamin amoureux transi de la fort mignonne Kim (sur le livret de Bossanova notamment) doit savoir tourner la page. Et puis, de toute manière, Kim était quand même au moins aussi bouffie d'orgueil que le grand Black, mais sans son génie. Ce couple improbable ne pouvait plus fonctionner. Désormais, en tournée, la basse est confiée à Paz Lenchantin, superbe bassiste de A Perfect Circle. Sur l’album c’est Simon Arche, qui nous sert une belle basse bien ronde et charnue. A la prod, c’est Gil Norton. Les dessins, c’est Vaughan Oliver.

Malgré le temps et l’absence de Deal, tous les anciens sont là, et les ayant vus à Toulouse en novembre dernier, je peux vous assurer qu’aussi vieillissants qu’ils soient, les Pixies n’ont rien perdu de leur énergie, de leur connivence, de leur flamme.

Mais concentrons-nous sur "Indie Cindy". Pour qui a connu les Pixies à leurs débuts, aucune surprise du côté de la démarche : tous les albums des lutins de Boston ont commencé par sortir en EP. Là où ma surprise a été grande, c'est que même si les 3 EP sortis annonciateurs de cet album n'incitaient pas à crier au génie, leur rencontre est assurément magique et d’une remarquable cohérence.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique