ARRAY(0xffe14bc)
 

James Newton Howard

 

Top albums (Voir les 94)


Voir les 94 albums de James Newton Howard

James Newton Howard : top des titres MP3

 
Tous les titres
1 - 10 titres sur 546 titres
Trier par
Titre Album Durée Prix
Écouter1. The Hand Of Fate - Part IISigns Original Soundtrack 3:46EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter2. Deer HuntingJe suis une Légende 1:16EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter3. The TourThe Hunger Games: Catching Fire [+digital booklet] 5:56EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter4. Solomon VandyBlood Diamond 2:11EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter5. LondonBlood Diamond 2:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter6. The Crystal ChamberAtlantis The Lost Empire Original Soundtrack (English Ver... 3:44EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter7. I'll Take Your ThroneSnow White & The Huntsman 3:00EUR 1,29  Acheter le titre 
Écouter8. Archer & Solomon HikeBlood Diamond 1:55EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter9. Crossing The BridgeBlood Diamond 1:41EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Your Mother Loves YouBlood Diamond 2:24EUR 0,99  Acheter le titre 
1 - 10 titres sur 546 titres
« Précédent| Page: 12345...|Suivant »
Vendu par Amazon Media EU S.à r.l. En passant une commande, vous acceptez nos conditions d'utilisation.



Image de James Newton Howard

Biographie

James Newton Howard voit le jour le 9 juin 1951 à Los Angeles (Californie). Après une solide formation de musicien et plus particulièrement de pianiste, James Newton Howard devient musicien de sessions pour des artistes comme Carly Simon ou Diana Ross. En 1975, il participe à l'album Rock of the Westies de Elton John, et intègre son groupe en tournée. Plus qu'un simple musicien, James Newton Howard est arrangeur sur des tubes comme  « Don't Go Breaking My Heart » et  « Sorry Seems to Be the Hardes Word » .

Fort de cette expérience, James Newton Howard se dirige vers la composition de ... Lire la suite

James Newton Howard voit le jour le 9 juin 1951 à Los Angeles (Californie). Après une solide formation de musicien et plus particulièrement de pianiste, James Newton Howard devient musicien de sessions pour des artistes comme Carly Simon ou Diana Ross. En 1975, il participe à l'album Rock of the Westies de Elton John, et intègre son groupe en tournée. Plus qu'un simple musicien, James Newton Howard est arrangeur sur des tubes comme  « Don't Go Breaking My Heart » et  « Sorry Seems to Be the Hardes Word » .

Fort de cette expérience, James Newton Howard se dirige vers la composition de musiques de films au milieu des années quatre-vingt. Il débute timidement avec Head Office en 1986, avant de se révéler dans la comédie sentimentale emblématique de l'époque, Pretty Woman en 1990. Cette bande son vaut à James Newton Howard sa première nomination aux Oscars.

S'appuyant sur un style aux orchestrations amples et grandioses, James Newton Howard devient vite l'un des compositeurs les plus demandés à Hollywood. La liste de ses commandes est tout simplement étourdissante, qui résonne comme autant de succès populaires et souvent critiques.  Le Prince des Marées  (1991),  Le Fugitif  et Chute Libre  (1993), le générique de la série Urgences (1994),  Le Pic de Dante  (1997), marquent son auteur et l'histoire du cinéma. En 1999, il commence une collaboration avec le réalisateur M. Night Shyamalan pour Sixième Sens . James Newton Howard devient ensuite son compositeur fétiche et l'accompagne dans tous ses projets.

La litanie ne s'arrête pas là, puisqu'il faut encore compter avec Dreamcatcher (2003), Le Village (2004), King Kong  et Batman Begins (2005), Blood Diamond (2006), Je Suis une Légende (2007), et The Dark Knigh t avec Hans Zimmer qui lui vaut enfin un Grammy Award. Devenu un argument promotionnel au même titre que le nom du réalisateur et des acteurs, James Newton Howard est l'un des compositeurs de musique de film les plus actifs d'Hollywood. Rien qu'en 2011, il compose les musiques de  Gnomeo and Juliet   et De l'Eau pour les Éléphants , tout en remplaçant au pied levé Dany Elfman pour The Green Hornet.
C'est de nouveau à la place de Danny Elfman initialement prévu sur le projet que James Newton Howard participe au succès de The Hunger Games en 2012. Choisissant comme toujours parfaitement ses films, James Newton Howard est aussi présent cette année là aux génériques de Blanche Neige et le Chasseur et de The Bourne Legacy . En 2013, on le retrouveaux commandes de Parkland et de The Hunger Games: Catching Fire ( Hunger Games 2 ou Hunger Games : L'Embrasement en version française). Copyright 2014 Music Story François Alvarez

James Newton Howard voit le jour le 9 juin 1951 à Los Angeles (Californie). Après une solide formation de musicien et plus particulièrement de pianiste, James Newton Howard devient musicien de sessions pour des artistes comme Carly Simon ou Diana Ross. En 1975, il participe à l'album Rock of the Westies de Elton John, et intègre son groupe en tournée. Plus qu'un simple musicien, James Newton Howard est arrangeur sur des tubes comme  « Don't Go Breaking My Heart » et  « Sorry Seems to Be the Hardes Word » .

Fort de cette expérience, James Newton Howard se dirige vers la composition de musiques de films au milieu des années quatre-vingt. Il débute timidement avec Head Office en 1986, avant de se révéler dans la comédie sentimentale emblématique de l'époque, Pretty Woman en 1990. Cette bande son vaut à James Newton Howard sa première nomination aux Oscars.

S'appuyant sur un style aux orchestrations amples et grandioses, James Newton Howard devient vite l'un des compositeurs les plus demandés à Hollywood. La liste de ses commandes est tout simplement étourdissante, qui résonne comme autant de succès populaires et souvent critiques.  Le Prince des Marées  (1991),  Le Fugitif  et Chute Libre  (1993), le générique de la série Urgences (1994),  Le Pic de Dante  (1997), marquent son auteur et l'histoire du cinéma. En 1999, il commence une collaboration avec le réalisateur M. Night Shyamalan pour Sixième Sens . James Newton Howard devient ensuite son compositeur fétiche et l'accompagne dans tous ses projets.

La litanie ne s'arrête pas là, puisqu'il faut encore compter avec Dreamcatcher (2003), Le Village (2004), King Kong  et Batman Begins (2005), Blood Diamond (2006), Je Suis une Légende (2007), et The Dark Knigh t avec Hans Zimmer qui lui vaut enfin un Grammy Award. Devenu un argument promotionnel au même titre que le nom du réalisateur et des acteurs, James Newton Howard est l'un des compositeurs de musique de film les plus actifs d'Hollywood. Rien qu'en 2011, il compose les musiques de  Gnomeo and Juliet   et De l'Eau pour les Éléphants , tout en remplaçant au pied levé Dany Elfman pour The Green Hornet.
C'est de nouveau à la place de Danny Elfman initialement prévu sur le projet que James Newton Howard participe au succès de The Hunger Games en 2012. Choisissant comme toujours parfaitement ses films, James Newton Howard est aussi présent cette année là aux génériques de Blanche Neige et le Chasseur et de The Bourne Legacy . En 2013, on le retrouveaux commandes de Parkland et de The Hunger Games: Catching Fire ( Hunger Games 2 ou Hunger Games : L'Embrasement en version française). Copyright 2014 Music Story François Alvarez

James Newton Howard voit le jour le 9 juin 1951 à Los Angeles (Californie). Après une solide formation de musicien et plus particulièrement de pianiste, James Newton Howard devient musicien de sessions pour des artistes comme Carly Simon ou Diana Ross. En 1975, il participe à l'album Rock of the Westies de Elton John, et intègre son groupe en tournée. Plus qu'un simple musicien, James Newton Howard est arrangeur sur des tubes comme  « Don't Go Breaking My Heart » et  « Sorry Seems to Be the Hardes Word » .

Fort de cette expérience, James Newton Howard se dirige vers la composition de musiques de films au milieu des années quatre-vingt. Il débute timidement avec Head Office en 1986, avant de se révéler dans la comédie sentimentale emblématique de l'époque, Pretty Woman en 1990. Cette bande son vaut à James Newton Howard sa première nomination aux Oscars.

S'appuyant sur un style aux orchestrations amples et grandioses, James Newton Howard devient vite l'un des compositeurs les plus demandés à Hollywood. La liste de ses commandes est tout simplement étourdissante, qui résonne comme autant de succès populaires et souvent critiques.  Le Prince des Marées  (1991),  Le Fugitif  et Chute Libre  (1993), le générique de la série Urgences (1994),  Le Pic de Dante  (1997), marquent son auteur et l'histoire du cinéma. En 1999, il commence une collaboration avec le réalisateur M. Night Shyamalan pour Sixième Sens . James Newton Howard devient ensuite son compositeur fétiche et l'accompagne dans tous ses projets.

La litanie ne s'arrête pas là, puisqu'il faut encore compter avec Dreamcatcher (2003), Le Village (2004), King Kong  et Batman Begins (2005), Blood Diamond (2006), Je Suis une Légende (2007), et The Dark Knigh t avec Hans Zimmer qui lui vaut enfin un Grammy Award. Devenu un argument promotionnel au même titre que le nom du réalisateur et des acteurs, James Newton Howard est l'un des compositeurs de musique de film les plus actifs d'Hollywood. Rien qu'en 2011, il compose les musiques de  Gnomeo and Juliet   et De l'Eau pour les Éléphants , tout en remplaçant au pied levé Dany Elfman pour The Green Hornet.
C'est de nouveau à la place de Danny Elfman initialement prévu sur le projet que James Newton Howard participe au succès de The Hunger Games en 2012. Choisissant comme toujours parfaitement ses films, James Newton Howard est aussi présent cette année là aux génériques de Blanche Neige et le Chasseur et de The Bourne Legacy . En 2013, on le retrouveaux commandes de Parkland et de The Hunger Games: Catching Fire ( Hunger Games 2 ou Hunger Games : L'Embrasement en version française). Copyright 2014 Music Story François Alvarez


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page