Acheter neuf

ou
Identifiez-vous pour activer la commande 1-Click.
ou
en essayant gratuitement Amazon Premium pendant 30 jours. Votre inscription aura lieu lors du passage de la commande. En savoir plus.
Acheter d'occasion
D'occasion - Très bon Voir les détails
Prix : EUR 3,90

ou
 
   
Amazon Rachète votre article
Recevez un chèque-cadeau de EUR 1,00
Amazon Rachète cet article
Plus de choix
Vous l'avez déjà ? Vendez votre exemplaire ici
Désolé, cet article n'est pas disponible en
Image non disponible pour la
couleur :
Image non disponible

 
Dites-le à l'éditeur :
J'aimerais lire ce livre sur Kindle !

Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici ou téléchargez une application de lecture gratuite.

Je ne lui ai pas dit au revoir: Des enfants de déportés parlent [Poche]

Claudine Vegh , Bruno Bettelheim
4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
Prix : EUR 6,20 Livraison à EUR 0,01 En savoir plus.
  Tous les prix incluent la TVA
o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Voulez-vous le faire livrer le jeudi 2 octobre ? Choisissez la livraison en 1 jour ouvré sur votre bon de commande. En savoir plus.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché --  
Poche EUR 6,20  
Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 1,00
Vendez Je ne lui ai pas dit au revoir: Des enfants de déportés parlent contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 1,00, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Notre boutique Folio

Boutique Folio
Découvrez notre boutique Folio.

Description de l'ouvrage

15 novembre 1996 Folio (Livre 2899)
Entretiens avec Claudine Vegh

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Je ne lui ai pas dit au revoir: Des enfants de déportés parlent + La Petite Fille au manteau rouge + Je suis le dernier juif
Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Quatrième de couverture

«Si j'avais pu oublier totalement le passé, peut-être j'aurais pu vivre comme les autres, être heureux de ce que j'ai, et ne plus penser à ce que je n'ai plus. Je n'ai pas de photos de mes parents, je n'ai pas leur dernière lettre ; je n'ai pas de tombe où me recueillir. Un seul document : "Disparus... Auschwitz 1943."»Ainsi s'exprime un de ceux qui ont accepté de s'entretenir avec Claudine Vegh. Tous sont des orphelins juifs dont les parents sont morts dans les camps. À cette époque, ils avaient entre cinq et treize ans. Ils ont encore l'impression de vivre «par accident».Comme l'exprime Bruno Bettelheim dans la postface : pour ces enfants, le deuil s'est avéré impossible. Et des années après, au cours de leur entretien, c'est toujours la même plainte : «Je ne lui ai pas dit au revoir.»

Biographie de l'auteur

Claudine Vegh est pédopsychiatre. Ces entretiens font partie de son " mémoire " de psychiatrie soutenu en 1976. Il a fallu près de trois ans pour que l'idée de publier apparaisse acceptable puis même souhaitable à " ceux qui avaient parlé ". Ces témoignages ont eu le mérite d'ouvrir la voie à d'autres, ceux que l'on désigne du terme " enfant caché ".

Détails sur le produit

  • Poche: 210 pages
  • Editeur : Gallimard; Édition : 1st Edition (15 novembre 1996)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070400859
  • ISBN-13: 978-2070400850
  • Dimensions du produit: 17 x 10,8 x 1,6 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (8 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 24.453 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Vendre une version numérique de ce livre dans la boutique Kindle.

Si vous êtes un éditeur ou un auteur et que vous disposez des droits numériques sur un livre, vous pouvez vendre la version numérique du livre dans notre boutique Kindle. En savoir plus

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne 

3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
4.8 étoiles sur 5
4.8 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'écho de la souffrance 16 février 2005
Format:Poche
On vient de commémorer la libération d'Auschwitz et le Président de la République a inauguré à Paris le Mur des Noms où figurentles noms des 76000 "déportés raciaux" partis de France. Qui a répertorié ces noms? Serge Klarsfeld et l'association des Fils et Filles des déportés juifs de France. Car des enfants ont été sauvés, cachés, chez un camarade au moment d'une arrestation... et ils ont porté, longtemps silencieusement et isolés ce deuil particulier, soudain, hors normes humaines. Une des premières personnes à en parler, à écouter, non pas les "survivants" mais les HERITIERS du génocide fut Claudine Vegh en 1979, dans ce livre, issu d'un mémoire de psychiatrie. Ce livre a fait date, car il fait entendre une parole de souffrance avec délicatesse et pertinence. Le relire aujourd'hui fait comprendre qu'il a fallu du temps pour que la commémoration soit possible. Un travail de mémoire a précédé un devoir, au statut instable, de mémoire. Nous entrons désormais dans un devoir impérieux d'histoire précise et incisive qui fera le pont entre mémoires et histoire de familles et l'histoire de la famille humaine toute entière.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 encore une conséquence de la guerre 3 septembre 2008
Par simbbha
Format:Poche
Beaucoup de livres ont été rédigés sur les souffrances endurées pendant la seconde guerre mondiale mais ce livre aborde une autre souffrance dont on ne parle pas souvent celle de ceux qui restent, qui ont survecu alors que leur famille est morte. Ce livre répond à une question simple, comment ces personnes ont-elles réussi à vivre après la guerre?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 le silence,,, de la souffrance ! 28 avril 2013
Par jcc
Format:Poche|Achat vérifié
il est vrai que l'on essaye,,, d'imaginée, l'inimaginable ,de la souffrance des victimes qui on subit le sort impitoyable du régime nazi , mais je me rend compte avec tristesse que les enfants survivant d'une t'elle épreuve vont vivre le reste de leur vie, avec le silence, et la souffrance ... a lire avec le coeur,et sans commentaire....
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
5.0 étoiles sur 5 Poignant 2 mai 2014
Format:Poche|Achat vérifié
Comment imaginer la souffrance de ces adultes, alors encore enfants au moment de la déportation ? Ceux qui n'ont jamais parlé s'ouvrent le temps de ce livre, bouleversant.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?