Juliet, Naked et plus d'un million d'autres livres sont disponibles pour le Kindle d'Amazon. En savoir plus
EUR 8,15
  • Tous les prix incluent la TVA.
Habituellement expédié sous 1 à 2 mois.
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Juliet, Naked a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Juliet, Naked (Anglais) Broché – 26 décembre 2009


Voir les 18 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 8,15
EUR 5,09 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 20,50

A court d'idées pour Noël ?

A court d'idées pour Noël ?
Découvrez dès aujourd'hui toutes nos Idées Cadeaux Livres. Vous trouverez sur nos étagères des milliers de livres disponibles pour combler ceux que vous aimez.

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Juliet, Naked + Long Way Down + High Fidelity
Prix pour les trois: EUR 26,42

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Descriptions du produit

Extrait

Ils étaient venus d'Angleterre jusqu'à Minneapolis pour visiter des toilettes. La vérité pure de ce fait ne frappa Annie qu'une fois sur place : excepté les graffitis sur les murs, dont certains faisaient allusion à l'importance de ces toilettes dans l'histoire de la musique, l'endroit était froid et humide, chichement éclairé, malodorant et parfaitement banal. Les Américains avaient le don pour tirer le meilleur parti de leur héritage, mais là, il n'y avait pas grand-chose à en tirer.
«Annie, tu as l'appareil photo ? demanda Duncan.
- Oui. Mais tu veux faire une photo de quoi ?
- Eh bien, tu sais...
- Non.
- Eh bien... les toilettes.
- Quoi, les... Comment on appelle ça ?
- Les urinoirs. Ouais.
- Tu veux être sur la photo ?
- Je devrai faire semblant de pisser ?
- Si tu veux.»
Duncan se posta donc devant l'un des trois urinoirs, celui du milieu, plaça les mains de façon convaincante devant lui, et sourit à Annie par-dessus son épaule.
«C'est bon ?
- Je ne sais pas si le flash a marché.
- Prends-en une autre. Ce serait idiot d'avoir fait tout ce chemin et de ne pas en avoir une bonne.» --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

Revue de presse

Que fait-on lorsque, de part et d'autre, on pense avoir gaspillé quinze ans de son existence, prisonnier de "la salle d'attente de sa propre vie" ? Le temps qu'un homme a gâché dans l'alcool est-il équivalent à celui qu'une femme a perdu à ne pas avoir d'enfant ? Ces e-mails secrets dessinent une savoureuse forme d'e-adultère. Les choses se compliquent lorsqu'un voyage du chanteur à Londres lui offre l'occasion d'une rencontre avec Annie. Que se passe-t-il lorsqu'un mythe évanescent s'incarne dans une station balnéaire désolée, et qu'une star underground rencontre une ménagère de moins de 50 ans ? Nick Hornby est frotté de mythologie rock'n'roll, pleine de héros disparus et de destins fracassés. Ce livre prouve que les stridences du rock ne sont pas ennemies d'une certaine nuance dans l'expression des sentiments. Nick Hornby l'a écrit. (Marc Lambron - Le Point du 5 mai 2010 )

Nick Hornby écrit sur la musique comme personne. Il la rend vivante, charnelle, indispensable, romanesque. Elle traduit ici la fragilité des relations, la place que l'art tient dans nos vies, ce que c'est que la célébrité, l'amour qui perd de sa magie, de mois en mois. Mails, titres de chanson, paroles où l'on devine des emprunts à Curtis Mayfield, des références à Baudelaire, Hornby fait de son rocker un personnage si réel qu'on a envie d'aller au magasin Virgin le plus proche réclamer Juliet en CD. Son humour n'a pas bougé d'un iota. S'y greffent aujourd'hui de la nostalgie, de l'émotion, une douce cruauté. (Eric Neuhoff - Le Figaro du 6 mai 2010 )

On rit beaucoup à la lecture de Juliet, naked, qui conjugue l'humour et le regard social ironique sur une génération accrochée à sa jeunesse pour l'éternité. Mais le roman vaut également pour l'habileté avec laquelle Nick Hornby capture l'air du temps en mêlant farce et mélancolie. Il n'est pas méchant, plutôt attendri par ces vieux gosses pendus à leurs souvenirs et qui rêvent d'un éternel retour. Il est au meilleur de son talent lorsqu'il souligne la force de la musique et des chansons sur notre mémoire sentimentale. (Christine Ferniot - Lire, mai 2010 )

A travers les mails et les déboires d'un couple à la dérive, l'Anglais Nick Hornby dissèque le quotidien de ses contemporains...
Sur ce canevas, Hornby, qui s'est fait connaître grâce à ses romans sur la pop (Haute Fidélité) et le foot (Carton jaune), déroule une oeuvre agréable, fluide, mais sans aspérités, sur les fissures des couples quarantenaires. On frise parfois le sujet "sociétal"...
Mais Hornby est un romancier malin apte à restituer les émotions tout en non-dit qui traversent les familles recomposées ou s'interroger sur l'inanité qu'il y a à traquer un énième bootleg d'un vague concert en Oklahoma de son idole déchue. Bref, un roman parfaitement dans l'air du temps. (Jérôme Dupuis - Lire, juillet 2010 ) --Ce texte fait référence à l'édition Poche .


Détails sur le produit

  • Broché: 256 pages
  • Editeur : Penguin (26 décembre 2009)
  • Collection : Penguin fiction
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 0141020644
  • ISBN-13: 978-0141020648
  • Dimensions du produit: 12,9 x 1,6 x 19,8 cm
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (17 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.897 en Livres anglais et étrangers (Voir les 100 premiers en Livres anglais et étrangers)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Dans ce livre (En savoir plus)
Parcourir et rechercher une autre édition de ce livre.
Parcourir les pages échantillon
Couverture | Copyright | Extrait | Quatrième de couverture
Rechercher dans ce livre:

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.8 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile  Par N. Claire sur 5 janvier 2010
Format: Relié
"Juliet, Naked" est un petit bijou de roman. Tour à tour drôle, inventif, touchant,il ne peut laisser personne indifférent. Je connais des gens qui, pourtant peu habitués à lire dans la langue de Shakespeare, l'ont dévoré en quelques jours! Les personnages sont très attachants et l'intrigue pleine de surprises, bref, comme d'hab, Nick Hornby nous prouve une fois de plus qu'il est l'un des écrivains britanniques les plus doués de sa génération. Il nous dévoile ici encore toute l'ampleur de son talent, et en particulier de son irrésistible humour... so British!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par delfarilie sur 27 octobre 2010
Format: Poche
Duncan est un fan obsessionnel qui connaît absolument tout de son idole, un sombre chanteur des années 80 tombé dans l'anonymat depuis 20 ans.
Il vit avec Annie qui, elle, est beaucoup moins attachée à ce mythe. C'est pourtant elle qui va rencontrer le "maître".
Nick Hornby évoque un milieu qu'il apprécie, celui de la musique (déjà abordé au travers des chansons dans "31 songs"). Il choisit de démystifier les idoles et de se moquer de ces fans qui en font tant' Avec son humour habituel, Nick Hornby nous raconte cette histoire très agréable.
Seul défaut, la fin est décevante, comme si l'auteur n'avait pas bien su comment s'en sortir une fois qu'il mettait en présence l'artiste et son plus fervent supporter. Dommage car les 2/3 du livre étaient vraiment bons !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Patrick TOP 1000 COMMENTATEURS sur 13 mai 2010
Format: Poche
Annie est en couple avec Ducan, un fan obsédé par Tucker Crowe (ex-chanteur (fictif) des années 80). Sur les traces de l'idole aux Etats-Unis, Annie se rend progressivement compte de l'écart qui la sépare de son ami et de la vacuité de sa vie. A leur retour en Angleterre, un nouvel enregistrement de Tucker Crowe, qui n'avait rien fait depuis des années, met le feu aux poudres. Annie se sépare de Duncan et envoie, via un site consacré à l'ex-star, un message auquel Tucker de façon étonnante répondra. Que va-t-il se passer alors ? vont-ils correspondre ? va-t-elle comprendre qui est cette star adulée par Duncan ? se reconteront-ils ?

Un roman qui épouse l'atmosphère de Haute-Fidélité du même auteur sur le thème de l'amour et du désamour et du sens de la vie. Sympa à lire.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par Phil-Don TOP 500 COMMENTATEURS sur 5 octobre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Les premières pages du livre sont prometteuses et laissent augurer d'une comédie romantique sympa. Mais très vite on perd l'humour en chemin, et on se retrouve avec des personnages ressassant leurs problèmes conjugaux et leurs échecs personnels:

1) Duncan est un fan obsessionnel de Tucker Crowe - un chanteur retiré de la vie publique depuis 20 ans après le succès de son album Juliet. Il impose sa passion a Annie, sa compagne depuis 15 ans.

2) Annie se rend soudain compte avoir gâché sa vie auprès de Duncan et souffre de ne pas avoir d'enfant.

3) Tucker Crowe lui-même, marié plusieurs fois, père de plusieurs enfants qu'il connait à peine, n'est finalement à ses propres yeux qu'un raté.

Aucun des trois personnages ne n'est apparu sympathique. Difficile, dès lors, de se passionner pour les introspections plaintives des uns et de autres et pour leurs crises existentielles. J'ai cherché vainement l'humour et l'émotion qui m'avaient plu dans 'About a boy'. Plutôt déçu, donc, de ma lecture!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Briseis sur 13 décembre 2010
Format: Poche
Après un début brillant et réellement excitant, j'ai trouvé que la suite se noyait dans des tergiversations verbales entre les deux personnages principaux. Vraiment dommage...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par L'encreuse sur 14 septembre 2010
Format: Poche
A Gooleness, ville balnéaire un peu trop calme d'Angleterre, le couple formé par Annie et Duncan s'effrite doucement. Et les dernières vacances ont un peu plus éreinté leurs convictions : trois semaines de voyage aux Etats-Unis sur les traces de Tucker Crowe, idole de Duncan, un chanteur-compositeur des années 80 qui n'a plus rien produit depuis vingt ans. Quelque temps après leur retour, la réception d'un CD de Crowe, « Juliet, Naked », jusqu'alors inconnu, va achever d'ébranler l'équilibre vacillant du couple et changer la vie de chacun... même celle de Tucker Crowe.
Voilà un livre dévoré avec enthousiasme ! J'ai souri (et même plus !) à l'évocation de ces fans prêts à croire tout et n'importe quoi pour faire vivre encore leur idole, fut-elle passée de mode et quasiment tombée dans l'oubli. Parce qu'avec Internet, la célébrité ne s'arrête jamais, quand ben même le souhaiterait-on, persuadé comme Tucker Crowe que le talent n'était peut-être pas au rendez-vous. Hornby traite avec son humour désormais légendaire ces rêves de fan, bien loin de la vie réelle des stars qu'elles adulent, égratignant au passage la vérité toute relative des informations recueillies sur la sacro-sainte toile. Il illustre parfaitement le monde fantasmé dans lequel certains peuvent s'enfermer. Car si Annie a toujours eu l'impression de se battre contre ce héros intouchable qu'est Crowe, elle se prend, à son tour, à rêver un monde nouveau auprès de cet homme - peut-être talentueux musicien mais bien exécrable père. Une étrange relation à trois où chacun cherche sa place, à découvrir, pourquoi pas, en musique !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?