undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Prix:19,20 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 octobre 2006
Les transcriptions pour basse qui puisent leur inspiration au sein de la littérature de musique classique sont de plus en plus populaires parmi les instrumentistes amateurs. Josquin des Pres, auteur prolifique de partitions pour l'instrument groove par excellence, nous propose ici un recueil composé de mouvements isolés, issus des suites et des sonates pour soliste écrites par le Cantor de Leipzig. Dix très belles pièces pour basse sans accompagnement, une rareté et un challenge qui exige du musicien un sens aigu de la nuance dynamique et de l'attaque sonore. Pour paraphraser l'ex-bassiste de Cream, Jack Bruce, les plus riches lignes de basse sont à rechercher chez Bach. Ainsi, de la célèbre suite pour violoncelle en sol majeur (Prélude) au prélude en do majeur du premier livre du Clavier Bien Tempéré, en passant par des adaptations de quelques mouvements des Partita pour violon seul (une très bonne initiative de donner la possibilité aux non-violonistes d'en cueillir toute la délicieuse sapidité), nos doigts de bassiste ont tout loisir de trouver dans ce livre-cd la manne polyphonique qui manquait à leur répertoire. Une chose à préciser néanmoins : interpréter une littérature mélodique sur un instrument d'essence rythmique est une gageure qu'on ne peut relever qu'en ayant déjà une bonne compréhension de la partition autant qu'une fine conscience des limites relatives de son instrument. Car non, en dépit de leurs similitudes de registre, une basse n'est pas un violoncelle, ne soyons point présomptueux. Le pari est (presque ?) gagné lorsqu'on sait mettre en valeur ses ressources intrinsèques, avec une sonorité pleine, arrondissant le côté percussif et le timing métronomique de l'exercice, ajoutant de la chaleur à la rigueur.

"JS Bach for Bass" permet de joindre l'utile à l'agréable, résultat fidèle à la volonté de l'auteur original. Chacune de ces oeuvres présentait initialement une nouvelle leçon technique en même temps qu'un univers sonore absolu, un monde qui se suffisait à lui-même. Une harmonie toujours différente, instrumentalisant le genre fugue, vecteur majeur de la sensibilité luthérienne. Une singularité toute en dégradés, changeante, nous rappelant que l'art en mouvement qu'est la musique est aussi de tous les arts celui qui est le mieux à même de nous élever vers le divin.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 avril 2015
Partition facile à suivre y compris par les non lecteurs (tablatures)
Bach n'est pas trahi, et c'est un plaisir de jouer ces préludes, suites et partitae, ne serait-ce que pour le pied de nez aux conventions!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus