Quantité :1
Don Juan'S Reckless Daugh... a été ajouté à votre Panier
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 8,69

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Don Juan'S Reckless Daughter
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Don Juan'S Reckless Daughter Import


Prix : EUR 10,21 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
4 neufs à partir de EUR 10,21 8 d'occasion à partir de EUR 7,99

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Joni Mitchell

Discographie

Image de l'album de Joni Mitchell

Photos

Image de Joni Mitchell

Biographie

Née le 7 novembre 1943 à Fort McLeod dans l'Alberta au Canada, Roberta Joan Anderson est frappée à l'âge de neuf ans par la poliomyélite. Pendant sa convalescence, elle développe sa sensibilité artistique et s'initie au chant. Également douée pour le dessin et la peinture, elle entreprend des études ... Plus de détails sur la Page Artiste Joni Mitchell

Visitez la Page Artiste Joni Mitchell
71 albums, 4 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Don Juan'S Reckless Daughter + Mingus + Hejira
Prix pour les trois: EUR 28,49

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (8 novembre 1999)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Sba
  • ASIN : B000002GXG
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (4 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 128.361 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Overture-Cotton Avenue 6:41EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  2. Talk To Me 3:45EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Jericho (Live LP Version) 3:22EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Paprika Plains16:21EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Otis And Marlena 4:09EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. The Tenth World 6:45EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. Dreamland 4:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Don Juan's Reckless Daughter 6:38EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Off Night Backstreet 3:20EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. The Silky Veils Of Ardor 4:01EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Critique

Dans Don Juan’s Reckless Daughter, (double) album le plus ambitieux de Joni Mitchell, partant du montage de folk, pop et jazz élaboré depuis For the Roses  jusqu’au très accompli Hejira, elle ouvre son univers aux musiques latines : bossa nova ou scansions rythmées de la salsa (l’instrumental « The Tenth World »). On retrouve le bassiste Jaco Pastorius, le batteur John Guerin et de nouveaux venus dont Wayne Shorter, légendaire saxophoniste de Miles Davis et Weather Report (dont Jaco Pastorius est le bassiste). Un orchestre symphonique dirigé par le prodige anglais Michael Gibbs intervient sur le poème de 16 minutes « Paprika Plains ».

Don Juan Reckless Daughter est un album intimidant, long à apprivoiser à l’écoute tant il regorge de richesses instrumentales et littéraires. Les textes de « Paprika Plains » et « Don Juan’s Reckless Daughter » sont parmi les plus accomplis et recherchés. Dans « Talk to Me », sublime duo basse-guitare sèche entre Jaco Pastorius et Joni Mitchell, elle se fait crue et caustique pour rompre le silence de son amant, son chagrin noyé dans la tequila lui ayant valu d’en avoir « pissé un anaconda sur toute la longueur du parking ». La basse de Pastorius illumine « Overture » : son arrivée tout en subtiles nuances fait le lien avec « Cotton Avenue », hymne aux danses afro-américaines. On trouve une nouvelle version à la Hejira  de « Jericho », déjà inclus dans le double album live Mile of Aisles de 1974.

Don Juan’s Reckless Daughter innove dans les développements instrumentaux : richesse des accords de guitare sur l’intro de « Overture » et « Paprika Plains », percussions dans l’instrumental endiablé « The Tenth World » et dans « Dreamland », au rythme africain hypnotique. Le remarquable « Paprika Plains » alterne chant seul ou avec musique et dialogue piano-orchestre. Un texte poétique, visionnaire et symbolique très riche dénonce le sort fait aux Indiens dépossédés de leurs biens : « sans troupeaux ni récoltes / Ni familles ou feux à entretenir », coupés de leurs racines « Ils ont perdu tout lien avec la nature » et décimés par l’alcool : « Ils ont échangé leurs perles contre des bouteilles». De constants allers-retours entre présent et passé font surgir des visions de souvenirs d’enfance et d’explosion nucléaire.  

Plus caractéristique  du style de Joni Michell, le semi-acoustique « Otis and Marlena », d’un trait acéré, décrit un jeune couple américain représentatif de la « majorité silencieuse », ébloui par le luxe « tape à l’œil » de Miami alors qu’à côté ont lieu des émeutes noires. « Don Juan’s Reckless Daughter », très proche de « Coyote » de Hejira, est de la même veine. L’album se ferme sur la bouleversante ballade « à l’ancienne », « The Silky Veils of Ardor », où la chanteuse solitaire conte les « délices et dangers de l’amour » et met en garde les jeunes filles innocentes.

Cet album difficile d’accès démontre les grandes ressources créatives de la chanteuse qui s’est surpassée à tous les niveaux : textes, arrangements, prouesses vocales et instrumentales. Accueilli froidement à sa sortie et réévalué depuis, il est considéré comme l'un de ses tout meilleurs albums.


François Bellion - Copyright 2015 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

23 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boawaks le 10 février 2006
Format: CD
Je n'en reviens pas d'être le premier à donner mon avis sur ce chef d'oeuvre. Pourtant ce CD est l'un des plus aboutis des années 70, un des derniers bouquets avant le grande échauffourée de la fin des années 70 qui précipitera l'Angleterre vers les micro-modes à trois ronds et l'Amérique vers le FM-rock puis les chanteuses à la voix 'Las Vegas'. Rien de tout cela dans ce florilège inclassable: il y a du Weather Report (mais c'est peut être le fait que Jaco Pastorius, le regretté 'demi-dieu' de la basse tienne l'instrument sur l'album qui me fait faire l'association...), il y a du Steely Dan (pour la sophistication parfois biscornue des morceaux), il y a du Rickie Lee Jones (qui viendra un peu après, mais dans un style finalement proche), il y a du Dylan dans l'obscurité parfois des paroles et des concepts. En tout cas, cet album est superbe, il n'a pas vieilli. Je me suis précipité sur le CD car le vynil ne rendait pas justice à la subtilité des sons de Joni Mitchell. Et puis c'était un double album la galère. A écouter en priorité l'ouverture Cotton avenue, un ovni indescriptible, Dreamland et Jericho les classiques et le morceau titre, très séduisant, enfin tout est bon. Aujourd'hui essayez donc de mettre ce cd à votre meilleur(e) ami(e) comme bande son d'une fin de soirée chaleureuse, cela fait des merveilles. Si vous aimez, vous pouvez continuer avec l'autre chef d'oeuvre de JM, 'hejira'. Vous aimerez.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par VIRY 02 le 31 octobre 2011
Format: CD
CHRONIQUE DE JACQUES VASSAL MAGAZINE ROCK&FOLK JUILLET 1980 N°162 Page 99
10° Album 1977 33T Réf : Asylum WEA 63003
De l'audace, encore de l'audace, dans l'aventure musicale tant qu'amoureuse, puisque Madame Mitchell se surnomme, en 1977, rien moins que « La fille intrépide de Don Juan » ! Avant d'en venir au contenu, une fois de plus on admirera le contenant de ce double album : le choix des costumes des personnages, le ciel bleu pâle qui se détache sur un fond désertique bistre et les motifs des deux enveloppes intérieures qui se donnent la réplique. La musique de « Don Juan », extrêmement diverse et sophistiquée, représente un étonnant aboutissement. La composante de base est bien sûr le jazz, avec de nouveau et cette fois omniprésent) Jaco Pastorius : une basse profonde, parfois déchirante, un rythme...cardiaque. Et puis, au fil des plages, nous rencontrons Wayne Shorter, Chaka Khan, Michel Colombier (piano sur « Otis And Marena ») et un curieux ensemble de percussionnistes mexicains (ou chicanos ?). John Guerin est toujours de la partie. Mais le jazz n'est pas seul dans l'affaire. Sur « Paprika Plains », une chanson (peut on encore employer ce mot ?) de plus de seize minutes qui occupe toute la face B, un orchestre symphonique prend le relais, prolongeant ce qui avait été amorcé dans « Shades Of Scarlett Conquering ». Autre chose encore, dans « The Tenth World », congas, bongos se mêlent aux voix de Joni et de ses compagnons : privées ici de texte à chanter, les voix sont traitées en purs instruments de musique.
Lire la suite ›
2 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lanfranchi le 22 novembre 2007
Format: Cassette
Un superbe album ,avec des mélodies magnifiques ,et de grands musiciens .
Pastorius est génial ....
La perle du disque ; 'Talk to me' . Un duo touchant entre la chanteuse et le bassiste .
Il faut avoir ce Don Juan's Reckless Daughter !!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Charlus le 15 septembre 2008
Format: CD
Voilà 30 ans que j'ecoute ce disque intemporelle et indispensable.
Tout y est sublime...la production,l'ecriture,les arrangements...TOUT!!!
Papriko plains est un diamant pur et l'ouverture de l'album est simplement a tomber a genoux!!!
je cherche desesperement un remastering de cet album que j'ai vu une seule fois...un import japonais que je n'ai pas acheté...
Quand je partirai sur mon île j'emporterai Joni avec moi et quelques autres indiens qui ont fait trembler les murs de ma chambre...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?