Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Moi, Jennifer Strange, de... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
État: D'occasion: Comme neuf
Amazon rachète votre
article EUR 5,16 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons Broché – 1 juin 2011


Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 15,90
EUR 15,00 EUR 11,36

nouveautés livres nouveautés livres


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons + Jennifer Strange, dresseuse de quarkons + Le Mystère du hareng saur
Prix pour les trois: EUR 53,30

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Magie Pratique

Il semblait devoir faire encore plus chaud dans l'après-midi, alors même que le travail deviendrait plus délicat et exigerait davantage de concentration. Toutefois, le beau temps avait un avantage : la magie fonctionne mieux et porte plus loin quand l'air est sec. L'humidité exerce un effet modérateur sur les Arts Mystiques. Aucun magicien digne de ce nom n'a jamais accompli de travail productif sous la pluie - ce qui explique sans doute pourquoi les averses étaient naguère considérées comme faciles à déclencher et presque impossibles à arrêter.
Un taxi ou un minibus aurait constitué une extravagance inutile, aussi les trois magiciens, le quarkon et moi-même étions-nous entassés dans ma Volkswagen pour le court trajet de Hereford à King's Pyon. C'était le corpulent «Plein» Tariff qui conduisait. Dame Mawgon occupait le siège du passager, tandis que je partageais la banquette arrière avec le Mage Moobin et le quarkon haletant, assis entre nous deux. Nous avions parcouru les trois cinquièmes du chemin dans un silence tendu quand nous avons montré nos laissez-passer à la sentinelle et quitté la ville fortifiée pour la banlieue. Le silence n'était pas inhabituel : ces trois-là, quoique nos sorciers les plus talentueux, ne s'entendaient pas très bien. Ça n'avait pas grand-chose de personnel : les magiciens sont ainsi, voilà tout, caractériels et prompts à piquer des colères que seuls le temps et beaucoup d'énergie peuvent apaiser. Diriger Kazam mettait en jeu moins de sorts et d'enchantements que de bureaucratie et de diplomatie - travailler avec les maîtres des Arts Mystiques était parfois aussi difficile que de rassembler un troupeau de chats. Le boulot qui nous attendait à King's Pyon étant trop important pour Tariff et Moobin, j'avais dû convaincre Dame Mawgon de les épauler. Si elle estimait ce genre de tâche indigne d'elle, elle n'était pas moins réaliste que les autres : Kazam était presque ruiné et nous avions désespérément besoin de cet argent.
- J'aimerais bien que vous gardiez les mains sur le volant, a-t-elle ronchonné en jetant un regard désapprobateur à Plein Tariff, lequel conduisait par magie, les bras croisés, tandis que le volant tournait tout seul. Pour la vieille femme qui, en des temps plus cléments, avait été sorcière royale, de telles démonstrations publiques étaient l'apanage des frimeurs impénitents et des indécrottables mal élevés.
- Je m'accorde, a répliqué Tariff, indigné. Ne me dites pas que vous n'en avez pas besoin.

Présentation de l'éditeur

Jennifer Strange n'a que 15 ans mais elle est très précoce. Enfant trouvée, elle a eu son permis à 13 ans et dirige l'agence de magiciens Kazam comme d'autres orphelins avant elle. Quand elle apprend que c'est elle qui a été désignée pour tuer le dernier dragon vivant au monde, elle refuse de commettre une telle barbarie. Elle subit dès lors la pression des prospecteurs immobiliers qui rêvent de construire des immeubles dans le parc où vit la paisible créature. Sous le feu des paparazzi, Jennifer devient une célébrité malgré elle, armée d'une épée et d'un assistant passablement sournois...


Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 5,16
Vendez Moi, Jennifer Strange, dernière tueuse de dragons contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 5,16, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Broché: 296 pages
  • Editeur : FLEUVE EDITIONS (1 juin 2011)
  • Collection : Territoires
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2265093068
  • ISBN-13: 978-2265093065
  • Dimensions du produit: 22,5 x 2,5 x 14 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (11 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 90.963 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.0 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

21 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile  Par Alwenna TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 juin 2011
Format: Broché
J'ai été déstabilisée par les premières pages, je n'y comprenais absolument rien, les noms étaient tous plus compliqués les uns que les autres et ça m'a fait un peu peur. Une fois cette petite période d'adaptation passée, je me suis demandée si ce livre n'était pas une grosse farce ou une sorte de parodie des romans qui sortent actuellement et même s'il y a effectivement un peu de ça, j'ai réussi à rentrer dans l'histoire et dans cet univers décalé jusqu'à ne plus vouloir en sortir...

Je m'attendais, à la lecture du résumé, à ce que l'histoire se déroule dans notre monde et à ce qu'une lycéenne découvre du jour au lendemain l'existence des dragons ainsi que son rôle, ce qui explique en partie ma surprise. En fait, si l'histoire se déroule bien au XXIème siècle, le monde décrit est bien différent du nôtre. La magie est omniprésente, on croise des sorciers et des mages un peu partout.Jennifer est une jeune orpheline de bientôt seize ans qui a été recueillie plus jeune par des soeurs et doit, pour payer sa dette, travailler quelques années à l'Agence d'Arts Mystiques Kazam. Cette agence loue à des entreprises et à des particuliers, les services de sorciers pour effectuer toutes sortes de tâches : travaux de plomberie ou encore installation d'un système électrique.Jennifer côtoie donc tout un tas de mages et est confrontée à des situations rocambolesques. Tout va pour le mieux jusqu'au jour où une prémonition vient tout chambouler : Maltcassion, le dernier dragon va mourir.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile  Par Sherryn le 17 septembre 2011
Format: Broché
Un énorme, énorme coup de cœur ! J'ai totalement adoré ce livre, dont les qualités sont très équilibrées entre l'originalité de l'univers, l'humour et le dynamisme de l'écriture et la critique cinglante de notre société mercantile. Les deux premiers points me sont apparus presque immédiatement en commençant à lire tandis que le troisième m'est apparu au fur et à mesure mais m'a de plus en plus horrifiée.
J'ai été très surprise par l'univers proposé. Il s'agit bien de véritable fantasy, et non de fantastique, car les dragons ont toujours existé, de même que la magie et qu'ils font partie de l'Histoire tout en étant toujours d'actualité. En même temps, ce monde ressemble énormément au nôtre, avec les voitures, le téléphone, les publicitaires, les immobiliers, etc. De plus, il y a parfois des références à des noms ou pays existants, comme Darwin ou la Chine. C'est donc un mixage parfaitement cohérent et assumé, donnant un résultat d'une rare originalité, où l'on s'y reconnaît sans y être tout à fait. Il y a aussi une vraie recherche dans l'organisation et la construction de cette société, notamment en matière de pratiques magiques (lesquelles, et cela m'a fait rire, sont codifiées avec tout un tas de paperasses).
L'humour constitue sans conteste l'un des principaux points forts de ce roman.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Guinea Pig VOIX VINE le 13 septembre 2012
Format: Broché
-
Je me faisais une joie de découvrir ce que Jasper Fforde, dont j'ai adoré L'affaire Jane Eyre, nous avait concocté pour la jeunesse. Le tout début du livre n'a pas déçu mes attentes, le ton drôle et irrévérencieux, le luxe de détails de back ground, les personnages prometteurs, ça me paraissait très bien parti.
Hélas, j'ai lu et je n'ai jamais rien vu venir !

Le cadre est excellent, mais il n'est assorti d'aucune histoire, ou plutôt d'une trame trop simple et très linéaire. La toile de fond, soigneusement nourrie d'anecdotes, n'est pas l'écran à l'histoire. Au contraire, j'ai très vite eu le sentiment que la trame de l'histoire n'était qu'un prétexte destiné à mettre en valeur l'esprit et l’ingéniosité de l'auteur. Tous ces petits détails sont bien trouvés et amusants, mais sont très nombreux, répétitifs et surtout gratuits dans leur abondance "catalogue", n'aboutissant à presque jamais rien. Ce n'est pas désagréable, mais cela m'a laissée une impression tenace de superficialité (alors que l'absurde me charme complètement dans mes lectures en règle générale).

Pendant ce temps les personnages sont oubliés, leurs profils rapidement esquissés dans les premières pages n'évoluent pas, j'ai trouvé ça très frustrant. De plus le personnage principal, sensément une jeune fille précoce et mûre de 15 ans, se comporte comme une adulte d'une trentaine d'années.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?