• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Interagir et Apprendre en... a été ajouté à votre Panier
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par livrelivre2
État: D'occasion: Comme neuf
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Interagir et Apprendre en Ligne Broché – 20 juin 2011


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 25,00
EUR 25,00 EUR 16,40

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

Du e-learning aux interactions pédagogiques en ligne

François Mangenot

Les médias et les institutions éducatives évoquent avec de plus en plus d'insistance (et bien souvent, il faut le dire, de naïveté) les atouts du e-learning, terme que nous traduirons ici par «formation en ligne» et que nous définirons comme formation se déroulant partiellement (on parle alors de formation hybride ; voir, ci-dessous, 2.2.) ou complètement à distance et s'appuyant sur les réseaux (Internet ou Intranet). Après avoir cerné l'objet étudié, les interactions pédagogiques en ligne, cette introduction proposera un embryon de typologie, toute provisoire tant le domaine est évolutif, des dispositifs de formation exploitant la communication en ligne ; elle posera enfin quelques jalons épistémologiques.

1. Médiation et/ou médiatisation ?

La formation en ligne peut s'appuyer sur une médiatisation technologique plus ou moins grande et sur une médiation humaine plus ou moins présente, ces deux paramètres se combinant de manières diverses (Glikman, 1002). Il convient de préciser à ce stade que Peraya (2008) a proposé d'autres définitions de ces deux termes que celles de Glikman, remarquant fort justement d'une part que les cours médiatisés comportent une part de médiation humaine (l'auteur relève cinq types différents de médiation), d'autre part que le tutorat en ligne (forme de médiation humaine) est en quelque sorte médiatisé par les outils employés. Mais nous en resterons ici à la définition première, dont Peraya reconnaît qu'elle a une «importance stratégique : rappeler aux nombreux concepteurs de dispositifs médiatisés que tout acte pédagogique, à l'instar de tout acte de communication, comporte un important aspect relationnel».
Au niveau national français, en tout cas pour ce qui concerne l'enseignement supérieur, l'opération «Campus numériques» (2000-2002.) avait tout d'abord encouragé des projets pouvant comporter une part variable de médiatisation et de médiation mais constituant des dispositifs à part entière (Fichez, 2009) ; par la suite, la création des «universités numériques thématiques» (UNT) a clairement opté pour la mise à disposition de ressources, l'intégration de ces ressources à des dispositifs comportant une éventuelle médiation humaine étant du ressort de chaque établissement, voire de chaque enseignant (Fichez, 2009).
Concernant les campus numériques, Albero et Thibault (2004, p. 40) regrettent la «prédominance des contenus sur les modalités pédagogiques qui peuvent conduire à leur appropriation». Fichez (2009, p. 2) constate néanmoins que :

[...] le besoin de communication des usagers-apprenants a suscité l'usage bien plus intensif que prévu par les opérateurs de projet de certains outils (tels que les forums) dans les dispositifs pédagogiques, et que le degré de satisfaction de ces mêmes usagers s'évaluait davantage par rapport à ce type de fonctionnalité que relativement au fait de disposer de ressources numériques sophistiquées.

Présentation de l'éditeur

Au fondement de cet ouvrage, un constat partagé : l'interaction humaine joue un rôle central dans les dispositifs d'apprentissage en ligne, qu'ils soient entièrement à distance ou hybrides. Cette interaction est ici présentée et analysée sous différents éclairages : le focus est mis sur l'apprenant et sa (co-)construction de connaissances, sur le tutorat (par un tuteur ou bien par un pair) et sur des questions émergentes. «Émergentes» parce qu'elles sont liées à des types de dispositifs en plein essor, ou bien parce qu'elles portent un regard nouveau sur des modes d'interaction déjà bien établis. L'éclairage vient de champs disciplinaires divers, apportant des cadres méthodologiques variés, qui se complètent (sciences de l'éducation, sciences du langage, technologies éducatives, didactique des langues).

Ouvrage dirigé par Elke Nissen, Françoise Poyet, Thierry Soubrié.



Détails sur le produit


En savoir plus sur les auteurs

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?