Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  
EUR 7,19
  • Prix conseillé : EUR 7,99
  • Économisez : EUR 0,80 (10%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ivan Le Terrible a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,39

Ivan Le Terrible

5 étoiles sur 5 2 commentaires client

25 neufs à partir de EUR 7,01 3 d'occasion à partir de EUR 7,00
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Valery Gergiev


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ivan Le Terrible
  • +
  • Alexandre Nevsky
Prix total: EUR 14,24
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Orchestre: Rotterdam Philharmonic Orchestra
  • Chef d'orchestre: Valery Gergiev
  • Compositeur: Serge Prokofiev
  • CD (16 septembre 2006)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Philips
  • ASIN : B000FG5PJ0
  • Autres versions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 60.140 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
3:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
1:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
2:06
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
0:45
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
5
30
0:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
6
30
0:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
7
30
2:09
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
1:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
1:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
0:51
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,49
 
12
30
2:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
9:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 0,99
 
14
30
5:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
6:52
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
16
30
4:03
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
17
30
3:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
18
30
1:36
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
19
30
1:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
20
30
4:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
21
30
2:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
22
30
2:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
23
30
4:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

IVAN LE TERRIBLE


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les deux commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Henrard COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 30 juin 2011
Format: CD Achat vérifié
Ivan le terrible d'Eisenstein est l'un des chefs d'oeuvre du cinéma. La musique de Prokofiev accompagne le film d'une manière magistrale. Elle est majestueuse pour la scène extraordiinaire du couronnement d' Ivan et elle glace quand le Tsar devient terrible. On est dans les sommets de la musique de film.
La musique de la partie 1 a été écrite en 1942-44 , et celle de la partie 2 en 1945. Après la mort du compositeur , la musique du film a été baptisée oratorio. Un ballet a été créé en 1975 par Grigorovitch du Bolchoi.
Le moment le plus extraordinaire, après le couronnement, l'acteur Tcherkassov se retourne avec son visage si beau et prononce ensuite un discours sur la Russie qui saisit et qui est une véritable musique par la prononciation et les intonations. Auteur de nombreux opéras, ballets et musiques de scène, Prokofiev fut un compositeur fasciné par l'image, et, en homme de son siècle, il ne pouvait rester insensible à l'art visuel par excellence né dans les années 1890, au temps de sa propre enfance : le cinéma.
Puisque la musique est reine en Russie, il lui fallait bien trouver un tsar, Valery Gergiev. Avec ses yeux immenses au regard magnétique, ses sourcils interrogateurs et sa barbe de cosaque moderne, il nous livre une version grandiose et saisissante. Ce n'est pas un hasard si Ivan le Terrible est réputé avoir un caractère opératique. Prokofiev caressa un temps le projet d'écrire un opéra sur ce thème, dont la mise en scène aurait été assurée par Eisenstein.
Lire la suite ›
2 commentaires 3 sur 3 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Une musique de film, avec des parties chantées par 2 solistes et les chœurs, mais qui se suffit à elle-même. En fait, le film ayant rapidement disparu des écrans pour crime de lèse Staline, la musique est restée au fond d’un tiroir, Prokofiev n’ayant pas osé en faire une cantate ni un ballet. Elle n’en est ressortie qu’après la mort de Prokofiev (le même jour que Staline).
Successivement inquiétante, héroïque, paisible, mais toujours très mélodique, elle décrit les 2 héros : le tsar (Ivan ? Staline ?) et le peuple russe. Prokofiev était vraiment un musicien génial, l’un des tout premiers du XXème siècle.
Solistes et chœurs russes, mais orchestre de Rotterdam. Le chef : on ne le présente plus, il « porte » la musique russe depuis 30 ans, pour notre plus grand plaisir.
L’un des enregistrements de référence, très bien enregistré. Parfaitement recommandable.
Commentaire en anglais et français. Livret en russe, anglais, français, allemand. Enregistrement studio de 1996.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x90e6248c) étoiles sur 5 6 commentaires
14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x90e85fc0) étoiles sur 5 A sonic blockbuster from a great Prokofiev conductor 31 janvier 2007
Par Santa Fe Listener - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Prokofiev wrote a lot of garish, at times nearly berserk music for Eisenstein's epic, unfinished trilogy, Ivan the Terrible. The project, begun in 1942, dragged on for years, and the composer lost both inspiration and his health, dying before his music could be shaped into concert form like the wildly successful cantata derived from Alexander Nevsky. The music for Ivan is boisterous, at times steely, lacking in the tragic element, but full of folk choruses and even a few moments of quiet mystical serenity in the midst of a lot of bombast.

To really bring it off you need Russians, and those Russians should be going hell-for-leather. Under Gergiev they do as never before. Despite the Dutch orchestra (which sounds Russian enough to fool the rest of us), the Kirov chorus brings the right Slavic energy, as do the two soloists and of course Gergiev himself. There are moments when you think he's the greatest conductor in the world, especially when sheer dramatic momentum is called for. This CD rises to the top of the list. For those who care about performance editions, this is the long oratorio arranged by Abram Stasevich, minus the (extensive) spoken narration.
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x90e86510) étoiles sur 5 Awesome account of Prokofiev 2 mai 2007
Par Abert - Publié sur Amazon.com
Format: CD
The labelling said that this is an oratorio work. Certainly it is dramatic even without any staging. The performance is full of drama, majesty, awe and passion, all in one go.

May be Russian music requires some one with the essential 'Soviet' background knowledge and upbringing to 'reactivate' the spirit and soul behind all the massive sounds.

Certainly Gergiev is the man best-suited to this job. His reading of the work is believably authentic, and deeply moving. At many places he simply makes the listener's hairs stand on their ends.

Even if you do not normally enjoy Russian music, this is a recording that you will raise your eyebrows, suggesting clearly to you what is the 'Russian spirit'!
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x90e86564) étoiles sur 5 One of my favourite operas-this is magnificant..... 13 septembre 2007
Par Tanis - Publié sur Amazon.com
Format: CD
Prokofiev's vividly colourful music for the Eisenstein film of "Ivan the Terrible" has never sounded quite so bitingly dramatic on disc as under Gergiev-as electrifying as any of his opera recordings with the Kirov Company. Here he has the advantage of excellent sound, recorded in the Rotterdam Hall, De Doelen, with his other orchestra, thrustful and earthy. Like competing versions, this one in based on Abram Stassevich's editing of the music into an "oratorio," but without the spoken narration-hardly necessary on disc, when notes and text are provided. The two soloists, Liubov Sokolova and Nikoai Putilin, vibrantly Slavonic, add to the drama, as do the Kirov Chorus.
7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x90e868ac) étoiles sur 5 Ivan the Terrific! 4 avril 2007
Par B. Brown - Publié sur Amazon.com
Format: CD
This opera is definitely my "discovery of the year"!

I am NOT an opera lover, and actually the operas I like are very few. The first and foremost is uncontestably Mussorgsky's Boris Godunov. Prokofiev's "Ivan the Terrible" has climbed at once to the second place, very close to the first. Among other reasons, its because it is clearly influenced by Boris. The same stunning mixture of Romantic, folk and Orthodox-church musics gives it the very "Russian" flavour of Boris (but Ivan is, of course, more modern-styled).

Gergiev is the right man in the right place. He extracts the best of this work, emphasizes the dramatic elements (but does not exaggerate in that), and, above all - gives it very Russian and very majestic (the singers and orchestra are Russian, too). He touches upon the most minute sensitivities and at the seme time leads the orchestra, chorus and singers sweepingly. You can really sense his charisma through the sounds.

The recording is very good.

I recommend it warmly, even to people who don't like opera.
HASH(0x90e86af8) étoiles sur 5 A Superb Reading of Prokofiev's Score for Eisenstein's Masterpiece "Ivan the Terrible." 9 octobre 2015
Par Alex Scriabin - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
Disclaimer: Gergiev is far from my favorite conductor. Nonetheless his advocacy of Prokofiev's lesser-played works (including fine readings of his operas and film music) are a great service to music fans worldwide. This album is a case in point. For those who have not seen Eisenstein's film, get that immediately. Go for the Criterion Edition Eisenstein: The Sound Years (Ivan the Terrible Parts 1 & 2 / Alexander Nevsky) (The Criterion Collection), which has great extras (including two film essays by Yuri Tsivian and Joan Neuberger). Both scholars have written books on the film: Ivan the Terrible: The Film Companion (KINOfiles Film Companion)and Ivan the Terrible (Bfi Film Classics). The film is incredibly complex and also fascinating to watch. Both authors discuss the use of the score in the film. Although the film was never completed in its entirety, it far surpasses the silent film "Battleship Potempkin" in complexity and in its synthesis of music, psychology, history, and political theory.
Prokofiev was a great artist, and like Eisenstein himself, was able to add complexity to his scores with his use of humor, irony, and dissonance. The score of the film is a masterpiece in its own right. Ivan Grozniy (translated usually as "Ivan the Terrible") is more properly translated as "Ivan the Thunderous," and indeed the opening credits sound like a thunderstorm raining down from the heavens. Gergiev creates a whirling, fearsome introduction with his commanding performance in Track 1. The chorus is excellent as well. One of my favorite pieces is the 21-second (alas, too short) piece "Many Years," which in the film serves as the coronation song. The "Song of the Beaver" is given an exceptional reading; in the film this song accompanies the death of Yefrosiniya's son, Vladimir and is especially poignant. Track 16, "Yefrosiniya and Anastasiya" is one of the finest works on the album, displaying as it does Prokofiev's ability to layer different motifs and themes to create a mood of despair (and creepiness).

I recommend purchasing this album as well as the Criterion film. Gergiev, the Kirov Chorus, and the St. Petersburg and Rotterdam Symphonies nail this one. A superb album. Recommended.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?