J'apprends (La Bleue) et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

J'apprends Poche – 13 juin 2007


Voir les 4 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,44
Broché, Grands caractères
"Veuillez réessayer"
EUR 21,88

Notre boutique Le Livre de Poche

Notre boutique Le Livre de Poche
Découvrez tous les livres de Poche dans notre boutique dédiée.

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Il ne faut pas dire ce que je fais quand mon institutrice inscrit sur le tableau : raconter une soirée d'automne. II ne faut pas écrire : La nuit qui tombe à cinq heures. Le bruit de la cocotte-minute, le bruit du mixer, la chaise vide de ma sœur, la louche pour servir la soupe, le lait que mon demi-frère verse dans la soupe pour la refroidir, le silence autour de la table. II ne faut pas écrire : Celle qui n'est pas ma mère assise en face de moi. Le début de fou rire qui nous envahit, mon demi-frère et moi, et notre détresse qui grandit en même temps que le jour diminue. II ne faut pas confondre l'énoncé des rédactions avec de vraies questions. Je dois inventer un monde spécialement pour le raconter à mon institutrice. J'apprends qu'on ne peut pas tout dire.

Biographie de l'auteur

Brigitte Giraud est né en 1960 en Algérie. Elle a exercé les professions de journaliste et de libraire. Elle est chargée de la programmation du festival de Bron, importante manifestation littéraire de la région lyonnaise, où elle vit aujourd'hui. Elle est l'auteur de quatre romans, " La Chambre des parents ", " Nico ", " Marée noire " et " J'apprends ", ainsi que d'un récit, " A présent ".


Détails sur le produit

  • Poche: 124 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (13 juin 2007)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253118265
  • ISBN-13: 978-2253118268
  • Dimensions du produit: 10,9 x 1,3 x 17,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 294.296 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par antigone le 10 octobre 2007
Format: Poche
Décidément, j'aime beaucoup l'écriture de Brigitte Giraud qui me parle et me touche. Ici, les souvenirs d'enfance d'une petite fille, d'origine algérienne, font remonter à la surface nos propres souvenirs d'enfance, et d'école. J'ai beaucoup aimé sa manière de décrire l'apprentissage et les détails du quotidien. Pourtant, ce livre m'a un peu moins ému que les précédents : "La chambre des parents" et "L'amour est très surestimé", le sujet étant sans doute moins violent et plus doux. Elle reste tout de même pour moi un auteur "coup de coeur".
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Laure COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURSVOIX VINE le 22 août 2007
Format: Poche
Nadia apprend... Elle apprend à lire à l'école primaire, elle apprend la vie quotidienne et le racisme dans la cité, on la suit jusqu'au collège. On essaie aussi de comprendre pourquoi elle vit avec « celle qui n'est pas [sa] mère ». L'Algérie en ombre de fond... Souvenirs tout simples qui « parleront » bien aux 35-45 ans, j'ai souvent eu l'impression d'avoir fréquenté la même école qu'elle. Bel hommage soit dit en passant, à cet « ascenseur social » qui ici a bien rempli sa mission et d'éducation et d'épanouissement. Un texte simple régulièrement émaillé de petits poèmes, de ceux qu'on apprenait à l'école... Pourtant au bout d'un moment on s'en lasse un peu. Le charme n'opère plus. Mais en poche à petit prix, c'est une petite madeleine qu'on peut s'offrir sans hésiter.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par cathulu TOP 500 COMMENTATEURS le 30 mars 2008
Format: Poche
Des paragraphes souvent très courts, comme autant de vignettes où se révèle la vie d'une petite fille née en 1960 et pour qui l'an 2000 est inenvisageable car avoir quarante ans lui paraît tout à fait impossible...
Il faut attendre la page 79 pour connaître son prénom et la toute fin du roman pour que se dise l'essentiel : "Nous sommes tous des enfants de la guerre d'Algérie" mais dans les années 70 cequ'on appelle encore "les événements d'Algérie" ne sont bien évidemment pas au programme .
En attendant, cette petite fille trop brune du roman de Brigitte Giraud , J'apprends ,nous parle de sa drôle de famille ,de sa soeur qui ne va pas bien et de" celle qui n'est pas ma mère", de sa vie d'enfant des années Sheila et Ringo, mais l'essentiel se lit dans les interstices du roman. Ce roman ponctué par les connaissances que Nadia engrange afin de mieux maîtriser le monde ,un monde où elle ne trouve pas tout à fait sa place car "C'est si lourd d'aller bien".
Un style tout en délicatesse même si la rugosité du monde des enfants n'est pas occultée.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Broché
ce roman m'a fait revivre des souvenirs d'odeurs , d'objets, de "fournitures scolaires " oubliés.
Comme toujours , j'adore la sensibilité et les analyses psychologiques de B. Giraud , dont j'ai lu et adoré tous les livres !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?