Isabelle Faust


Isabelle Faust : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 95
Titre Album  

Image de Isabelle Faust
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Née en 1972 à Stuttgart (Allemagne), Isabelle Faust s'est rapidement imposée comme une violoniste prodige. Après ses premières leçons prises dès l'âge de cinq ans, elle porusuit ses études de conservatoire avec les professeurs Denes Zsigmondy et Christopher Poppen.

En 1987, l'adolescente gagne son premier concours international, le Leopold Mozart Prize, à Salzbourg. En 1993, elle est la première violoniste allemande à remporter le prestigieux Concours Paganini à Gênes. Dès lors, Isabelle Faust entame une carrière internationale qui va la mener sur les plus grandes scènes, auprès des ... Lire la suite

Née en 1972 à Stuttgart (Allemagne), Isabelle Faust s'est rapidement imposée comme une violoniste prodige. Après ses premières leçons prises dès l'âge de cinq ans, elle porusuit ses études de conservatoire avec les professeurs Denes Zsigmondy et Christopher Poppen.

En 1987, l'adolescente gagne son premier concours international, le Leopold Mozart Prize, à Salzbourg. En 1993, elle est la première violoniste allemande à remporter le prestigieux Concours Paganini à Gênes. Dès lors, Isabelle Faust entame une carrière internationale qui va la mener sur les plus grandes scènes, auprès des orchestres les plus renommés. Elle joue notamment aux côtés de Yehudi Menuhin et effectue des tournées européenne et américaine en 1995.

En 1997, l'année de ses débuts discographiques, la violoniste triomphe avec la Sonate pour violon seul et la Sonate pour violon et piano de Bela Bartok. Cet enregistrement lui apporte sur un plateau le très convoité Gramophone Award de la meilleure jeune artiste.

Musicienne aguerrie aux répertoires baroque et classique que romantique ou contemporain, Isabelle Faust brille dans les Concertos pour violon de Josef Haydn, Beethoven et Dvorak et les différentes pièces dues à J.S. Bach, Schubert ou Fauré. Côté contemporain, elle enregistre la Sonate pour violon et piano de Janacek (2006), le Concerto pour violon de Jolivet (2006) ou le deuxième de Martinu (2008).

Depusi son brillantissime Concerto pour violon de Dvorak paru en 2004, la jeune allemande joue régulièrement avec le chef d'orchestre Jiri Belohlavek. En 2009, Isabelle Faust et Alexander Melnikov (déjà réunis sur le programme consacré à Martinu) interprètent l'intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven. De nouveaux programmes suivent en 2010 (Sonates et Partitas de Bach) et en 2011 (Concerto pour violon de Brahms). En 2012, le deuxième volume des Sonates et Partitas de J. S. Bach vaut à la violoniste les palmes de la critique internationale.

Trois ans après leur dernière collaboration, Isabelle Faust retrouve Alexander Melnikov pour un programme consacré à Carl Maria von Weber comprenant les Six Sonates progressives op. 10 de 1810 et, avec deux autres partenaires, le Quatuor pour violon, alto, violoncelle et pianoforte op. 8. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née en 1972 à Stuttgart (Allemagne), Isabelle Faust s'est rapidement imposée comme une violoniste prodige. Après ses premières leçons prises dès l'âge de cinq ans, elle porusuit ses études de conservatoire avec les professeurs Denes Zsigmondy et Christopher Poppen.

En 1987, l'adolescente gagne son premier concours international, le Leopold Mozart Prize, à Salzbourg. En 1993, elle est la première violoniste allemande à remporter le prestigieux Concours Paganini à Gênes. Dès lors, Isabelle Faust entame une carrière internationale qui va la mener sur les plus grandes scènes, auprès des orchestres les plus renommés. Elle joue notamment aux côtés de Yehudi Menuhin et effectue des tournées européenne et américaine en 1995.

En 1997, l'année de ses débuts discographiques, la violoniste triomphe avec la Sonate pour violon seul et la Sonate pour violon et piano de Bela Bartok. Cet enregistrement lui apporte sur un plateau le très convoité Gramophone Award de la meilleure jeune artiste.

Musicienne aguerrie aux répertoires baroque et classique que romantique ou contemporain, Isabelle Faust brille dans les Concertos pour violon de Josef Haydn, Beethoven et Dvorak et les différentes pièces dues à J.S. Bach, Schubert ou Fauré. Côté contemporain, elle enregistre la Sonate pour violon et piano de Janacek (2006), le Concerto pour violon de Jolivet (2006) ou le deuxième de Martinu (2008).

Depusi son brillantissime Concerto pour violon de Dvorak paru en 2004, la jeune allemande joue régulièrement avec le chef d'orchestre Jiri Belohlavek. En 2009, Isabelle Faust et Alexander Melnikov (déjà réunis sur le programme consacré à Martinu) interprètent l'intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven. De nouveaux programmes suivent en 2010 (Sonates et Partitas de Bach) et en 2011 (Concerto pour violon de Brahms). En 2012, le deuxième volume des Sonates et Partitas de J. S. Bach vaut à la violoniste les palmes de la critique internationale.

Trois ans après leur dernière collaboration, Isabelle Faust retrouve Alexander Melnikov pour un programme consacré à Carl Maria von Weber comprenant les Six Sonates progressives op. 10 de 1810 et, avec deux autres partenaires, le Quatuor pour violon, alto, violoncelle et pianoforte op. 8. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud

Née en 1972 à Stuttgart (Allemagne), Isabelle Faust s'est rapidement imposée comme une violoniste prodige. Après ses premières leçons prises dès l'âge de cinq ans, elle porusuit ses études de conservatoire avec les professeurs Denes Zsigmondy et Christopher Poppen.

En 1987, l'adolescente gagne son premier concours international, le Leopold Mozart Prize, à Salzbourg. En 1993, elle est la première violoniste allemande à remporter le prestigieux Concours Paganini à Gênes. Dès lors, Isabelle Faust entame une carrière internationale qui va la mener sur les plus grandes scènes, auprès des orchestres les plus renommés. Elle joue notamment aux côtés de Yehudi Menuhin et effectue des tournées européenne et américaine en 1995.

En 1997, l'année de ses débuts discographiques, la violoniste triomphe avec la Sonate pour violon seul et la Sonate pour violon et piano de Bela Bartok. Cet enregistrement lui apporte sur un plateau le très convoité Gramophone Award de la meilleure jeune artiste.

Musicienne aguerrie aux répertoires baroque et classique que romantique ou contemporain, Isabelle Faust brille dans les Concertos pour violon de Josef Haydn, Beethoven et Dvorak et les différentes pièces dues à J.S. Bach, Schubert ou Fauré. Côté contemporain, elle enregistre la Sonate pour violon et piano de Janacek (2006), le Concerto pour violon de Jolivet (2006) ou le deuxième de Martinu (2008).

Depusi son brillantissime Concerto pour violon de Dvorak paru en 2004, la jeune allemande joue régulièrement avec le chef d'orchestre Jiri Belohlavek. En 2009, Isabelle Faust et Alexander Melnikov (déjà réunis sur le programme consacré à Martinu) interprètent l'intégrale des Sonates pour violon et piano de Beethoven. De nouveaux programmes suivent en 2010 (Sonates et Partitas de Bach) et en 2011 (Concerto pour violon de Brahms). En 2012, le deuxième volume des Sonates et Partitas de J. S. Bach vaut à la violoniste les palmes de la critique internationale.

Trois ans après leur dernière collaboration, Isabelle Faust retrouve Alexander Melnikov pour un programme consacré à Carl Maria von Weber comprenant les Six Sonates progressives op. 10 de 1810 et, avec deux autres partenaires, le Quatuor pour violon, alto, violoncelle et pianoforte op. 8. Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page