EUR 13,95
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Amazon rachète votre
article EUR 2,50 en chèque-cadeau.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 1 : L'Origine Relié – 1 janvier 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 13,95
EUR 12,98 EUR 9,96

A court d'idées pour Noël ?

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 1 : L'Origine + Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 2 : La Qu... + Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 3 : Le Processus
Prix pour les trois: EUR 41,85

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble


Descriptions du produit

Amazon.fr

Et si le monde de Julius Corentin Acquefacques n'était qu'une bande-dessinée ? Inquiétante perspective.

Pourtant Julius n'a aucune raison de s'inquiéter en tombant du lit ce matin-là. C'est en arrivant à son bureau, au ministère de l'humour, où il est chargé de mettre à jour le grand glossaire des blagues et incongruités, que les choses commencent à devenir étrange. Car une enveloppe l'attend. Une enveloppe qui contient une planche de bande-dessinée qui semble raconter sa propre histoire. S'agit-il d'une prophétie ? Ou peut-être est-ce la preuve que son univers n'est pas tout à fait comme il l'avait cru jusqu'alors ? Il pourrait bien s'agir d'un monde en deux dimensions, un monde que l'on pourrait plier, et même déchirer. Sans parler de la possibilité d'y faire un trou. Un trou de matière. Ce que les scientifiques nomment une anti-case, à travers laquelle il serait possible de passer instantanément d'une page à l'autre...

Avec les aventures de Julius Corentin Acquefacques, dont cet album est le premier tome, Marc-Antoine Mathieu a créé un univers délirant et farfelu, dont l'objet est la bande-dessinée elle-même. L'occasion de vertigineuses et très habiles mises en abyme, accompagnées à chaque fois d'une remarquable trouvaille visuelle (ici une anti-case). --Thomas Luntz



Vendez cet article - Prix de rachat jusqu'à EUR 2,50
Vendez Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves, tome 1 : L'Origine contre un chèque-cadeau d'une valeur pouvant aller jusqu'à EUR 2,50, que vous pourrez ensuite utiliser sur tout le site Amazon.fr. Les valeurs de rachat peuvent varier (voir les critères d'éligibilité des produits). En savoir plus sur notre programme de reprise Amazon Rachète.

Détails sur le produit

  • Relié: 46 pages
  • Editeur : Delcourt (1 janvier 2004)
  • Collection : Hors Série
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2906187798
  • ISBN-13: 978-2906187795
  • Dimensions du produit: 31,6 x 22,2 x 1 cm
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (12 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 6.678 en Livres (Voir les 100 premiers en Livres)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
0
Voir les 12 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

16 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile  Par Mathieu Bouville sur 20 avril 2006
Format: Relié
C’est l’histoire d’un mec qui tombe de son lit au réveil. Vous me le dîtes si vous la connaissez. Normal le mec, hein. En noir et blanc. Il tombe de son lit le mec. Non c’est pas une histoire à dormir debout, c’est juste l’histoire de Julius Corentin Acquefacques.

Julius Corentin Acquefacques travaille au ministère de l'humour. Et pourtant sa vie n’est pas toujours drôle. Dans une ville où sévit la crise du logement son appartement ressemble à une cellule de prison (en plus exigu et moins confortable). Ses amis, les frères Dalenvert ont un plus grand appartement mais qui est traversé par l’ascenseur ! Enfin c’est toujours mieux que les consignes de gare où ils logeaient jusqu’alors.

« Julius Corentin Acquefacques » serait donc une bande dessinée de science-fiction ? En fait, ces incongruités urbanistiques restent en arrière-plan. « Julius Corentin Acquefacques » est une bande dessinée sur la bande dessinée. Nous (lecteurs) avons l’habitude de lire des BD qui nous montrent des personnages évoluant dans un monde bidimensionnel en noir et blanc sans prêter attention à l’artifice. Mathieu déconstruit sa bande dessinée : il nous montre un monde de fiction qu’il présente comme tel. Un monde où noir et blanc ou couleur sont un choix arbitraire, où la perspective peut tomber en panne et la troisième dimension se rebeller.
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par D. Kogel TOP 500 COMMENTATEURS sur 25 décembre 2008
Format: Relié
Quelle est l'Origine pour un personnage de BD ? D'où vient-il ? Qui crée son monde ?
Ce sont les questions que se pose Julius Corentin Acquefacques (Kafka à l'envers)...

JCA évolue dans un monde en noir et blanc, composé uniquement d'hommes. Il travaille au sérieux et rigoureux Ministère de l'Humour. Le manque de place est un problème quotidien, tous les espaces privés sont réquisitionnés et les mieux logés vivent dans une cage d'ascenceur en service...

JCA reçoit un courrier : la première page de son univers, la première page de la BD. S'en suit une enquête pour savoir d'où elle provient, qui l'a écrite. Et qui le pousse à la question de son origine ? Est-ce une blague de ses collègues ? Est-ce que cela vient de plus haut ? Qui est ce "plus haut" ? Où se situe la différence entre le rêve et la réalité ?

Marc-Antoine Mathieu a créé un monde issu de la BD dont le but ultime est la BD. Il cherche à décortiquer la construction physique et matérielle de la BD...
Et à ce sujet, une surprise vous attend au tournant d'une des pages de la BD !

C'est original, c'est brillant, c'est magnifiquement réalisé... On adore ces cases en noir et blanc, ce monde kafkaïen... Et on se plonge avec bonheur dans les 4 autres tomes !
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par GS sur 24 mars 2010
Format: Relié
Je n'aime pas les BD.
Mais celle-ci a été pour moi un vrai coup de cœur quand on me l'a prêtée, il y a plusieurs années. Je viens de l'acheter et de la relire, sans être aucunement déçue.
Elle est pleine d'humour, parfaitement claire (pas besoin de flèches pour savoir dans quel ordre lire), le dessin en noir et blanc est à la fois net et fouillé.
Mais surtout, on n'imagine pas qu'elle puisse être autre chose qu'une BD. L'auteur joue du support de façon magistrale, les péripéties sont amenées avec précision et tout paraît inéluctable. A mes yeux du grand art.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par P. Schnoebelen sur 25 octobre 2003
Format: Relié Achat vérifié
Cet album genial a recu le prix du meiileur 1er album au festival d'Angouleme de 1991.
Il faut absolument l'avoir lu. Le "heros" est un petit fonctionnaire au ministere de l'humour, dans une ville imaginaire ou l'espace est si rare que certaines personnes ont leur appartement dans la gaine de l'ascenseur (lequel continue a fonctionner normalement). Les tribulations du heros vous conduiront a vous interroger sur la narration en bande dessinee comme vous ne l'avez jamais fait auparavant. Les autres albums de la serie sont du meme calibre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par louga de montelimar TOP 1000 COMMENTATEURSVOIX VINE sur 15 octobre 2010
Format: Relié
BD qui tire du côté de l'absurde, de la philosophie, de l'art et même n'ayons pas peur des mots de la méta-bande dessinée. Premier opus d'une série formidable qui réussit à nous surprendre à chaque fois malgré un début qui paraissait difficile à surpasser. Le tome 5 est également admirable. Les contraintes sont de plus en plus fortes au fil de la série ( On pense aussi à l'oulipo)le résultat loufoque et profond, avec un grain de folie tel qu'on peut se demander au début si cette BD n'a pas une case en moins ...
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par Blue Boy TOP 500 COMMENTATEURS sur 11 mars 2012
Format: Relié
Il faut savoir que cette BD onirique et métaphysique nous aspire tel un trou noir, où l'on ne sait jamais quelle est l'issue, tant l'imagination de l'auteur est fertile.

Le dessin en noir en blanc sans transition de gris traduit parfaitement cet univers dérangeant avec ses aplats noirs qui semblent toujours sur le point d'engloutir les personnages aux visages grimaçants, seul celui de Julius restant inexpressif à toute épreuve. L'imagination débridée de l'auteur rend le scénario difficilement racontable mais celui-ci reste fluide grâce à une ligne claire traduisant une certaine rigueur. Comme le lecteur, Julius se voit à son insu entraîné dans un tourbillon de péripéties plus délirantes les unes que les autres.

Ce tome, qui pose les bases de l'univers onirique de Marc-Antoine Mathieu, est aussi inquiétant qu'envoûtant, sous-tendu par un suspense métaphysique comparable aux œuvres de Peeters et Schuiten, c'est dire si la lecture en vaut la peine. Une très bonne entrée en matière pour cette série unique en son genre, où certaines cases ont même été découpées (les "anticases") ! Peut-être une concession de l'éditeur révélant le fort intérêt de ce dernier pour cette BD, qui en plus de susciter une réflexion philosophique, n'est rien de moins qu'une porte ouverte vers une autre dimension. Votre bédéthèque mérite largement cette série culte !
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?