Josquin des Prés: Missa Sine nomine - Missa Ad fugam
 
Agrandissez cette image
 

Josquin des Prés: Missa Sine nomine - Missa Ad fugam

7 février 2008

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
  Titre
Durée
Popularité  
1
Missa Sine Nomine: Kyrie
2:53
2
Missa Sine Nomine: Gloria
6:07
3
Missa Sine Nomine: Credo
8:19
4
Missa Sine Nomine: Sanctus & Benedictus
6:22
5
Missa Sine Nomine: Agnus Dei I, II & III
5:53
6
Missa Ad fugam: Kyrie
2:44
7
Missa Ad fugam: Gloria
5:33
8
Missa Ad fugam: Credo
8:17
9
Missa Ad fugam: Sanctus & Benedictus
7:35
10
Missa Ad fugam: Agnus Dei I, II & III
7:20
11
Missa Ad fugam (revisions attributed to Josquin): Sanctus & Benedictus
4:47
12
Missa Ad fugam (revisions attributed to Josquin): Agnus Dei I, II & III
2:56

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 7 février 2008
  • Label: Gimell
  • Durée totale: 1:08:46
  • Genres:
  • ASIN: B005XIZOPA
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (1 commentaire client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 91.565 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne 

4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
5.0 étoiles sur 5
5.0 étoiles sur 5
Commentaires client les plus utiles
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane 3 septembre 2008
Par HERVÉ Thierry COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR TOP 500 COMMENTATEURS
Format:CD
On serait bien en dessous de la vérité en disant que ce disque est une réussite. Dans l'état dans lequel on en ressort, il conviendrait plutôt de parler de miracle. En premier, le miracle tient dans l'art de Josquin Desprez. Très exigeant avec lui-même car conscient de sa valeur, son oeuvre revendique une perfection musicale qui fera de lui un génie universel. À l'instar des deux messes de cet enregistrement, les seules entièrement fondées sur les canons (superposition de mélodies), sa science de la polyphonie emprunte aux mathématiques. Complexe, cette forme d'écriture exige beaucoup de ses interprètes, chaque intervention vocale se faisant tout en se projetant dans les suivantes. Nécessitant un véritable don de l'anticipation, cette partie d'échecs est remarquablement conduite par Peter Phillips, car comme bien des artistes de la Renaissance, Josquin utilise l'art pour dissimuler l'art. Experts dans la manière de dévoiler l'insoupçonné, les Tallis Scholars sont ici d'incomparables révélateurs. Leur chant met l'accent sur l'équilibre inimitable qui s'établit entre les motivations sacrées et intellectuelles du maître franco-flamand. Leur qualité de timbres, leur intonation soignée et leur constance, font d'eux les interprètes privilégiés de ce répertoire. C'est le deuxième miracle. Le troisième est à mettre à l'actif de la prise de son. Lui aussi leader dans son domaine, Philips Hobbs réalise un travail remarquable. Les voix sont intelligibles, bien disposées dans l'espace et exemptes de dureté. L'écoute se déroule sans crispation, dans la plus grande sérénité. Comme par miracle.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Rechercher des articles similaires par rubrique

ARRAY(0xa6bf9294)