John Mellencamp

Top albums (Voir les 97)


Voir les 97 albums de John Mellencamp

John Mellencamp : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 380
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de John Mellencamp
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet

johnmellencamp

 Today: New York, NY - Apr 21 at Stern Auditorium / Perelman Stage at Carnegie Hall http://t.co/opHBBH4TFJ


Biographie

Était-il auparavant bûcheron ou cultivateur ? John Mellencamp (né à Seymour dans l'Indiana le 7 octobre 1951) a toujours entouré son passé d'un maximum de discrétion. Après s'être marié à l'âge de dix-sept ans et avoir exercé de nombreux petits boulots, il se lance dans la musique en 1975.

Cougar

Il est remarqué par le manager de David Bowie, Tony De Fries, qui le rebaptise Cougar avant de lui décrocher un contrat avec MCA. John Cougar enregistre un premier album confidentiel en 1976 (Chestnut Street Incident) et change de manager pour Billy Gaff, producteur de Rod Stewart.

Américain

En ... Lire la suite

Était-il auparavant bûcheron ou cultivateur ? John Mellencamp (né à Seymour dans l'Indiana le 7 octobre 1951) a toujours entouré son passé d'un maximum de discrétion. Après s'être marié à l'âge de dix-sept ans et avoir exercé de nombreux petits boulots, il se lance dans la musique en 1975.

Cougar

Il est remarqué par le manager de David Bowie, Tony De Fries, qui le rebaptise Cougar avant de lui décrocher un contrat avec MCA. John Cougar enregistre un premier album confidentiel en 1976 (Chestnut Street Incident) et change de manager pour Billy Gaff, producteur de Rod Stewart.

Américain

En 1978 paraît l'album A Biography, dont le single « I Need A Lover » repris par Pat Benatar, devient un hit mondial. En 1980, Nothing Matters And What If It Did frôle le million d'exemplaires vendu aux États-Unis. Mais c'est en 1982 que John Cougar accède au statut de rock star internationale grâce à son disque American Fool. Avec les singles « Hurt So Good » (n° 2 aux USA) et « Jack And Diane » (n° 1), l'album s'écoule à plus de cinq millions d'exemplaires.

Nouveau baptême

Cougar se voit couronné producteur de l'année par les Grammies Awards, chanteur pop favori par l'American Music Award et meilleur chanteur pop par le Billboard. À partir de cette date, loin de se reposer sur ses lauriers, John (redevenu Mellencamp) enregistre des albums, aussitôt transformés en platine. Il participe parallèlement à des B.O. de films (Footlose, Cocktail, Colors, etc.) ou à des compilations-hommages (Folkways : A Vision Shared, en 1988).

Fermier

Engagé en faveur de Greenpeace, il donne aussi des concerts-événements pour attirer l'attention sur le sort des fermiers. Car ce provincial, fidèle aux racines country-rock de l'Amérique profonde, est l'un des fondateurs de Farm Aid avec Willie Nelson et Neil Young. Ce qui ne l'empêche pas d'être un connaisseur en peinture et de réaliser lui-même les pochettes de ses derniers albums. Dans les années 90, les albums Whenever We Wanted (1991), Human Wheels (1993), tout particulièrement, et Dance Naked (1994) confirment la maturité de son talent.

Bonne santé

John Mellencamp doit faire face à des soucis de santé, dûs à sa consommation excessive de cigarettes, lors du Naked Tour. Reposé et prenant mieux soin de lui, il publie Mr Happy Go Lucky en 1996. Depuis son rythme de sortie n'a pas baissé, Trouble No More en 2003 propose une collection de reprises des grand maîtres du blues et du folk (Robert Johnson, Son House...). Life, Death, Love and Freedom  sort en 2008, l'album marque la fidélité de John Mellencamp a son style et à ses idéaux.

Traces profondes

Toujours proche dans ses textes des aspirations de l'Américain ordinaire, John Mellencamp a souvent fait figure de « Bruce Springsteen du pauvre ». Son indéniable talent d'auteur lui a pourtant permis de compter parmi les figures importantes du rock américain des années 80 au début du XXIème siècle.

Copyright 2014 Music Story Music Story

Était-il auparavant bûcheron ou cultivateur ? John Mellencamp (né à Seymour dans l'Indiana le 7 octobre 1951) a toujours entouré son passé d'un maximum de discrétion. Après s'être marié à l'âge de dix-sept ans et avoir exercé de nombreux petits boulots, il se lance dans la musique en 1975.

Cougar

Il est remarqué par le manager de David Bowie, Tony De Fries, qui le rebaptise Cougar avant de lui décrocher un contrat avec MCA. John Cougar enregistre un premier album confidentiel en 1976 (Chestnut Street Incident) et change de manager pour Billy Gaff, producteur de Rod Stewart.

Américain

En 1978 paraît l'album A Biography, dont le single « I Need A Lover » repris par Pat Benatar, devient un hit mondial. En 1980, Nothing Matters And What If It Did frôle le million d'exemplaires vendu aux États-Unis. Mais c'est en 1982 que John Cougar accède au statut de rock star internationale grâce à son disque American Fool. Avec les singles « Hurt So Good » (n° 2 aux USA) et « Jack And Diane » (n° 1), l'album s'écoule à plus de cinq millions d'exemplaires.

Nouveau baptême

Cougar se voit couronné producteur de l'année par les Grammies Awards, chanteur pop favori par l'American Music Award et meilleur chanteur pop par le Billboard. À partir de cette date, loin de se reposer sur ses lauriers, John (redevenu Mellencamp) enregistre des albums, aussitôt transformés en platine. Il participe parallèlement à des B.O. de films (Footlose, Cocktail, Colors, etc.) ou à des compilations-hommages (Folkways : A Vision Shared, en 1988).

Fermier

Engagé en faveur de Greenpeace, il donne aussi des concerts-événements pour attirer l'attention sur le sort des fermiers. Car ce provincial, fidèle aux racines country-rock de l'Amérique profonde, est l'un des fondateurs de Farm Aid avec Willie Nelson et Neil Young. Ce qui ne l'empêche pas d'être un connaisseur en peinture et de réaliser lui-même les pochettes de ses derniers albums. Dans les années 90, les albums Whenever We Wanted (1991), Human Wheels (1993), tout particulièrement, et Dance Naked (1994) confirment la maturité de son talent.

Bonne santé

John Mellencamp doit faire face à des soucis de santé, dûs à sa consommation excessive de cigarettes, lors du Naked Tour. Reposé et prenant mieux soin de lui, il publie Mr Happy Go Lucky en 1996. Depuis son rythme de sortie n'a pas baissé, Trouble No More en 2003 propose une collection de reprises des grand maîtres du blues et du folk (Robert Johnson, Son House...). Life, Death, Love and Freedom  sort en 2008, l'album marque la fidélité de John Mellencamp a son style et à ses idéaux.

Traces profondes

Toujours proche dans ses textes des aspirations de l'Américain ordinaire, John Mellencamp a souvent fait figure de « Bruce Springsteen du pauvre ». Son indéniable talent d'auteur lui a pourtant permis de compter parmi les figures importantes du rock américain des années 80 au début du XXIème siècle.

Copyright 2014 Music Story Music Story

Était-il auparavant bûcheron ou cultivateur ? John Mellencamp (né à Seymour dans l'Indiana le 7 octobre 1951) a toujours entouré son passé d'un maximum de discrétion. Après s'être marié à l'âge de dix-sept ans et avoir exercé de nombreux petits boulots, il se lance dans la musique en 1975.

Cougar

Il est remarqué par le manager de David Bowie, Tony De Fries, qui le rebaptise Cougar avant de lui décrocher un contrat avec MCA. John Cougar enregistre un premier album confidentiel en 1976 (Chestnut Street Incident) et change de manager pour Billy Gaff, producteur de Rod Stewart.

Américain

En 1978 paraît l'album A Biography, dont le single « I Need A Lover » repris par Pat Benatar, devient un hit mondial. En 1980, Nothing Matters And What If It Did frôle le million d'exemplaires vendu aux États-Unis. Mais c'est en 1982 que John Cougar accède au statut de rock star internationale grâce à son disque American Fool. Avec les singles « Hurt So Good » (n° 2 aux USA) et « Jack And Diane » (n° 1), l'album s'écoule à plus de cinq millions d'exemplaires.

Nouveau baptême

Cougar se voit couronné producteur de l'année par les Grammies Awards, chanteur pop favori par l'American Music Award et meilleur chanteur pop par le Billboard. À partir de cette date, loin de se reposer sur ses lauriers, John (redevenu Mellencamp) enregistre des albums, aussitôt transformés en platine. Il participe parallèlement à des B.O. de films (Footlose, Cocktail, Colors, etc.) ou à des compilations-hommages (Folkways : A Vision Shared, en 1988).

Fermier

Engagé en faveur de Greenpeace, il donne aussi des concerts-événements pour attirer l'attention sur le sort des fermiers. Car ce provincial, fidèle aux racines country-rock de l'Amérique profonde, est l'un des fondateurs de Farm Aid avec Willie Nelson et Neil Young. Ce qui ne l'empêche pas d'être un connaisseur en peinture et de réaliser lui-même les pochettes de ses derniers albums. Dans les années 90, les albums Whenever We Wanted (1991), Human Wheels (1993), tout particulièrement, et Dance Naked (1994) confirment la maturité de son talent.

Bonne santé

John Mellencamp doit faire face à des soucis de santé, dûs à sa consommation excessive de cigarettes, lors du Naked Tour. Reposé et prenant mieux soin de lui, il publie Mr Happy Go Lucky en 1996. Depuis son rythme de sortie n'a pas baissé, Trouble No More en 2003 propose une collection de reprises des grand maîtres du blues et du folk (Robert Johnson, Son House...). Life, Death, Love and Freedom  sort en 2008, l'album marque la fidélité de John Mellencamp a son style et à ses idéaux.

Traces profondes

Toujours proche dans ses textes des aspirations de l'Américain ordinaire, John Mellencamp a souvent fait figure de « Bruce Springsteen du pauvre ». Son indéniable talent d'auteur lui a pourtant permis de compter parmi les figures importantes du rock américain des années 80 au début du XXIème siècle.

Copyright 2014 Music Story Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page