Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Commencez à lire Journal d'un corps sur votre Kindle dans moins d'une minute. Vous n'avez pas encore de Kindle ? Achetez-le ici Ou commencez à lire dès maintenant avec l'une de nos applications de lecture Kindle gratuites.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

 
 
 

Essai gratuit

Découvrez gratuitement un extrait de ce titre

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Journal d'un corps
 
Agrandissez cette image
 

Journal d'un corps [Format Kindle]

Daniel Pennac
4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (71 commentaires client)

Prix éditeur - format imprimé : EUR 7,90
Prix Kindle : EUR 7,49 TTC & envoi gratuit via réseau sans fil par Amazon Whispernet
Économisez : EUR 0,41 (5%)
Le prix Kindle a été fixé par l'éditeur

App de lecture Kindle gratuite Tout le monde peut lire les livres Kindle, même sans un appareil Kindle, grâce à l'appli Kindle GRATUITE pour les smartphones, les tablettes et les ordinateurs.

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre adresse e-mail ou numéro de téléphone mobile.

Formats

Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle EUR 7,49  
Belle reliure --  
Broché EUR 22,00  
Poche EUR 7,90  
Broché --  
Album EUR 35,00  
Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !




Souhaitez un Joyeux Noël à vos proches en leur offrant des chèques-cadeaux Amazon.fr.



Descriptions du produit

Revue de presse

Édition augmentée.

Présentation de l'éditeur

Mercredi 18 novembre 1936
Je veux écrire le journal de mon corps parce que tout le monde parle d'autre chose.
(13 ans, 1 mois, 8 jours)

Jeudi 10 janvier 1974
Si je devais rendre ce journal public, je le destinerais d'abord aux femmes. En retour, j'aimerais lire le journal qu'une femme aurait tenu de son corps. Histoire de lever un coin du mystère. En quoi consiste le mystère? En ceci par exemple qu'un homme ignore tout de ce que ressent une femme quant au volume et au poids de ses seins, et que les femmes ne savent rien de ce que ressentent les hommes quant à l'encombrement de leur sexe.
(50 ans et 3 mois)

Lundi 26 juillet 2010
Nous sommes jusqu'au bout l'enfant de notre corps. Un enfant déconcerté.
(86 ans, 9 mois, 16 jours)

De 13 à 87 ans, âge de sa mort, le narrateur a tenu le journal de son corps. Nous qui nous sentons parfois si seuls dans le nôtre nous découvrons peu à peu que ce jardin secret est un territoire commun. Tout ce que nous taisions est là, noir sur blanc, et ce qui nous faisait si peur devient souvent matière à rire.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1177 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 464 pages
  • Editeur : Editions Gallimard; Édition : édition revue et augmentée (27 février 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00IEENRS6
  • Word Wise: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.1 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (71 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°8.201 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Souhaitez-vous faire modifier les images ?


En savoir plus sur l'auteur

Daniel Pennac, de son vrai nom Daniel Pennacchioni, est né le 1er décembre 1944 à Casablanca, au Maroc. Il est le quatrième et dernier d'une tribu de garçons. Son père est militaire. La famille le suit dans ses déplacements à l'étranger -Afrique, Asie, Europe- et en France, notamment dans le village de La Colle-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes. Quand il évoque son père, il l'assimile à la lecture : "Pour moi, le plaisir de la lecture est lié au rideau de fumée dont mon père s'entourait pour lire ses livres. Et il n'attendait qu'une chose, c'est qu'on vienne autour de lui, qu'on s'installe et qu'on lise avec lui, et c'est ce que nous faisions." Daniel passe une partie de sa scolarité en internat, ne rentrant chez lui qu'en fin de trimestre. De ses années d'école il raconte : "Moi, j'étais un mauvais élève, persuadé que je n'aurais jamais le bac." Toutefois, grâce à ses années d'internat, il a pris goût à la lecture. On n'y permettait pas aux enfants de lire, comme il l'évoque dans "Comme un roman" : " En sorte que lire était alors un acte subversif. À la découverte du roman s'ajoutait l'excitation de la désobéissance...".Ses études de lettres le mènent à l'enseignement, de 1969 à 1995, en collège puis en lycée, à Soissons et à Paris. Son premier livre, écrit en 1973 après son service militaire, est un pamphlet qui s'attaque aux grands mythes constituant l'essentiel du service national : l'égalité, la virilité, la maturité. Il devient alors Daniel Pennac, changeant son nom pour ne pas porter préjudice à son père.En 1979, Daniel Pennac fait un séjour de deux ans au Brésil, qui sera la source d'un roman publié vingt-trois ans plus tard: "Le Dictateur et le hamac".Dans la Série Noire, il publie en 1985, "Au bonheur des ogres", premier volet de la saga de la tribu des Malaussène (dont on retrouvera le "petit" dans "Kamo. L'idée du siècle").Daniel Pennac continue sa tétralogie avec "La Fée Carabine" puis "La petite marchande de prose" et "Monsieur Malaussène" (il y a ajouté depuis "Aux fruits de la passion"). Il diversifie son public avec une autre tétralogie pour les enfants, mettant en scène des héros proches de l'univers enfantin, préoccupé par l'école et l'amitié : "Kamo, l'agence Babel", "Kamo et moi", "L'évasion de Kamo" et "Kamo, l'idée du siècle". Ces romans sont-ils le fruit de souvenirs personnels? "Kamo, c'est l'école métamorphosée en rêve d'école, ou en école de rêve, au choix."À ces fictions s'ajoutent d'autres types d'ouvrages : un essai sur la lecture, "Comme un roman", deux ouvrages en collaboration avec le photographe Robert Doisneau et "La débauche", une bande dessinée, avec Jacques Tardi.Il a mis fin en 1995 à son métier d'enseignant pour se consacrer entièrement à la littérature. Toutefois, il continue d'avoir un contact avec les élèves en se rendant régulièrement dans les classes.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires en ligne

Commentaires client les plus utiles
23 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
Par Peter Guizmo TOP 500 COMMENTATEURS
Format:Broché
Le sujet est à la fois original et risqué... Il faut en effet du talent pour pouvoir rendre interessant l'histoire d'un homme à travers l'histoire de son corps... sans tomber dans le précis médical répétitif et ennuyeux..
Du talent, Daniel Pennac n'en manque certainement pas et même s'il ne peut éviter l'évidente baisse d'interêt en milieu de livre, en gros dans l'epoque 25-50 ans, il se sort plutôt brillament de la thématique choisie...

Dans la premiere partie, on retrouve bien évidemment toute la découverte d'un corps d'un jeune adolescent, avec toutes les étapes et toutes le premières fois qu'on peut imaginer..
Suit une période moins prenante, où malgré quelques bonnes idées et surtout quelques bons mots, il ne se passe pas grand chose...
Mais c'est dans l'après 50 ans que ce livre va prendre toute son ampleur, et où les émotions vont exploser....

La difficulté de ce livre (dans la thématique choisie) est de parvenir à raconter une histoire suffisamment profonde pour qu'on puisse s'attacher aux personnages...
Daniel Pennac, contourne quelque peu cette difficulté, en ajoutant au journal lui-même, des notes adressées par le narrateur à sa fille, qui permettent de cadrer un peu l'histoire avec les événements principaux survenus à l'auteur du journal... Mais malgré cela, certains personnages (et non des moindres) peinent à prendre une vraie consistence (Mona, son épouse par exemple, ses enfants)....
Lire la suite ›
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un homme 17 mai 2012
Par foxie TOP 1000 COMMENTATEURS
Format:Broché|Achat vérifié
« 12 ans, 11 mois, 18 jours,
Je n'aurai plus peur, je n'aurai plus peur, je n'aurai plus peur, je n'aurai plus jamais peur »dit le petit garçon parlant à l'oreille de son doudou-Dodo.
Aborder un sujet périlleux s'il en est, sans être ni leste, ni graveleux (songez à certaines émissions aux heures de grande écoute à la radio), relève de l'exploit par les temps qui courent. Ni grossier, ni vulgaire, Pennac évite ce piège avec tendresse, amusement et pédagogie. Simplement, il imagine ce que pourrait confier à son journal, un corps de sexe masculin, de la préadolescence jusqu'au dernier souffle de sa vie. Grand chambardement quand l'enfant constate qu'il est un homme, un beau matin, au saut du lit (mon Dieu, mon Dieu !). Suivent toutes les « premières fois » (flirt, femme aimée, dernière amante sur le tard). Car le corps imprime si bien les émotions, qu'il ne peut tout garder pour lui...Et elle parle si bien cette fichue carcasse !
« Nos yeux, nos oreilles, notre odorat, notre goût diffèrent, créent autant de vérités qu'il y a d'hommes sur la terre ». Guy de Maupassant : Pierre et Jean.)
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre de contemplation de soi 17 mars 2012
Par Bea
Format:Broché
Achevé ce livre magnifique ce matin, touchant, bouleversant par moments, drôle. Un livre comme je les aime parce que je m'en souviendrai longtemps, parce que je l'ai refermé en regrettant mon geste, parce que je n'ai pas résisté à la tentation de l'ouvrir à nouveau et d'en relire les premières pages, parce qu'en écrivant ces mots j'éprouve l'envie de m'y replonger et de sentir mon propre coeur battre à chaque mot que mes yeux décryptent, de savourer ces passages où je me reconnais, de continuer à m'interroger sur demain... Demain, 18 mars 2012, à 33 ans 8 mois et 25 jours quelles pensées aurais-je sur mon propre corps?
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
Format:Broché|Achat vérifié
Est-ce un livre parfait ? Qu'est-ce qu'un livre parfiat ? Je ne sais pas.
J'ai adoré. Parce qu'une écriture magnifique (Pennac...), une sensibilité à fleur de peau (Pennac...), des mots choisis et pudiques malgré l'impudeur (?) du sujet (Pennac...), un merveilleux journal qui parle des émotions dans le langage des sens.

A recommander aux amoureux de Daniel Pennac, bien sûr.
Aux pudiques, pour qu'ils sachent que parler de son corps permet de comprendre ses émotions, aussi. Parce qu'elles passent forcément par là.
Aux inconditionnels du langage, de la parole, du "dit" (par opposition au "non-dit), parce qu'ils y retrouveront leur propres sensations avec évidence et joie.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'autre dimension du corps 3 septembre 2012
Par TheCric
Format:Broché
Je viens de finir de lire ce livre et j'aimerais en faire partager une autre vision.
Ce n'est pas uniquement le corps mis en scène, mis à nu et raconté dans ses menus détails, c'est aussi le corps lié à l'émotion, lié à l'autre, lié à son propre passé comme une mémoire incarnée.
Les états d'âme sont bien là, présents, obsédants même. Les évènements de sa vie (amour, travail, désir, mort de ceux qu'on aime) côtoient le corps et parfois le façonnent. Ce n'est pas triste, c'est juste tragique.
Et c'est cela, que j'ai particulièrement apprécié dans ce livre que je considère comme le plus réussi et le plus abouti de tous ceux de Pennac.
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?
Commentaires client les plus récents
5.0 étoiles sur 5 Très bon livre
J'ai adoré ce livre que j'avais emprunter dans une bibliothèque et finalement j'ai voulu l'ajouter à ma bibliothèque catégorie livre à... Lire la suite
Publié il y a 1 mois par talie
4.0 étoiles sur 5 enfin...
livre intéressant... en tant que nana, contente de décourvrir certaines "obscurités de mâle"... Lire la suite
Publié il y a 2 mois par ChoopaK.
5.0 étoiles sur 5 livre "vrai"
Daniel Pennac est excellent dans le récit du vécu de son corps. Pour une fois, un écrivain ose décrire tout ce qu'on peut ressentir au plus profond de... Lire la suite
Publié il y a 2 mois par PROTOY
4.0 étoiles sur 5 Un pur moment de détente
J'aime Pennac pour son style, son écriture légère et son imagination fertile. C'est toujours pour moi un grand moment de détente et j'ai offert... Lire la suite
Publié il y a 2 mois par hannibal lecteur
1.0 étoiles sur 5 déçue
J ai parfois souris et me suis pas mal embêtée. Comme le dis l auteur du journal c est clair qu il ne parle pas souvent de choses passionnantes. Lire la suite
Publié il y a 3 mois par Rosenfeld
1.0 étoiles sur 5 Une promesse aguicheuse... que l'auteur ne tient pas
En dehors des deux scènes liminaires (celles du feu et des fourmis), j'ai tout simplement trouvé que ce livre n'avait pas de style. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Azore
3.0 étoiles sur 5 original
Le style "Pennac", c'est-à dire excellent.
Les sensations physiques d'un homme à chaque âge de sa vie... Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Eliane
5.0 étoiles sur 5 bel objet
je n'ai pas encore lu le livre (c'était pour offrir) mais j'ai été agréablement surprise. Lire la suite
Publié il y a 5 mois par Kotchichko
5.0 étoiles sur 5 Du bon Pennac
Très bon roman de Daniel Pennac. On ne se voit plus vieillir pareil après avoir lu ce livre, on se sent plus proche de son corps, tout est tellement vrai !
Publié il y a 6 mois par Franck
2.0 étoiles sur 5 Peu intéressant
Je n'ai trouvé, finalement, que des banalités, voire du nombrilisme, dans cette entreprise qui m'avait semblé originale. Lire la suite
Publié il y a 7 mois par Jerome de Boissard
Rechercher des commentaires
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique