undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
 

Jenifer


Top albums (Voir les 24)


Voir les 24 albums de Jenifer

Jenifer : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 258
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Jenifer

Biographie

Jenifer Yaël Dadouche Bartoli voit le jour le 15 novembre 1982 à Nice. Dès son plus jeune âge, elle est initiée par ses parents à un vaste échantillon musical : James Brown ou les Beatles, mais aussi la chanson française (Brel, Piaf, Aznavour), que reprend sa mère, vendeuse et accessoirement chanteuse dans un orchestre, ou encore les chants traditionnels corses et le flamenco que lui apprend sa grand-mère.

La petite Jenifer prend le micro en public pour la première fois à l'âge de dix ans, dans un petit village de Corse où elle chante deux chansons en première partie de C. Jérôme. À 14 ans, ... Lire la suite

Jenifer Yaël Dadouche Bartoli voit le jour le 15 novembre 1982 à Nice. Dès son plus jeune âge, elle est initiée par ses parents à un vaste échantillon musical : James Brown ou les Beatles, mais aussi la chanson française (Brel, Piaf, Aznavour), que reprend sa mère, vendeuse et accessoirement chanteuse dans un orchestre, ou encore les chants traditionnels corses et le flamenco que lui apprend sa grand-mère.

La petite Jenifer prend le micro en public pour la première fois à l'âge de dix ans, dans un petit village de Corse où elle chante deux chansons en première partie de C. Jérôme. À 14 ans, elle n'hésite pas à se faire passer pour majeure afin de se produire dans des bars de la Côte d'Azur.

Le premier déclic dans sa volonté d'intégrer le monde professionnel de la chanson, est sa candidature à l'émission de M6 Graines de stars en 1997. Elle y interprète le tube d'Ophélie Winter « Dieu m'a donné la foi » et parvient jusqu'en finale. Cette position ne lui permet pas de décrocher le précieux sésame nécessaire à son ambition : un contrat dans une maison de disques. Jenifer retourne donc à Nice, avant de prendre la décision de « monter » à Paris à seize ans, pour percer dans le milieu musical.

L'Académie

C'est avec ténacité que la Niçoise travaille en tant qu'assistante pour une attachée de presse le jour et chanteuse dans les bars de la capitale en soirée. Quand elle le peut, elle court les castings des émissions de variétés, finissant par décrocher une audition pour la première édition de la Star Academy, qui débute en octobre 2001.

Quelques mois plus tard, 12 janvier 2002, elle sort du château victorieuse, applaudie par un public conquis et des milliers de fans, avec un contrat d'un million d'euros à la clé (une avance d'Universal sur ses prochains cachets et droits d'interprétation). Ce tremplin à forte audience lui garantit une forte notoriété qui perdure pendant qu'elle enregistre son premier album dans le courant de l'année. Celui-ci s'intitule sobrement Jenifer et atteint les 800 000 ventes dans les mois suivant sa parution, grâce aux tubes qui se succèdent à la radio : « J'attends l'amour », « Au soleil » et « Des mots qui résonnent ». L'album signé par quelques pointures de la chanson (Lionel Florence, Marc Lavoine) contient aussi le duo « Je garde » avec Mario, l'autre finaliste de la Star Academy.

Maman

D'octobre 2002 jusqu'en mars 2003, Jenifer donne 87 concerts, en France, en Belgique et en Suisse, et se produit même pendant une semaine à l'Olympia (Paris). Le 18 janvier 2003, elle est récompensée pour la première fois aux NRJ Music Awards en tant que « Révélation francophone de l'année ». Elle est également nominée dans la catégorie « Album révélation de l'année » aux Victoires de la musique, mais la récompense échoit à Carla Bruni. Au mois de juin, Johnny Hallyday l'invite sur la scène du Stade de France pour chanter en duo « Je te promets ». En décembre de cette même année, elle donne naissance à Aaron, son premier enfant, dont le père est le producteur Maxim Nucci.

Récompenses

En janvier 2004, Jenifer est de nouveau récompensée aux NRJ Music Awards, élue « Artiste francophone de l'année ». Au printemps 2004, son deuxième album Le Passage voit la chanteuse se départir du registre romantique pour un son pop rock, plus conforme à ses goûts. Et pour ce faire, Jenifer s'entoure de quelques signatures : Calogero et Kyo, qui composent respectivement « C'est de l'or » et « Le Souvenir de ce jour », le romancier Marc Lévy, qui écrit les paroles de « Pour toi », ou encore son compagnon Maxim Nucci. Ce disque se vend à 600 000 exemplaires et lui vaut de nouvelles récompenses, un MTV Europe Music Award en novembre (« Meilleure interprète francophone » devant Corneille et Calogero) et un NRJ Music Award janvier (« Album francophone de l'année » et « Artiste féminine francophone de l'année »).

Une nouvelle tournée traverse la France et les pays voisins d'octobre 2004 à août 2005, comprenant pas moins de 73 dates, parmi lesquelles quatre Zénith et deux Olympia complets. Tahiti a même droit à une visite spécifique. Un album live et un DVD, Jenifer Fait Son Live, enregistré au Zénith les 12 et 13 avril, saisissent l'essentiel de ce périple.

Un grand coeur

En grande professionnelle, Jenifer ne compte pas son temps, courant les studios et les scènes, tout en peaufinant son image pour dépasser le simple cadre de l'éternelle « révélation de la Star Ac' ». Elle s'investit dans des causes humanitaires, en particulier dans l'association Chantal Mauduit Namasté, dont elle est la marraine, destinée à améliorer les conditions de vie et la scolarisation des enfants du Népal. La chanteuse participe également à toutes les éditions des Enfoirés à partir de 2003, et donne plusieurs concerts pour l'association Enfants de la terre, fondée par la mère de Yannick Noah et dont il est le parrain, ainsi que diverses prestations pour ELA et l'association Rêves. Les différents titres de ses contributions sont « Combat combo », pour l'association Laurette Fugain en 2003, « Formidable » en duo avec Charles Aznavour (pour la lutte contre le cancer, en 2004), « Et puis la terre »  (pour Solidarité Asie, en 2005), et « L'or de nos vies » (pour l'association Fight AIDS, 2006).

C'est le 5 novembre 2007 que paraît son troisième album studio Lunatique, réalisé à Londres et assorti d'une grande promotion. Après avoir participé à l'écriture de quelques chansons du précédent album, son compagnon Maxim Nucci lui confectionne cette fois un son à sa mesure en co-signant avec elle des chansons d'un disque varié, plus mûr que les précédents. Lunatique voit l'apparition de Matthieu Chédid (-M-) à la guitare sur plusieurs titres. Les cordes ont été enregistrées à Londres dans le studio de Simon Hale (arrangeur de Björk, Supergrass, Jamiroquai, Oasis...) et l'album a été mixé à Los Angeles par Bob Clearmountain (The Rolling Stones, Bruce Springsteen, Robbie Williams, The Corrs, Sheryl Crow...). L'album se vend à plus de 200 000 exemplaires en deux mois seulement, et se hisse au sommet du classement, une première pour Jenifer.

Séparée de son ancien compagnon Pygmalion devenu Yodelice et entourée d'une nouvelle équipe, Jenifer fait un come back electro pop fin 2010 avec Appelle-Moi Jen et ses hits calibrés pour les dancefloors, à l'instar du premier single « Je danse ». Pour ce cinquième opus, la chanteuse niçoise s'est offert les services des producteurs Pierrick Devin et Pierre Guimard, de l'auteur Pierre-Dominique Burgaud, du groupe Jamaica et de Siméo.

Parallèlement à son expérience de jurée du concours de chant télévisé The Voice, Jenifer repart à l'assaut des hits-parades avec le titre « Sur le fil » signé Silvio Lisbonne (Mutine) et premier extrait de l'album L'Amour et Moi qui paraît en septembre 2012. Sans surprise mais efficace, L'Amour et Moi est un nouvel épisode de variations amoureuses entre morceaux dansants et ballades romantiques. Ce nouveau succès classé n°3 du top des albums à sa sortie est suivi neuf mois plus tard d'un hommage à France Gall via les douze reprises de l'album Ma Déclaration (juin 2013) dont sont extraits les titres « Poupée de cire, poupée de son » et « Résiste ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid

Jenifer Yaël Dadouche Bartoli voit le jour le 15 novembre 1982 à Nice. Dès son plus jeune âge, elle est initiée par ses parents à un vaste échantillon musical : James Brown ou les Beatles, mais aussi la chanson française (Brel, Piaf, Aznavour), que reprend sa mère, vendeuse et accessoirement chanteuse dans un orchestre, ou encore les chants traditionnels corses et le flamenco que lui apprend sa grand-mère.

La petite Jenifer prend le micro en public pour la première fois à l'âge de dix ans, dans un petit village de Corse où elle chante deux chansons en première partie de C. Jérôme. À 14 ans, elle n'hésite pas à se faire passer pour majeure afin de se produire dans des bars de la Côte d'Azur.

Le premier déclic dans sa volonté d'intégrer le monde professionnel de la chanson, est sa candidature à l'émission de M6 Graines de stars en 1997. Elle y interprète le tube d'Ophélie Winter « Dieu m'a donné la foi » et parvient jusqu'en finale. Cette position ne lui permet pas de décrocher le précieux sésame nécessaire à son ambition : un contrat dans une maison de disques. Jenifer retourne donc à Nice, avant de prendre la décision de « monter » à Paris à seize ans, pour percer dans le milieu musical.

L'Académie

C'est avec ténacité que la Niçoise travaille en tant qu'assistante pour une attachée de presse le jour et chanteuse dans les bars de la capitale en soirée. Quand elle le peut, elle court les castings des émissions de variétés, finissant par décrocher une audition pour la première édition de la Star Academy, qui débute en octobre 2001.

Quelques mois plus tard, 12 janvier 2002, elle sort du château victorieuse, applaudie par un public conquis et des milliers de fans, avec un contrat d'un million d'euros à la clé (une avance d'Universal sur ses prochains cachets et droits d'interprétation). Ce tremplin à forte audience lui garantit une forte notoriété qui perdure pendant qu'elle enregistre son premier album dans le courant de l'année. Celui-ci s'intitule sobrement Jenifer et atteint les 800 000 ventes dans les mois suivant sa parution, grâce aux tubes qui se succèdent à la radio : « J'attends l'amour », « Au soleil » et « Des mots qui résonnent ». L'album signé par quelques pointures de la chanson (Lionel Florence, Marc Lavoine) contient aussi le duo « Je garde » avec Mario, l'autre finaliste de la Star Academy.

Maman

D'octobre 2002 jusqu'en mars 2003, Jenifer donne 87 concerts, en France, en Belgique et en Suisse, et se produit même pendant une semaine à l'Olympia (Paris). Le 18 janvier 2003, elle est récompensée pour la première fois aux NRJ Music Awards en tant que « Révélation francophone de l'année ». Elle est également nominée dans la catégorie « Album révélation de l'année » aux Victoires de la musique, mais la récompense échoit à Carla Bruni. Au mois de juin, Johnny Hallyday l'invite sur la scène du Stade de France pour chanter en duo « Je te promets ». En décembre de cette même année, elle donne naissance à Aaron, son premier enfant, dont le père est le producteur Maxim Nucci.

Récompenses

En janvier 2004, Jenifer est de nouveau récompensée aux NRJ Music Awards, élue « Artiste francophone de l'année ». Au printemps 2004, son deuxième album Le Passage voit la chanteuse se départir du registre romantique pour un son pop rock, plus conforme à ses goûts. Et pour ce faire, Jenifer s'entoure de quelques signatures : Calogero et Kyo, qui composent respectivement « C'est de l'or » et « Le Souvenir de ce jour », le romancier Marc Lévy, qui écrit les paroles de « Pour toi », ou encore son compagnon Maxim Nucci. Ce disque se vend à 600 000 exemplaires et lui vaut de nouvelles récompenses, un MTV Europe Music Award en novembre (« Meilleure interprète francophone » devant Corneille et Calogero) et un NRJ Music Award janvier (« Album francophone de l'année » et « Artiste féminine francophone de l'année »).

Une nouvelle tournée traverse la France et les pays voisins d'octobre 2004 à août 2005, comprenant pas moins de 73 dates, parmi lesquelles quatre Zénith et deux Olympia complets. Tahiti a même droit à une visite spécifique. Un album live et un DVD, Jenifer Fait Son Live, enregistré au Zénith les 12 et 13 avril, saisissent l'essentiel de ce périple.

Un grand coeur

En grande professionnelle, Jenifer ne compte pas son temps, courant les studios et les scènes, tout en peaufinant son image pour dépasser le simple cadre de l'éternelle « révélation de la Star Ac' ». Elle s'investit dans des causes humanitaires, en particulier dans l'association Chantal Mauduit Namasté, dont elle est la marraine, destinée à améliorer les conditions de vie et la scolarisation des enfants du Népal. La chanteuse participe également à toutes les éditions des Enfoirés à partir de 2003, et donne plusieurs concerts pour l'association Enfants de la terre, fondée par la mère de Yannick Noah et dont il est le parrain, ainsi que diverses prestations pour ELA et l'association Rêves. Les différents titres de ses contributions sont « Combat combo », pour l'association Laurette Fugain en 2003, « Formidable » en duo avec Charles Aznavour (pour la lutte contre le cancer, en 2004), « Et puis la terre »  (pour Solidarité Asie, en 2005), et « L'or de nos vies » (pour l'association Fight AIDS, 2006).

C'est le 5 novembre 2007 que paraît son troisième album studio Lunatique, réalisé à Londres et assorti d'une grande promotion. Après avoir participé à l'écriture de quelques chansons du précédent album, son compagnon Maxim Nucci lui confectionne cette fois un son à sa mesure en co-signant avec elle des chansons d'un disque varié, plus mûr que les précédents. Lunatique voit l'apparition de Matthieu Chédid (-M-) à la guitare sur plusieurs titres. Les cordes ont été enregistrées à Londres dans le studio de Simon Hale (arrangeur de Björk, Supergrass, Jamiroquai, Oasis...) et l'album a été mixé à Los Angeles par Bob Clearmountain (The Rolling Stones, Bruce Springsteen, Robbie Williams, The Corrs, Sheryl Crow...). L'album se vend à plus de 200 000 exemplaires en deux mois seulement, et se hisse au sommet du classement, une première pour Jenifer.

Séparée de son ancien compagnon Pygmalion devenu Yodelice et entourée d'une nouvelle équipe, Jenifer fait un come back electro pop fin 2010 avec Appelle-Moi Jen et ses hits calibrés pour les dancefloors, à l'instar du premier single « Je danse ». Pour ce cinquième opus, la chanteuse niçoise s'est offert les services des producteurs Pierrick Devin et Pierre Guimard, de l'auteur Pierre-Dominique Burgaud, du groupe Jamaica et de Siméo.

Parallèlement à son expérience de jurée du concours de chant télévisé The Voice, Jenifer repart à l'assaut des hits-parades avec le titre « Sur le fil » signé Silvio Lisbonne (Mutine) et premier extrait de l'album L'Amour et Moi qui paraît en septembre 2012. Sans surprise mais efficace, L'Amour et Moi est un nouvel épisode de variations amoureuses entre morceaux dansants et ballades romantiques. Ce nouveau succès classé n°3 du top des albums à sa sortie est suivi neuf mois plus tard d'un hommage à France Gall via les douze reprises de l'album Ma Déclaration (juin 2013) dont sont extraits les titres « Poupée de cire, poupée de son » et « Résiste ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid

Jenifer Yaël Dadouche Bartoli voit le jour le 15 novembre 1982 à Nice. Dès son plus jeune âge, elle est initiée par ses parents à un vaste échantillon musical : James Brown ou les Beatles, mais aussi la chanson française (Brel, Piaf, Aznavour), que reprend sa mère, vendeuse et accessoirement chanteuse dans un orchestre, ou encore les chants traditionnels corses et le flamenco que lui apprend sa grand-mère.

La petite Jenifer prend le micro en public pour la première fois à l'âge de dix ans, dans un petit village de Corse où elle chante deux chansons en première partie de C. Jérôme. À 14 ans, elle n'hésite pas à se faire passer pour majeure afin de se produire dans des bars de la Côte d'Azur.

Le premier déclic dans sa volonté d'intégrer le monde professionnel de la chanson, est sa candidature à l'émission de M6 Graines de stars en 1997. Elle y interprète le tube d'Ophélie Winter « Dieu m'a donné la foi » et parvient jusqu'en finale. Cette position ne lui permet pas de décrocher le précieux sésame nécessaire à son ambition : un contrat dans une maison de disques. Jenifer retourne donc à Nice, avant de prendre la décision de « monter » à Paris à seize ans, pour percer dans le milieu musical.

L'Académie

C'est avec ténacité que la Niçoise travaille en tant qu'assistante pour une attachée de presse le jour et chanteuse dans les bars de la capitale en soirée. Quand elle le peut, elle court les castings des émissions de variétés, finissant par décrocher une audition pour la première édition de la Star Academy, qui débute en octobre 2001.

Quelques mois plus tard, 12 janvier 2002, elle sort du château victorieuse, applaudie par un public conquis et des milliers de fans, avec un contrat d'un million d'euros à la clé (une avance d'Universal sur ses prochains cachets et droits d'interprétation). Ce tremplin à forte audience lui garantit une forte notoriété qui perdure pendant qu'elle enregistre son premier album dans le courant de l'année. Celui-ci s'intitule sobrement Jenifer et atteint les 800 000 ventes dans les mois suivant sa parution, grâce aux tubes qui se succèdent à la radio : « J'attends l'amour », « Au soleil » et « Des mots qui résonnent ». L'album signé par quelques pointures de la chanson (Lionel Florence, Marc Lavoine) contient aussi le duo « Je garde » avec Mario, l'autre finaliste de la Star Academy.

Maman

D'octobre 2002 jusqu'en mars 2003, Jenifer donne 87 concerts, en France, en Belgique et en Suisse, et se produit même pendant une semaine à l'Olympia (Paris). Le 18 janvier 2003, elle est récompensée pour la première fois aux NRJ Music Awards en tant que « Révélation francophone de l'année ». Elle est également nominée dans la catégorie « Album révélation de l'année » aux Victoires de la musique, mais la récompense échoit à Carla Bruni. Au mois de juin, Johnny Hallyday l'invite sur la scène du Stade de France pour chanter en duo « Je te promets ». En décembre de cette même année, elle donne naissance à Aaron, son premier enfant, dont le père est le producteur Maxim Nucci.

Récompenses

En janvier 2004, Jenifer est de nouveau récompensée aux NRJ Music Awards, élue « Artiste francophone de l'année ». Au printemps 2004, son deuxième album Le Passage voit la chanteuse se départir du registre romantique pour un son pop rock, plus conforme à ses goûts. Et pour ce faire, Jenifer s'entoure de quelques signatures : Calogero et Kyo, qui composent respectivement « C'est de l'or » et « Le Souvenir de ce jour », le romancier Marc Lévy, qui écrit les paroles de « Pour toi », ou encore son compagnon Maxim Nucci. Ce disque se vend à 600 000 exemplaires et lui vaut de nouvelles récompenses, un MTV Europe Music Award en novembre (« Meilleure interprète francophone » devant Corneille et Calogero) et un NRJ Music Award janvier (« Album francophone de l'année » et « Artiste féminine francophone de l'année »).

Une nouvelle tournée traverse la France et les pays voisins d'octobre 2004 à août 2005, comprenant pas moins de 73 dates, parmi lesquelles quatre Zénith et deux Olympia complets. Tahiti a même droit à une visite spécifique. Un album live et un DVD, Jenifer Fait Son Live, enregistré au Zénith les 12 et 13 avril, saisissent l'essentiel de ce périple.

Un grand coeur

En grande professionnelle, Jenifer ne compte pas son temps, courant les studios et les scènes, tout en peaufinant son image pour dépasser le simple cadre de l'éternelle « révélation de la Star Ac' ». Elle s'investit dans des causes humanitaires, en particulier dans l'association Chantal Mauduit Namasté, dont elle est la marraine, destinée à améliorer les conditions de vie et la scolarisation des enfants du Népal. La chanteuse participe également à toutes les éditions des Enfoirés à partir de 2003, et donne plusieurs concerts pour l'association Enfants de la terre, fondée par la mère de Yannick Noah et dont il est le parrain, ainsi que diverses prestations pour ELA et l'association Rêves. Les différents titres de ses contributions sont « Combat combo », pour l'association Laurette Fugain en 2003, « Formidable » en duo avec Charles Aznavour (pour la lutte contre le cancer, en 2004), « Et puis la terre »  (pour Solidarité Asie, en 2005), et « L'or de nos vies » (pour l'association Fight AIDS, 2006).

C'est le 5 novembre 2007 que paraît son troisième album studio Lunatique, réalisé à Londres et assorti d'une grande promotion. Après avoir participé à l'écriture de quelques chansons du précédent album, son compagnon Maxim Nucci lui confectionne cette fois un son à sa mesure en co-signant avec elle des chansons d'un disque varié, plus mûr que les précédents. Lunatique voit l'apparition de Matthieu Chédid (-M-) à la guitare sur plusieurs titres. Les cordes ont été enregistrées à Londres dans le studio de Simon Hale (arrangeur de Björk, Supergrass, Jamiroquai, Oasis...) et l'album a été mixé à Los Angeles par Bob Clearmountain (The Rolling Stones, Bruce Springsteen, Robbie Williams, The Corrs, Sheryl Crow...). L'album se vend à plus de 200 000 exemplaires en deux mois seulement, et se hisse au sommet du classement, une première pour Jenifer.

Séparée de son ancien compagnon Pygmalion devenu Yodelice et entourée d'une nouvelle équipe, Jenifer fait un come back electro pop fin 2010 avec Appelle-Moi Jen et ses hits calibrés pour les dancefloors, à l'instar du premier single « Je danse ». Pour ce cinquième opus, la chanteuse niçoise s'est offert les services des producteurs Pierrick Devin et Pierre Guimard, de l'auteur Pierre-Dominique Burgaud, du groupe Jamaica et de Siméo.

Parallèlement à son expérience de jurée du concours de chant télévisé The Voice, Jenifer repart à l'assaut des hits-parades avec le titre « Sur le fil » signé Silvio Lisbonne (Mutine) et premier extrait de l'album L'Amour et Moi qui paraît en septembre 2012. Sans surprise mais efficace, L'Amour et Moi est un nouvel épisode de variations amoureuses entre morceaux dansants et ballades romantiques. Ce nouveau succès classé n°3 du top des albums à sa sortie est suivi neuf mois plus tard d'un hommage à France Gall via les douze reprises de l'album Ma Déclaration (juin 2013) dont sont extraits les titres « Poupée de cire, poupée de son » et « Résiste ». Copyright 2014 Music Story Jamila Wahid


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.