EUR 19,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Joue, joue sans t'arr&eci... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Joue, joue sans t'arrêter ! : Vie et destin d'une pianiste prodige, 1941-1946 Broché – 21 août 2010


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,00
EUR 18,93 EUR 0,16

Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing Devenez auteur avec Kindle Direct Publishing


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • Broché: 259 pages
  • Editeur : Editions Autrement (21 août 2010)
  • Collection : Littératures
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2746714353
  • ISBN-13: 978-2746714359
  • Dimensions du produit: 22 x 1,8 x 14,5 cm
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (21 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 506.438 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Michelle RIVALLAND TOP 1000 COMMENTATEURS le 30 octobre 2010
Format: Broché
Dans ce livre élégant qui nous offre d'abord une couverture joliment illustrée d'une gracieuse photo bien choisie, sur laquelle le regard aime s'attarder, Greg Dawson nous livre les souvenirs douloureux de l'enfance et de la jeunesse cauchemardesques de sa mère et de sa tante, ballottées dans le drame de la Shoah.
Dès leur plus jeune âge, et alors qu'elles avaient tout pour être heureuses, Janna et Frina connaissent la traque impitoyable réservée aux Juifs, appelés à être rayés du monde dans d'atroces circonstances. Les deux enfants perdent leurs parents et leurs grands-parents dans ce massacre, et y échappent elles-mêmes miraculeusement. Dès lors elles survivent grâce à des rencontres salvatrices par-ci par-là, et à leur courage remarquable, surtout celui de l'aînée, Janna, mère de l'auteur du livre, dotée d'un caractère bien trempé. Elles n'ont de toute façon ni l'occasion, ni les moyens de s'apitoyer sur leur sort, dans cette tragédie où le seul objectif était de s'en sortir. "Un clou chasse l'autre" comme dit le proverbe, alors il faut sans cesse s'endurcir et repartir.

Et puis heureusement, il y a la musique, le piano, où les deux fillettes excellent, grâce à l'imprégnation familiale et surtout la motivation passionnée de leur père qui les a initiées. Cet apprentissage précoce des deux enfants, en outre très douées, leur ouvrira les portes les plus inattendues, celles de leurs ennemis en particulier, par chance très mélomanes.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lisbei13 TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE le 5 décembre 2010
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
Greg Dawson raconte dans ce roman la vie de sa mère, Janna Archanskaia, jeune juive Ukrainienne et pianiste prodige, qui va par miracle survivre au massacre des Juifs de Kharkov lors de l'invasion de l'Ukraine par les troupes hitlérienne, et son odyssée à travers l'Europe de l'Est et l'Allemagne jusqu'à la défaite d'Hitler.

Janna a 14 ans, un talent prodigieux pour le piano et tout pour être heureuse entourée de sa famille et de ses amis. Entourée aussi du mur de silence qui cercle l'URSS, du mur qui masque la réalité de la guerre et de ce que les nazis font subir aux Juifs. Quand les troupes s'approchent de Kharkov, certains Juifs fuient la ville, mais pas les Archanski. Avec des milliers d'autres, ils seront conduits à Drobitski Yar pour y être froidement exécutés. Mais le père de Janna, comprenant (un peu tard) le sort qui les attend, parvient à acheter une chance de suvie pour sa fille, le regard détourné d'un garde qui lui permettra de fuir, de vivre ... et miraculeusement, Janna parvient à s'échapper du cortège maudit, retrouvant même après quelques heures d'errance sa petite soeur Frina. Ensembles, les deux jeunes filles retournent dans leur ville mais comprennent peu à peu qu'elles n'y sont plus en sécurité, et qu'il leur faut fuir de nouveau. Grâce à des aides inespérées, les deux soeurs vont se forger une nouvelle identité et survivre grâce à leurs talents musicaux, étant "priées" de rejoindre une troupe russe chargée de distraire les officiers et les troupes allemandes ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par channe.jeff TOP 500 COMMENTATEURSVOIX VINE le 20 août 2010
Format: Broché Commentaire client Vine pour produit gratuit ( De quoi s'agit-il? )
C'est un récit, un témoignage rapporté plutôt qu'un roman. C'est le témoignage d'une mère qui dévoile enfin à son fils ce qu'elle a vécu pendant la seconde guerre mondiale en tant que juive en Ukraine.
C'est l'occasion d'avoir un témoignage rare sur une partie de la Shoah qui est peu racontée, la Shoah par balles, génocide par balles, mise en oeuvre par les einsatzgruppen et les nationalistes locaux antisoviétiques. Récemment, la télévision donne à voir des documentaires avec quelques témoins des évènements. Des Ukrainiens, des Polonais qui jusque là gardaient le silence. C'est une horreur aussi indicible que les camps d'exterminations. Et une absence de reconnaissance jusqu'à maintenant.
Pourquoi une mère ne raconte pas à son fils l'indicible ? Parce qu'on ne dit pas l'horreur à un enfant, c'est le choix de Janna, enfant pendant la guerre. Parce que Janna et Frina ont choisi, non pas d'occulter leur mémoire, mais de vivre le présent et l'avenir. Vivre vraiment. Intensément, en cherchant toujours ce qui est beau dans l'âme humaine. Comme si le fait qu'elles soient musiciennes, non seulement leur avait permis de sauvegarder leur vie matériellement mais surtout spirituellement. La musique en elle et le don de la musique qu'elles ont fait aux autres à tous les autres, mêmes aux ennemis, aux tortionnaires, les garde de toute souillure.
Alors le fils raconte ce qui lui est enfin révélé, par bribes, par récits, ce qui ne permet peut être pas au lecteur de s'impliquer vraiment.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?