• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Inu-Yasha, tome 6 a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par -betterworldbooks-
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Condition très bonne pour un livre d'occasion. Usure minime. Sous garantie de remboursement complet. Plus de plus d'un million clients satisfaits! Votre alphabétisation dans le monde achat avantages!
Amazon rachète votre
article EUR 1,00 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Inu-Yasha, tome 6 Poche – 9 novembre 2002


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,85
EUR 6,85 EUR 2,04

Top Nouveautés Manga Top Nouveautés Manga


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Inu-Yasha, tome 6 + Inu-Yasha, tome 7 + Inu-Yasha, tome 5
Prix pour les trois: EUR 20,55

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Le sixième volume d'Inu Yasha suit et conclu l'histoire entamée au cours du précédent opus. Inu Yasha affronte donc la résurrection de la prêtresse Kikyô qui lui en veut de l'avoir trahi et blessé à mort une cinquantaine d'années auparavant. Si Kikyô souhaite se venger d'Inu Yasha, ce dernier ne souhaite pas faire de mal à sa belle et ne comprend pas pourquoi elle lui en veut. En effet, Inu Yasha n'a pas les mêmes souvenirs que Kikyô sur l'incident de la perle de Shikon. Une mystérieuse personne serait donc entrée en jeu afin de liguer l'homme-chien contre la protectrice de la perle de Shikon.
C'est ainsi qu'on a l'impression qu'un grand méchant commence à se dévoiler dans le manga de Rumiko Takahashi. Durant la lecture du tome, on ne cesse de se questionner à son sujet. Qui est-il ? Pourquoi en vouloir à Inu Yasha et Kikyô ? Est-il à la recherche de la perle de Shikon ? En nous donnant quasiment aucun indice, l'auteure arrive à nous tenir en haleine.

Ensuite, l'histoire s'enchaîne sur un récit autour de la perle de Shikon. Mais contrairement aux histoires courtes des précédents tomes, celle-ci a le mérite de faire avancer la trame principale du manga. Inu Yasha et Kagome se sont fait voler les fragments de la perle ainsi que leurs affaires par un personnage bien intriguant. Il s'agit de Miroku, un bonze voleur, arnaqueur, manipulateur et aussi coureur de jupon. Il ne semble pas consacrer beaucoup d'importance aux personnes autres que lui. Nos héros vont donc affronter, pour la première fois, un humain afin de récupérer leurs affaires. En plus de faire avancer la trame principale, cette histoire est très plaisante à lire. Ce qui fait la force du récit, c'est que la relation entre Inu Yasha et Kagome est mise à mal par le dragueur invétéré qu'est Miroku. Ainsi, entre les hordes de créatures folkloriques, on retrouve des passages plus légers qui font sourire. Entre le retour de Kikyô en début de tome et l'arrivée de Miroku, on peut dire que la relation entre les deux protagonistes progresse dans le présent volume.

En définitive, on tient là un très bon volume d'Inu Yasha. La trame principale du manga de Rumiko Takahashi progresse enfin. Mais l'auteure ne met pas pour autant de côté l'humour et la romance. Espérons que Rumiko Takahashi réussisse à bien enchaîner par la suite et qu'elle ne retombe pas dans des histoires courtes dispensables.


jojo81

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Rumiko Takahashi est née en 1957 dans le département de Niigata. C'est au lycée qu'elle a ses premiers contacts concrets avec le manga en s'inscrivant au club de dessinateurs de mangas de l'école. A l'université, elle suit pendant quelque temps les cours de dessin enseignés par Kazuo Koike (scénariste entre autres de "Crying Freeman" et "Sanctuary"). En 1977, son premier manga "Katte na Yatsura" est nominé pour le grand prix Shogakukan des jeunes auteurs de mangas et fait ses débuts dès l'année suivante dans le Weekly Shonen Sunday. En 1980, Rumiko sort diplômée de l'université et "Urusei Yatsura" ("Lamu" en v.f.) devient un énorme succès. Suivront "Maison Ikkoku" ("Juliette, je t'aime" en v.f.) publié dans le Big Comic Spirit et "Ranma ½" dans le Shonen Sunday, qui seront également deux très gros hits. Actuellement, Inu-yasha est en cours de parution, toujours dans le même hebdomadaire, Shonen Sunday, et – oh ! surprise ! – le manga fait un véritable carton. Rumiko Takahashi est une mangaka très prolifique, très populaire et par voie de conséquence une des dessinatrices – si ce n'est LA dessinatrice – la plus fortunée du Japon. Ses mangas, en termes de vente, ont déjà dépassé depuis longtemps le cap des 100 millions d'exemplaires. Inu-Yasha compte déjà 21 volumes en version japonaise.


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Inu-Yasha, tome 6 contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?