JEZABEL et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Jezabel a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Amazon rachète votre
article EUR 0,30 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Jezabel Poche – 3 novembre 2010

Ce titre fait partie de la promotion 2 Livre de Poche achetés = 1 livre offert*

Voir les 8 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,10
EUR 4,00 EUR 0,32

Promotion Folio

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Jezabel + David Golder + Le vin de solitude
Prix pour les trois: EUR 17,80

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Procès d'une très belle femme, plus très jeune, qui écoute dans le boxe des accusés le récit de sa propre vie : l'enfance, l'exil, l'absence du père, le mariage, les relations houleuses avec sa fille, l'âge et le déclin, jusqu'à l'acte irréparable. Un huis clos qui questionne aussi la culpabilité du temps, l'érosion des sentiments et l'illusion passionnelle.

Biographie de l'auteur

Irène Némirovsky est née en 1903 à Kiev. La révolution d’Octobre pousse sa famille à s’exiler en France. En 1926, elle publie son premier roman, Le Malentendu. Son deuxième livre, David Golder, la rend célèbre. D’autres suivront. Mais la Seconde Guerre mondiale éclate. Le 13 juillet 1942, Irène Némirovsky est arrêtée par la gendarmerie française, internée au camp de Pithiviers puis déportée à Auschwitz, où elle meurt le 17 août 1942.



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 0,30
Vendez Jezabel contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 0,30, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Poche: 224 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (3 novembre 2010)
  • Collection : Littérature & Documents
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2253157775
  • ISBN-13: 978-2253157779
  • Dimensions du produit: 17,5 x 10,9 x 1,3 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 162.948 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre

(En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Extrait
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.9 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Pierre BLANCHARD le 1 janvier 2011
Format: Poche
On retrouve dans ce roman la majeure partie des thèmes d'Irène Némirovsky : le milieu cosmopolite des années 20/30, la femme en proie à l'horreur de vieillir ("le démon de minuit"), les rapports conflictuels fille-mère, la cruauté de ces rapports, etc. L'intrigue elle-même est proprement "diabolique", construite sur une analepse d'une grande virtuosité qui ne laisse absolument pas prévoir "la chute" avant les derniers chapitres : plutôt tuer (qui ?) que de s'avouer "grand-mère". Noir et brillant.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par JTN le 20 juin 2012
Format: Broché Achat vérifié
Est-ce possible que je ne vais pas trouver un roman d'Irène Némirovsky que je n'aime pas ? J'adore cette écrivaine ! En lisant « Le Vin de solitude » j'étais fasciné par sa façon de se venger d'une mère qu'elle détestait. « Jézabel » n'est plus une vengeance, mais plutôt une crucifixion. Le livre commence avec le procès d'une vieille femme déboussolée avant de recommencer avec sa jeunesse. « Le Vin de solitude » et « Les Feux de l'Automne » sont peut-être plus épiques, mais « Jézabel » met encore en plein évidence les perceptions psychologiques extraordinaires.
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par S. laribi le 19 novembre 2012
Format: Poche Achat vérifié
Un très bon livre. Avec une jolie intrigue, cependant je lui préfère DES CHIENS ET DES LOUPS, mais de toute façon toute l'oeuvre de Irene Nemirovski est magnifique.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par TOMMY le 17 janvier 2014
Format: Broché Achat vérifié
... Va conduire la mère jusqu'au meurtre! Une femme belle, jeune, va de conquête en conquête jusqu'au jour où elle s'aperçoit que malgré, l'argent, les fards et les beaux atours, l'âge vient et l'oblige à s'effacer devant de belles créatures. Terrifiant portrait d'une femme devant le refus de vieillir et allant jusqu'à renier sa fille, belle comme le jour, qui dans les soirées chics lui ,vole la notoriété et le prestige.
Ogden
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Format: Poche Achat vérifié
Le roman s'ouvre dans une cour d'Assises où une femme d'une soixantaine d'années est jugée pour avoir tué un jeune homme de 20 ans : Bernard Martin. Pourquoi un tel crime ?
Au cours du 1er chapitre, les témoins se succèdent à la barre.
Puis, à partir du 2ème chapitre, la romancière revient sur la vie de Gladys Eysenach pour expliquer son geste criminel.
Celle-ci a été très belle pendant sa jeunesse. Habituée à séduire les hommes, elle n'accepte pas de vieillir et est obsédée par son âge. Elle est prête à tout pour plaire, même à tuer, même à sacrifier ses proches. Son désir de rester jeune est littéralement maladif.
Le livre est très bien écrit mais il est ennuyeux. Les pages s'enchaînent pour décrire l'égocentrisme de Gladys. Cela devient répétitif.
J'avais préféré la lecture de "La proie", du même auteur.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Alizé le 28 juillet 2015
Format: Poche Achat vérifié
Le Jézabel d'Irène Némirovsky est admirable en tous points. Un portrait de femme, dans son rapport pathologique au temps, d’une puissance rare. Et une construction narrative d'une grande subtilité : le personnage évolue, sans solution de continuité, avec une cohérence tragique, de la futilité au ridicule, puis du ridicule à l’abjection et au meurtre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?