Indignation et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
 Indignation a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

 Indignation Broché – 30 septembre 2010


Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché, 30 septembre 2010
EUR 18,20
EUR 7,56 EUR 0,01

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

 Indignation + Un homme + Pastorale américaine
Prix pour les trois: EUR 34,20

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Indignation propose une forme de roman d’apprentissage : une histoire de tâtonnements, d’erreurs, d’audace et de folie, de résistances et de révélations, tant sur le plan sexuel qu’intellectuel. Philip Roth poursuit son analyse de l’histoire de l’Amérique, celle des années cinquante...

Présentation de l'éditeur

Nous sommes en 1951, seconde année de la guerre de Corée. Marcus Messner, jeune homme de dix-neuf ans, intense et sérieux, d'origine juive, poursuit ses études au Winesburg College, dans le fin fond de l'Ohio. Il a quitté l'école de Newark, dans le New Jersey, où habite sa famille. Il espère par ce changement échapper à la domination de son père, boucher de sa profession, un homme honnête et travailleur, mais qui est depuis quelque temps la proie d'une véritable paranoïa au sujet de son fils bien-aimé. Fierté et amour, telles sont les sources de cette peur panique. Marcus, en s'éloignant de ses parents, va tenter sa chance dans une Amérique encore inconnue de lui, pleine d'embûches, de difficultés et de surprises. Indignation, le vingt-neuvième livre de Philip Roth, propose une forme de roman d'apprentissage : c'est une histoire d'audace et de folie, d'erreurs et de tâtonnements, de résistances et de révélations, tant sur le plan sexuel qu'intellectuel. Renonçant à sa description minutieuse de la vieillesse et de son cortège de maux, Philip Roth poursuit avec l'énergie habituelle son analyse de l'histoire de l'Amérique - celle des années cinquante, des tabous et des frustrations sexuelles - et de son impact sur la vie d'un homme jeune, isolé, vulnérable.



Détails sur le produit

  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Gallimard (30 septembre 2010)
  • Collection : Du monde entier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 207012309X
  • ISBN-13: 978-2070123094
  • Dimensions du produit: 20,5 x 2 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (22 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 192.681 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Macail TOP 1000 COMMENTATEURS le 3 décembre 2010
Format: Broché
J'ai beaucoup apprécié la force et la puissance dramatique de ce roman. Celle-ci est créé par l'anxiété excessive du père puis la difficulté d'adaptation du fils. Lorsque l'auteur sous-entend que le fils raconte depuis la mort, l'intensité est à son maximum.
Puis, il y a la force des dialogues. La joute verbale entre Markus et le doyen Caudwell est remarquable d'intensité et de profondeur. Markus y dévoile son talent de futur avocat et sa conception de la religion. Il est à la fois virulent et sûr de lui. Ce jeune garçon, intelligent et prometteur ne conçoit pas la négociation. Il n'a qu'un objectif en tête et fuit tout ce qui peut l'en dérouter.
Le discours du Président Lentz est aussi très fort, mettant en opposition la légèreté des étudiants et le courage des soldats américains.
On trouve dans ce roman, les thèmes forts de l'Amérique avec la vie des universités et l'engagement du pays dans les conflits contre les communistes (ici la guerre en Corée).
C'est donc un livre riche et passionnant, traité avec force et sentiments que j'ai beaucoup apprécié.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 5 novembre 2010
Format: Broché
1951. Le jeune Marcus Messner entre à la faculté et se fixe pour objectifs i) de se doter d'une bonne éducation, ii) de perdre sa virginité, iii) d'éviter d'intégrer le contingent qui part en Corée. Son boucher de père développant une inquiétude pathologique pour son devenir, Marcus préfère prendre le large et choisit de faire ses études loin de Newark, dans l'université de Winesburg-en-Ohio (clin d'oeil au recueil de nouvelles de Sherwood Anderson). Là, Marcus vivra un difficile apprentissage : contact avec une société chrétienne qu'il ignorait et dont cet athée convaincu doit subir les contraintes (messe obligatoire...), première amourette sérieuse (avec une jeune fille très perturbée), éloignement de ses parents (et notamment de son père hyper-possessif), vie en communauté.
Etrange roman. La jeunesse du narrateur, la subtile peinture des corsets de l'Amérique des années 1950, le lien permanent établi entre l'intime (copine, parents) et le collectif (la judaïté, l'américanité) rappellent naturellement
...Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par LD COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS le 17 août 2012
Format: Broché
Je fais partie des admirateurs de Philip Roth qui pensent qu'il n'est pas forcément au sommet tout le temps, à plus forte raison depuis quelques années. Ses "petites formes" ne me convainquent pas toujours. Les deux livres qui ont été publiés après Exit le fantôme, Indignation / Indignation et The Humbling / Le Rabaissement, sont tous deux petits par la taille et ne cherchent pas à avoir la même ambition romanesque que La Contrevie ou sa trilogie américaine. Des deux, j'avoue nettement préférer Indignation, dont l'édition française nous arrive dans une traduction de Marie-Claire Pasquier, la (très bonne) traductrice d'Exit le fantôme. Si vous pouvez lire en anglais, sachez que ce livre est assez abordable dans la langue originale.Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par HJ TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 septembre 2011
Format: Broché
Décidément Philip Roth me surprendra toujours. Indignation est un roman d'éducation, sombre et cruel qui joue avec un narrateur inattendu et une composition simple qui ménage des rebondissements et des scènes cocasses.
Marcus a 18 ans et deux buts dans la vie: être le major de sa promotion pour être officier et échapper au bourbier de la guerre en Corée et faire l'amour pour la première fois! Son arrivée à l'université de Winsburg dans l'Ohio va lui faire découvrir une société raciste, hypocrite, moralisatrice et étouffante. Lui, le garçon sage et droit jusqu'à la rigité va faire l'expérience de l'amour et de la révolte. Mais il ignore, comme l'affirme le narrateur, que "nos décisions les plus banales, fortuites, voire comiques, ont d'une façon terrible, incompréhensible, les conséquences les plus totalement disproportionnées". Une fois de plus, Roth se livre à une critique sans concession de l'Amérique des années 50, de ses frustrations sexuelles et de ses préjugés. Un seul bémol pour moi: un peu court.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?