undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Le Monde selon Jaurès et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 4 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le monde selon Jaur&egrav... a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le monde selon Jaurès. Polémiques, réflexions, discours et prophéties Broché – 27 février 2014


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,90
EUR 18,90 EUR 6,00

Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook Rentrée Littéraire 2015 : découvrez toutes les nouveautés de la rentrée en livre et ebook


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Le monde selon Jaurès. Polémiques, réflexions, discours et prophéties + Le Socialisme et la vie : Idéalisme et matérialisme
Prix pour les deux : EUR 26,55

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

LA RÉVÉLATION D'UN TALENT

Albi, dans la froidure, le 4 janvier 1885. En ce début d'année électorale, une distraction gratuite est offerte aux populations sous la forme d'une conférence publique : le jeune professeur Jaurès, vingt-cinq ans, doit prendre la parole.
Un policier est là pour observer discrètement la réunion : un commissaire de la Police des chemins de fer, premier service de renseignement intérieur français, lointain ancêtre des RG... Ce policier ne connaît pas Jaurès, mais il sait sans doute le peu qu'on en sait à l'époque : né à Castres, le 3 septembre 1859, dans un foyer modeste ; père ancien marchand de drap, devenu camelot, fixé ensuite à La Fédial dans une petite exploitation agricole, décédé en 1882 ; mère sans profession. Famille honorablement connue, apparentée à un amiral et ancien député, l'oncle Benjamin Jaurès, devenu sénateur inamovible et ambassadeur ; famille travailleuse, y compris les deux fils. L'un, Louis, après l'École navale, porte la tenue d'enseigne de vaisseau dans la Marine. L'autre, Jean, brillant sujet, bachelier en 1876, monté à Paris sur recommandation d'un inspecteur général, reçu premier à l'École normale supérieure en 1881, troisième à l'agrégation de philosophie en 1881. C'est alors qu'il est revenu dans le Tarn, comme professeur au lycée d'Albi - avant de partir en Haute-Garonne, en 1883, comme chargé de cours à la faculté de Toulouse, où l'a rejoint sa mère. Le sieur Jaurès fréquente depuis deux ans les républicains du Tarn, qui parlent de lui faire une place sur leur liste aux législatives d'octobre. Pour cela, il doit se faire connaître et, depuis 1884, se montre dans diverses réunions publiques.
Celles-ci n'ont pas laissé de traces, tandis que le rendez-vous du 4 janvier 1885 aura l'honneur d'un rapport au directeur de la Sûreté générale - le premier d'une longue série !
Le commissaire de la Police des chemins de fer s'y rend sans prévention ni méfiance. Pour ce fonctionnaire, c'est là pure routine, depuis que la République a rétabli la liberté de réunion.
Or, dans cette médiocre salle d'Albi, il se produit un véritable éblouissement : «L'orateur a exprimé avec une grande élévation d'idées et de paroles son dévouement aux institutions républicaines qu'il place au-dessus de tout, note le commissaire. Dans un élan d'enthousiasme plein de jeunesse et de feu, il a parlé de l'idéal républicain, de la beauté et de la justice qui en sont inséparables. Il s'est efforcé de faire partager la conviction dont il est animé à ses auditeurs qui n'ont pas hésité à applaudir un talent aussi abondant que complet.»
Rarement note de police aura été si louangeuse ! L'épaté commissaire saisit encore au vol cet engagement prometteur du tribun en herbe : «Pour mon compte je veux lutter et je lutterai toujours !» Enfin, comme pour nuancer un compte rendu trop vivement favorable, il conclut par cette analyse savoureuse : «Présent à cette réunion, j'ai pu constater, Monsieur le Directeur, que l'accueil fait à ce jeune et savant conférencier a été des plus sympathiques. Pour l'auditoire c'était la révélation d'un beau talent. Malheureusement, j'ai remarqué que les quelques ouvriers qui l'écoutaient n'applaudissaient pas. Insensibles aux beautés des exposés philosophiques, des périodes de rhétorique et des phrases dithyrambiques, ils auraient préféré sans doute que l'orateur leur parlât davantage de leurs besoins et des améliorations qu'ils désirent.»

Biographie de l'auteur

Bruno Fuligni, écrivain, historien, maître de conférences à Sciences Po, est l auteur de nombreux ouvrages sur l histoire politique française. Il a aussi porté les discours de Jaurès à la scène avec ses pièces, La Valise de Jaurès et Quelle République voulons-nous ?



Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?