D'occasion:
EUR 52,68
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par tousbouquins
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédié par avion depuis les USA; prévoir une livraison entre 10 à 15 jours ouvrables. Satisfait ou remboursé
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Insurgentes
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Insurgentes Edition limitée, CD+DVD, Import


Voir les offres de ces vendeurs.
2 neufs à partir de EUR 52,68 1 d'occasion à partir de EUR 52,68

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Boutiques Artistes Amazon

Toute la musique, streaming intégral des morceaux, photos, vidéos, biographies, discussions, et plus.
.

Détails sur le produit

  • CD (26 février 2009)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Edition limitée, CD+DVD, Import
  • Label: Snapper Music
  • ASIN : B001PBU5W6
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 135.054 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Harmony Korine
2. Abandoner
3. Salvaging
4. Veneno Para Les Hadas
5. No Twilight Within The Courts Of The Sun
6. Significant Other
7. Only Child
8. Twilight Coda
9. Get All You Deserve
10. Insurgentes
Disque : 2
1. Harmonie Korize (Dvd)
2. Abandonner (Dvd)
3. Salvaging (Dvd)
4. Veneno Para Las Hadas (Dvd)
5. No Twilight Within The Courts Of The Sun (Dvd)
6. Significant Other (Dvd)
7. Only Child (Dvd)
8. Twilight Coda (Dvd)
9. Get All Your Deserve (Dvd)
10. Insurgente (Dvd)
Voir les 11 titres de ce disque

Descriptions du produit

Description du produit

LE PREMIER ALBUM SOLO DU LEADER DE PROCUPINE TREE Au cours de ces 19 dernières années, Porcupine Tree dont Steven Wilson est le créateur, le principal compositeur, guitariste et chanteur est passé du statut de simple projet pour ses expérimentations en studio à celui de groupe vendant plus de 200 000 copies de chacun de ses derniers albums à travers le Monde ! Salué unanimement pour son travail avec Porcupine Tree ou encore pour celui de producteur /ingénieur du son avec Opeth ou Anja Garbarek, entre autres, Steven Wilson sort enfin son premier album solo « Insurgentes ». 10 titres enregistrés aux quatre coins de la planète et qui représentent deux années de création musicale. Bien que Wilson participe déjà à de nombreux groupes à plein temps (Porcupine Tree, Blackfield, No-Man, Bass-Communion...), il explique que lorsqu'il a commencé à écrire les morceaux qui composent « insurgentes », il a tout de suite senti que cette musique serait plus adaptée pour un album sous son propre nom. Ce fût pour lui un processus d'écriture quasi intuitif bien qu'inconscient et dont le résultat est une sorte de « poésie de la mélancolie ». Pour réaliser ce disque, Steven Wilson a recruté toute une nuée d'artistes dont le batteur de Porcupine Tree, Gavin Harrison, le clavier de Dream Theater Jordan Rudess, le célèbre bassiste Tony Levin (Peter Gabriel, Yes, King Crimson, Pink Floyd), le joueur de Koto japonais Michiyo Yagi, le guitariste Sand Snowman ou encore le saxophoniste jazz Theo Travis. Aussi la production finale délivrée par Wilson et ses amis est une escapade musicale riche en ambiances à la croisée de Portishead et de Nine Inch Nail !

Critique

Enregistré entre janvier et août 2008, aux quatre coins du globe, dont une bonne partie à Mexico City, cet Insurgentes (qui tient son nom d’une grande avenue de la capitale mexicaine) est le premier véritable album solo de l’infatigable Steven Wilson, tête pensante, entre autres des Porcupine Tree. L’homme au cent projets musicaux aura donc attendu vingt ans de carrière avant de sortir un disque sous son propre nom. Et ce n’est pas un hasard.

Préférant se dissoudre derrière ses projets expérimentaux (dont l’excellent IEM), l’Anglais, plutôt solitaire, humble et parfois taciturne, n’avait pas forcément pour but ultime de se mettre en avant sur un album. Steven Wilson est un artiste de renom, au parcours indiscutablement honorable, et à l’ego intacte malgré toutes ces années de succès, de respect de ses pairs.

Et Insurgentes est comme son auteur : mélancolique, sombre, mais pas désespéré. Pour preuve, les morceaux de l’album empruntent autant au shoegazing du début des années 90 (« Harmony Korine », « Get All You Deserve ») qu’à la musique psychédélique ou expérimentale, déjà étrennée avec son groupe No-Man dans les années 80, comme sur le très beau « Abandoner », et le planant « Salvaging ».

Avec Tony Levin à la basse, Jordan Rudess au piano et son vieil acolyte de Porcupine Tree, Gavin Harrison à la batterie, Steven Wilson livre un disque dense, joliment torturé, entre désillusion bruitiste de l’homme qui mûrit et colère enfantine… Parfois compliqué, souvent difficile à déchiffrer, Insurgentes n’en est pas moins un très beau disque à la noirceur sincère et à la beauté certaine. A noter que l’édition DeLuxe du disque comprend un DVD d’images des lieux où le disque a été enregistré et un CD bonus de cinq titres, tout aussi « Wilsonien »…

Arnaud De Vaubicourt - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mr. Mageau Simon le 10 mars 2009
Format: CD
Chose pour le moins logique : Wilson sort son premier album réellement estampillé Solo, je le pré-commande, m'attendant à une musique sans concession, complètement originale et libérée de ses propres conventions nommées Porcupine Tree, blackfield etc...

Résultat : c'est du Wilson, du très bon, qui va peut-être plus loin qu'avant, soit.

CEPENDANT, malgré les confidences éparses dans les interviews, Où Wilson confiait qu'il avait laissé tout un pan de sa personnalité inexprimée avant ça, je suis sceptique. Je n'ai pas trouvé quoi que ce soi qui n'ait pas été conçu avant. Le son, le mix, les structures progressives des morceaux, de même que l'atmosphère, certes très empreinte de sa patte, sentent le réchauffé. N'ayant pas peur des mots, Cet album solo, c'est du porcupine au micro-onde.

Dans ce cas, pourquoi je lui ai donné quatre étoiles ? Réponse : Il propulse plus loin que tous les autres projets auxquels Steven Wilson a participé. Et en cela, c'est une œuvre impressionnante, où tous les matériaux utilisés jadis sont réemployé mais dans leur état le plus pur, et dans leur cadre le plus intelligent. La construction de l'ensemble est impressionnante, aucun vide, le tout emmène loin, très loin. Vers le haut, par les sonorités oniriques bourrées de nappes de synthés ultra léchées ; mais aussi vers soi, on ne peut que contempler sa propre "adhésion" au monde fascinant de Wilson.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Verbena TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 17 mai 2009
Format: CD
Un album intimiste et tendu où les influences sont multiples : on peut reconnaître des bouts de TheCure ou de Depeche Mode... mais à la sauce Wilson, identifiable entre mille ! Ses effets Lo-Fi sur les voix et les guitares sont en effet toujours là, ses nappes synthétiques et ses ambiances éthérées et planantes sont également de la partie, plus denses et profondes que jamais (parfois ça vire au "mur du son" avec un impact de folie).
Egalement au rendez-vous, sa façon très psychédélique d'entremêler sons et mélodies, et puis son chant, évidemment, imposant son rythme et sa sombre mélancolie, qui termine de définir l'empreinte sonore de Steven Wilson.
De ce côté là, on est en terrain connu et la personnalité de Wilson transpire dans chaque morceau.

Cependant, ce n'est ni un album de Porcupine Tree, ni un album de Blackfield, ni un album de No-Man... Insurgentes réunit des ingrédients des différents projets de SW, mais y apporte quelque chose de plus : un accent jazz par-ci, une note electro/indus par-là, une référence à un groupe ou un genre de musique jusqu'alors non abordé, le tout tissé de psychédélisme d'une classe folle !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par M. B. Deltombe VOIX VINE le 12 février 2009
Format: CD
L'album solo de Steven Wilson est une expérience assez unique, une sorte de voyage vertical à bord d'un drôle d'ascenseur émotionnel! "Drôle", le mot est d'ailleurs mal choisi, car le-dit ascenseur a plutôt tendance à voguer systématiquement de haut en bas, à l'image de celui d'Angel Heart et de Louis Cipher. Insurgentes est en fait une plongée au cœur des abîmes, une virée aux enfers de l'âme particulièrement saisissante. La musique évoque évidemment certaines œuvres passées de Dark Steven, mais ce premier album solo avait visiblement pour but d'aller plus loin, de creuser, de jouer la profondeur. L'auteur s'y livre donc totalement, chasse ses fantômes et démons sous nos yeux effarés! Nos oreilles, elles, se régalent de ces silences assumés, de ces notes précieuses et absolument maîtrisées, mais elles doivent aussi gérer des secousses saturées aux limites de l'indus et des détours funèbres à vous glacer le sang. Bref, ceux pour qui la musique doit juste être jolie, ceux qui adorent siffloter des menuets, ceux-là doivent impérativement fuir l'album de Steven Wilson. Ceux qui, en revanche, osent aussi Mahler ou Stravinsky, ceux pour qui la musique doit aussi être folie, ceux-là sont les bienvenus au bal des ténèbres!
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guillou le 24 juin 2009
Format: CD
Le premier titre (magnifique) Harmony Korine, résume très bien ce que sera le disque. Quelques notes de guitares égrenées, une voie douce, une atmosphère mélancolique à laquelle Steven Wilson nous a habitué puis, sur le refrain... l'explosion : un son saturé, profond, et une voix haut perchée qui se greffe par dessus. Frissons garantis.
Et tout le long du disque Steven Wilson continue à jouer sur une certaine tension, des contrastes, bien plus qu'il n'a pu le faire avec Porcupine Tree.
Certaines de ses influences explosent ici complètement: on sent notamment celle de Robert Fripp sur ce magnifique solo de guitare dissonant pendant toute la première partie de No Twilight Within The Courts of The Sun (Il y en avait déjà un sur Deadwing, mais bien moins réussi à mon goût). Une montée en puissance toute progressive mais phénoménale pour ouvrir sur le champ écorché de Wilson tel qu'on ne l'avait jamais entendu.
Je pourrais probablement vous faire un commentaire sur chaque chanson, mais écoutez plutôt par vous-même.

De plus, ce disque rassure quant à l'inspiration musicale de l'artiste. Après un Fear of a Blank Planet plaisant mais qui pouvait laisser penser que Steven Wilson n'avançait plus (je pense notamment aux accords de guitare de Sentimental, copiés sur ceux de Trains), on voit finalement ici qu'il n'a rien perdu de son inspiration.

Définitivement, l'un des compacts de Steven Wilson qui me touche le plus.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?