undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

  • Jésus
  • Commentaires client

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles7
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: PocheModifier
Prix:6,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 août 2006
Après un Marie qui se lisait comme une enquête policière et un Dieu de Jésus très mal argumenté et incohérent, j'ai découvert Jésus de Jacques Duquesne, biographie consacrée à qui-vous-savez.

Première remarque : il s'agit d'un livre remarquable. Duquesne se fait très discret dans cet ouvrage. Ainsi, s'il remet en doute la virginité de Marie ou s'oppose à la vision d'un Dieu cruel envoyant son fils à l'abattoir (thèmes repris dans Marie et Le Dieu de Jésus), ses avis sur le Christ sont plutôt orthodoxes, d'autant qu'il cite beaucoup de sources chrétiennes validées par le Vatican. Le principal mérite de Duquesne est ici de faire revivre la Palestine de Jésus : ses explications historiques et économiques sont fort éclairantes : on comprend, en le lisant, que la Palestine est dans une situation difficile, que le chômage est très présent et les tensions régionales importantes. Ainsi, la Galilée, dont est originaire Jésus, est considéré comme une région de bouseux. La Samarie et ses Samaritains sont haïs par les Juifs qui, très attachés à leur pureté, sont retranchés dans une Jérusalem qui fait comme un sas de décontamination ; la présence de l'occupant romain inquiète et soulève des colères.

De plus, des groupes religieux autonomes comme les Esseniens ou les disciples de Jean le Baptiste sont aussi présents et remettent en cause, par leurs pratiques communautaires la prééminence du Temple.

Et là arrive Jésus : Duquesne axe son livre sur deux points : premièrement, étudier la chronologie de sa vie, en soulignant les contradictions des Evangiles ; s'attacher à déterminer ce qui, dans ses actes, relève du symbole, donc de l'histoire inventée, et des faits, ce qui peut être recoupé ou crédible - à ce petit jeu, le très bel Evangile de Jean ne s'en sort pas très bien ! ; enfin, il s'agit de révéler l'homme Jésus : sa mission, son attitude, et surtout comprendre en quoi il est scandaleux. Car, si Jésus a été envoyé à la mort par les responsables du Temple, avec l'accord de Ponce Pilate, c'est bien parce qu'il choquait : en se déclarant fils de Dieu, en pardonnant aux Hommes leurs pêchés, en se rapprochant des impurs, et en remettant en cause les rites pratiqués au Temple, Jésus a amené ses dirigeants à décider de sa mort comme seul moyen de conserver leur autorité ecclésiastique.

L'ouvrage se termine sur la liste des sources disponibles concernant le Christ (message à Michel Onfray : Michel, tu sais ce qu'il te reste à faire pour en savoir plus sur ce Jésus dont l'existence n'est avérée par personne !) : Talmud, lettre de Philon d'Alexandrie, écrits de Flavius Josèphe débarrassé de ses scories chrétiens, et propos de Tacite : aucun auteur n'a jamais remis en cause son existence. Ensuite, le Talmud de Babylone (eh oui, même le Talmud !) plus tardif, les Evangiles et les Apocryphes. Duquesne cite aussi les querelles d'historiens sur la validité des Evangiles et leurs dates d'écriture : passionnant, d'autant qu'il en donne une version condensée et très accessible.

En bref, un ouvrage de très bonne facture, quasiment indispensable aux lecteurs des Evangiles tant ce livre explique un contexte politico-économique et social permettant de mieux comprendre le message de Jésus.
0Commentaire42 sur 45 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 janvier 2007
Qui étaient les Samaritains ? et les Pharisiens ? Et si Jésus avait-été le chef d'un groupe clandestin ? Comment s'est-il séparé de l'enseignement de Jean-Baptiste ? Quelle est la part du mythe et du réel ? L'auteur fait le distingo entre fait historique, fait probable et symbole tout en nous rendant la vie de Jésus, son époque, vivante, comme on devrait l'apprendre au cathé aux enfants, pour montrer le Christ avec ses forces et ses faiblesses, bref, un homme.
0Commentaire17 sur 20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2005
S'il n'est pas réellement passionnant à lire (soyons franc, il ne se lit pas comme un polar...), ce livre est malgré tout essentiel pour répondre à toutes les questions même banales que l'on peux se poser sur Jesus (et oui, sacré Da Vinci Code...). Aussi bizarre que cela puisse paraitre, j'en suis ressortie un peu plus "croyante", car l'histoire même de Jesus parait tout à coup plus réelle, probable. Le catéchisme m'avait plutot habituée à devoir accepter n'importe quelle aberration, alors même que mon cerveau me disait que c'était vraiment n'importe quoi. Attention, je n'ai pas dit que l'auteur fait du prosélitisme : bien au contraire. Je pense juste que ce livre rend Jesus humain, donc plus "vrai". Après, chacun a Sa Religion.
Puis-je conseiller la lecture d'un autre bouquin : "l'évangile selon pilate" d'Eric Emmanuel Schmitt. Il s'agit d'un roman, donc rien à voir avec le sérieux scientifique et historique de "Jesus", mais un vrai bijou.
0Commentaire22 sur 27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2016
Excellent ouvrage, très pédagogique. Intéressant aussi bien pour les croyants que pour les non-croyants, pour ceux qui possèdent déjà une bonne culture religieuse que pour ceux qui découvrent les évangiles. C'est une approche intelligente qui sait rendre compte du fondement de la foi sans noyer le lecteur sous une réthorique anachronique et incompréhensible aux hommes d'aujourd'hui. A recommander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L'auteur n'est pas un exégète mais un amateur : c'est son avantage. Il ne défend pas sa thèse mais expose -à la lumière d'autres spécialistes- le contexte historique et la difficulté d'analyser les Evangiles. Cette ouverture laisse la place à plusieurs interprétations.
0Commentaire9 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Jesus dit : "tu es Petrus et in Petro aedificabo ecclesiam meam"...ça marche..mais s'Il dit : "tu es Adhemarus et in adhemaro aedificabo demmarrarum meum" ça fait pas drôle...Le calembour (si tu cales en Bourg, Adhémar) n'est drôle que s'il est approprié...
0Commentaire1 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2012
A tous les lecteurs du livre de Duquesne sur Jésus.

Cet ancien prêtre défroqué, ne donne pas une image VRAI de Jésus.
Marie est salie par ce Monsieur.
Il laisse entendre que tous les théologiens et les Pères de l'Eglise se seraient trompés ou mieux nous auraient trompés !!!
Malgré les déficiences des hommes d'Eglise, il ne faut pas exagérer...

Lire le "Jésus" de Jean-Christian Petitfils afin de remettre toute chose à sa place sera plus qu'utile.

MCC
22 commentaires4 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €
8,90 €
42,00 €