Quantité :1
Ajouter au panier
ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.

Autres vendeurs sur Amazon
Vous l'avez déjà ?

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Inglourious Basterds Jahr100film [Import allemand]


Prix : EUR 12,37 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
3 neufs à partir de EUR 9,69 2 d'occasion à partir de EUR 8,58
Accédez à notre boutique UNIVERSAL PICTURES et STUDIOCANAL
Accédez à notre boutique Universal Pictures et STUDIOCANAL
Découvrez notre sélection de DVD, Blu-ray et Séries TV dans notre boutique dédiée

Plus de promotions DVD & Blu-ray

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Inglourious Basterds Jahr100film [Import allemand] + Django Unchained
Acheter les articles sélectionnés ensemble
  • Django Unchained EUR 9,77

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Réalisateurs : Quentin Tarantino
  • Format : Cinémascope, PAL, Import
  • Audio : Allemand (Dolby Digital 5.1), Anglais (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Allemand, Anglais, Turc
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.40:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Universal Pictures Int Austria Gmbh (Universal Pictures)
  • Date de sortie du DVD : 15 mars 2012
  • Durée : 148 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (183 commentaires client)
  • ASIN: B006RNAAJ0
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

Scènes coupées (HD)
Scènes alternatives (HD)
Table ronde avec Quentin Tarantino, Brad Pitt et Elvis Mitchell (critique cinéma) (HD)
Making of de "La fierté de la nation" (HD)
Conversation avec Rod Taylor au sujet de Victoria Bitter (HD)
Bandes-annonces (HD)
"La fierté de la nation" : le film dans le film
"Inglorious Bastards l'original"
"La caméra protégée de Tarantino"
Galerie de posters cinéma avec Elvis Mitchell
Galerie des affiches du film


Les clients ayant acheté cet article ont également acheté

Commentaires en ligne 

3.6 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 3 septembre 2010
Format: DVD Achat vérifié
Il aura fallu à Christoph Waltz ce rôle d'officier SS pour être reconnu en France.

J'ai une histoire d'amour avec Tarantino plutôt vallonnée: estomaqué par "Reservoir dogs", collé aux néons comme un papillon de nuit par le brillantissime "Pulp Fiction", début d'ennui avec "Jackie Brown" et endormissement pendant "Kill Bill" ! Depuis calme plat et comme l'époque du film m'intéresse tout particulièrement (mon grand-père est tombé d'un mirador) c'est avec une impatience un peu simulée que j'attendais le visionnage de ce film qui a fait, et fera encore, couler beaucoup d'encre.

Premier tableau: au loin, une moto et une voiture arrivent, un homme coupe du bois près d'une petite maison dans la prairie. "Lettre à Elise" de Beethoven couplée à une espagnolade guitaresque, la caméra hoquète, patine, ça sent bon son petit Ennio Leone ou je ne m'y connais pas. Avec un début comme ça, je me dis que ce film ne pourra pas être raté, c'est gagné, je me renfonce dans le fauteuil avec la concentration désinvolte nécéssaire à la dégustation d'un grand cru.

Ce premier chapitre est un film dans le film, un chef-d'oeuvre d'intelligence cinématographique. Cela m'a fait penser aux "Diaboliques" de Clouzot: On sait pertinemment que c'est pour de faux, mais cela fonctionne, on a la trouille quand-même, et c'est là, la marque des grands. Une chose m'a frappée: la ressemblance de Christoph Waltz qui joue l'officier nazi avec notre Salvatore de chanteur belge à moumoute.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Hervé J. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 21 juillet 2013
Format: DVD
Il aura fallu ce rôle d'officier SS pour que le talent de l'excellent Christoph Waltz éclate en France.

J'ai une histoire d'amour avec Tarantino plutôt vallonnée: estomaqué par "Reservoir dogs", collé aux néons comme un papillon de nuit par le brillantissime "Pulp Fiction", début d'ennui avec "Jackie Brown" et endormissement pendant "Kill Bill" ! Depuis calme plat et comme l'époque du film m'intéresse tout particulièrement (mon grand-père est tombé d'un mirador) c'est avec une impatience un peu simulée que j'attendais le visionnage de ce film qui a fait, et fera encore, couler beaucoup d'encre.

Premier tableau: au loin, une moto et une voiture arrivent, un homme coupe du bois près d'une petite maison dans la prairie. "Lettre à Elise" de Beethoven couplée à une espagnolade guitaresque, la caméra hoquète, patine, ça sent bon son petit Ennio Leone ou je ne m'y connais pas. Avec un début comme ça, je me dis que ce film ne pourra pas être raté, c'est gagné, je me renfonce dans le fauteuil avec la concentration désinvolte nécéssaire à la dégustation d'un grand cru.

Ce premier chapitre est un film dans le film, un chef-d'oeuvre d'intelligence cinématographique. Cela m'a fait penser aux "Diaboliques" de Clouzot: On sait pertinemment que c'est pour de faux, mais cela fonctionne, on a la trouille quand-même, et c'est là, la marque des grands. Une chose m'a frappée: la ressemblance de Christoph Waltz qui joue l'officier nazi avec notre Salvatore de chanteur belge à moumoute.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Semper Victor COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURS on 26 novembre 2012
Format: DVD
Avec un film qui cherche à multiplier les références au cinéma de genre, Tarentino parvient à la fois à ennuyer (« Inglorious Basterds » est lent et désespérément long) et à défigurer l'Histoire (la Résistance réduite à des vengeances personnelles, des exécutions à coup de battes de base ball ou des à des prises de scalps).

Il ne reste pas grand-chose du rythme et des scénarios bien construits de ses plus grands films (au premier rang desquels « Pulp Fiction »), et il ne subsiste ici qu'une sorte d'auto-caricature de Tarentino par lui-même, une sorte de transposition de « Kill Bill » dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale. L'ironie et l'irrévérence qui ont fait le succès de Tarentino sont ici ravalées au rang de la provocation de bas étage. Les dialogues, cette fois, sonnent complètement faux.

Notons enfin une utilisation particulièrement mauvaise des acteurs, la palme allant à une Mélanie Laurent remarquablement médiocre dans son rôle.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
16 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Neoradius on 2 mars 2011
Format: Blu-ray
Je dois dire que mon coeur balance au sujet de ce film. Il est vrai qu'il traine un peu en longueur et que Mr Tarantino s'est autorisé une vision très personnelle de la seconde guerre mondiale... Mais je dois reconnaitre aussi que les longues phases de dialogues sont finalement assez captivantes. Le colonel SS interprété par Christophe Waltz est vraiment étonnant. Son coté raffiné dissimule un personnage imprévisible et cruel et le jeu d'acteur est remarquable. Diane kruger s'en sort très bien également, reste un brad pitt dans un rôle un peu spécial (scalpeur de nazis) et une Mélanie Laurent surprenante dans son rôle de rescapée juive qui prépare sa revanche.

Bref un film un peu spécial qui manque de rythme mais c'est le style Tarantino. Les scènes de dialogues restent un vrai régal selon moi.

En ce qui concerne le blu-ray: Excellent, dès le premier plan dans la campagne française on se rends compte immédiatement que l'encodage est très bon. De ce coté là y'a rien à redire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Les images de produits des clients

Commentaires client les plus récents

Rechercher

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?