Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Jean Dieuzaide : Rêves d'avions Broché – 22 février 2007


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 21,25

bonnes résolutions 2015 bonnes résolutions 2015


Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Extrait

Extrait de la préface de Pierre Sparaco, vice-président de l'Académie de l'air et de l'espace, directeur de la collection «Aviation» aux Éditions Privat :

Pérenniser, authentifier

L'étroite relation aviation-photographie s'est établie dès les premiers envols des pionniers. Elle a aussitôt joué un rôle considérable, à une époque où l'information ne circulait pas encore en temps réel, où l'éloignement pouvait être source d'incrédulité. Ainsi, les premiers décollages des frères Wright n'ont pas eu l'écho que méritait pourtant une avancée technique capitale. Aussi la photographie du décollage historique du 17 décembre 1903 a-t-elle revêtu une importance considérable, illustration d'une notion essentielle de témoignage et d'authentification.
Tout au long des temps héroïques de la conquête de l'air, les photographes ont été présents, accomplissant un imposant travail de mémoire dont les jeunes générations leur savent gré. Leurs objectifs, bien que peu performants, ont permis de pérenniser la marche à pas forcés des constructeurs, pilotes, ingénieurs et mécaniciens vers la première maturité de l'aviation. Longtemps, ce rôle strictement utile de la photographie a laissé peu de place à une approche artistique. Il s'agissait de saisir l'événement, de montrer des machines et des hommes, sans plus. La philosophe américaine Susan Sontag a écrit : «Photographier, c'est en un sens s'approprier un objet. C'est entretenir avec le monde une certaine relation que l'on considère comme un savoir et, en conséquence, comme un pouvoir.» Cette approche plus intellectuelle a mis longtemps à apparaître dans la manière de faire des photographes amenés à suivre les progrès de l'aviation. Et rares sont ceux qui ont pris la peine d'aller au-delà du simple témoignage en tentant des compositions originales, voire une mise en scène de leur sujet. Dans cette optique, Jean Dieuzaide fait figure d'exception : il est sorti du rang comme quelques autres, par exemple l'Anglais Charles Brown, aujourd'hui oublié.

Biographie de l'auteur

Yves Marc, journaliste et écrivain, a tenu pendant vingt ans la rubrique " Aéronautique et transport " à la Dépêche du Midi et a été pendant plusieurs années le collaborateur à Toulouse de la revue Air et Cosmos. Il est également membre correspondant de l'Académie de l'air et de l'espace. Il a déjà écrit Des avions et des hommes (Loubatières, 1989), Cent ans d'avions (Privat, 2001), A380 : le défi (Cépaduès, 2005).


Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?