ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 

J.S. Bach : Cantatas, Vol. 14 [Import]

Ton Koopman CD
4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
Prix : EUR 38,23 LIVRAISON GRATUITE Détails
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le vendredi 22 août ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Vous cherchez un CD de Musique Classique ?

CD Musique Classique
Retrouvez tous nos CD au sein de notre Boutique Musique Classique.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Ton Koopman

Visitez la Page Artiste Ton Koopman
pour toute la musique, discussions, et plus.

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Interprète: DIVERS
  • Compositeur: DIVERS
  • CD (1 novembre 2003)
  • Nombre de disques: 3
  • Format : Import
  • Label: Challenge Classics
  • ASIN : B0000U1EHS
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 185.626 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Disque : 1
1. Also Hat Gott Die Welt Geliebt, Bwv68 : Choeur
2. Also Hat Gott Die Welt Geliebt, Bwv68 : Aria (Soprano)
3. Also Hat Gott Die Welt Geliebt, Bwv68 : Récitatif (Basse)
4. Also Hat Gott Die Welt Geliebt, Bwv68 : Aria (Basse)
5. Also Hat Gott Die Welt Geliebt, Bwv68 : Choeur
6. Bleib Bei Uns, Denn Es Will Abend Werden, Bwv6 : Choeur
Voir les 25 titres de ce disque
Disque : 2
1. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Choral
2. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Aria (Ténor)
3. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Récitatif (Alto)
4. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Aria (Basse)
5. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Récitatif (Soprano)
6. Ach Wie Fluchtig, Ach Wie Nichtig, Bwv26 : Choral
Voir les 20 titres de ce disque
Disque : 3
1. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Choeur
2. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Récitatif (Ténor)
3. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Aria (Alto)
4. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Récitatif (Alto)
5. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Aria (Ténor)
6. Ihr Werdet Weinen Und Heulen, Bwv103 : Choral
Voir les 23 titres de ce disque

Commentaires en ligne 

5 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.0 étoiles sur 5
4.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
4.0 étoiles sur 5 Une intégrale honnête 6 novembre 2012
Par Philomèle TOP 50 COMMENTATEURS
Format:CD
Dans le premier disque de ce quatorzième volume, la BWV 68 se distingue par ses deux choeurs d'entrée et de fin, les deux airs qu'ils encadrent étant des « parodies » issues de la cantate profane "la Chasse" BWV 208. Dans les BWV 74 et 126 en revanche, ce sont les airs qui sont le plus remarquables, notamment dans la BWV 74 ceux pour la soprano Deborah York tout en douce effusion, et pour l'alto Bogna Bartosz avec violon solo, et dans la BWV 126 celui pour le ténor Paul Agnew, avec son figuralisme spectaculaire illustrant la descente de la puissance de Dieu, telle celle de Jupiter dans un opéra. Le deuxième disque présente deux cantates superbes : la BWV 26, "Ah combien éphémère", est sur le thème de l'écoulement irrésistible du temps, figuré par les gammes montantes et descendantes du premier choeur, puis par les vocalises virtuoses de l'air pour le ténor Christoph Prégardien. La BWV 125 évoque le désir de quitter ce monde, dans le très long air d'alto, "Même les yeux crevés", sur fond d'appoggiatures expressives. En revanche, la rare sinfonia BWV 1045, qui introduisait une tardive cantate festive perdue, est dirigée trop mécaniquement, et avec un violon solo noyé dans la masse trop épaisse de l'orchestre, qui fait regretter l'antique version d'Alice Harnoncourt.

Dans le troisième disque, la BWV 103 commence par un lamento choral où le choix de la flûte à bec piccolo est judicieux pour percer la masse sonore, mais pour l'air d'alto qui suit on peut préférer, pour un meilleur confort acoustique, la variante alternative avec flûte traversière que propose Koopman en appendice.
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?