undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
 

Kat DeLuna


Top albums



Kat Deluna : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 72
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Image de Kat DeLuna
Fourni par l'artiste ou son représentant

Dernier Tweet


Biographie

C'est presque un lieu commun chez les chanteuses R... Lire la suite

C'est presque un lieu commun chez les chanteuses R&B, mais Kat DeLuna baigne dans la musique dès son enfance et souhaite très tôt faire une carrière de chanteuse. Né dans le Bronx (New York) sous le nom de Kathleen Emperatriz DeLuna, c'est dans les Caraïbes, précisément en République dominicaine - d'où sont originaires ses parents - qu'elle grandit, avant de revenir à Newark (New Jersey, près de la ville de New York). A neuf ans, après le divorce de ses parents, elle écrit sa première chanson, « Estoy Triste » (« Je suis triste »). Les années qui suivent sont difficiles pour la jeune fille et ses soeurs, qui restent vivre avec leur mère et connaissent des conditions de vie très précaires, contraintes de solliciter le soutien de voisins pour pouvoir se nourrir.

La jeune fille ne renonce pas pour autant à sa passion dont elle souhaite faire carrière. Amoureuse de grandes chanteuses telles que Billie Holiday et Aretha Franklin, c'est en reprenant leurs chansons qu'elle s'entraîne et s'exerce tout d'abord. Elle participe à des concours et carnavals locaux, partageant même la scène avec des vedettes latino. Ainsi, à douze ans, la très populaire star dominicaine du merengue Milly Quezada l'invite à la rejoindre pour chanter devant des milliers de spectateurs.Agée de quatorze ans, elle intègre le New Jersey Performing Arts Center, école de formation par laquelle sont passées d'autres vedettes du monde des arts et du spectacle, dont Whitney Houston. Elle rejoint bientôt un groupe de filles, Coquette, dont la musique brasse hip-hop, R&B et influences latino. C'est par sa participation, à quinze ans, à un concours de karaoké - que d'ailleurs elle remporte - qu'elle obtient sa première et significative marque de reconnaissance : sa reprise du classique de Whitney Houston, « I Will Always Love You », lui vaut d'être repérée par le célèbre chanteur cubain de salsa Rey Ruiz. L'artiste incite l'adolescente à prendre confiance en elle et à écrire ses propres chansons. Dont acte.

Kat DeLuna signe bientôt un contrat avec la société de production Get Money Brothers, tenue par le mannequin haïtien Tyrone Edmond, qu'elle connaît depuis qu'elle a quatorze ans et qui est un ami. C'est enfin le label Epic (affilié à Sony) qui signe la chanteuse, flairant un talent prometteur et potentiellement très lucratif. Kat DeLuna enregistre donc son premier album, 9 Lives, qui paraît en août 2007 (il ne sort en France qu'en avril 2008). Produit par RedOne, qui a travaillé avec des grands noms de la dance et de la pop tels (notamment Michael Jackson ou Enrique Iglesias), l'album connaît un succès commercial modéré aux Etats-Unis, n'atteignant que la 58ème place du classement (la 26ème en France).                               

 Bien implantée en Europe, Kat DeLuna se rappelle au bon souvenir du public français avec le simple « Push Push » qui entre numéro neuf du top SNEP en novembre 2010. L'album Inside Out sort lui d'abord en Belgique où il rencontre un vif succès, il est ensuite commercialisé en France en mars 2011. Copyright 2014 Music Story Malek Joufraoui

C'est presque un lieu commun chez les chanteuses R&B, mais Kat DeLuna baigne dans la musique dès son enfance et souhaite très tôt faire une carrière de chanteuse. Né dans le Bronx (New York) sous le nom de Kathleen Emperatriz DeLuna, c'est dans les Caraïbes, précisément en République dominicaine - d'où sont originaires ses parents - qu'elle grandit, avant de revenir à Newark (New Jersey, près de la ville de New York). A neuf ans, après le divorce de ses parents, elle écrit sa première chanson, « Estoy Triste » (« Je suis triste »). Les années qui suivent sont difficiles pour la jeune fille et ses soeurs, qui restent vivre avec leur mère et connaissent des conditions de vie très précaires, contraintes de solliciter le soutien de voisins pour pouvoir se nourrir.

La jeune fille ne renonce pas pour autant à sa passion dont elle souhaite faire carrière. Amoureuse de grandes chanteuses telles que Billie Holiday et Aretha Franklin, c'est en reprenant leurs chansons qu'elle s'entraîne et s'exerce tout d'abord. Elle participe à des concours et carnavals locaux, partageant même la scène avec des vedettes latino. Ainsi, à douze ans, la très populaire star dominicaine du merengue Milly Quezada l'invite à la rejoindre pour chanter devant des milliers de spectateurs.Agée de quatorze ans, elle intègre le New Jersey Performing Arts Center, école de formation par laquelle sont passées d'autres vedettes du monde des arts et du spectacle, dont Whitney Houston. Elle rejoint bientôt un groupe de filles, Coquette, dont la musique brasse hip-hop, R&B et influences latino. C'est par sa participation, à quinze ans, à un concours de karaoké - que d'ailleurs elle remporte - qu'elle obtient sa première et significative marque de reconnaissance : sa reprise du classique de Whitney Houston, « I Will Always Love You », lui vaut d'être repérée par le célèbre chanteur cubain de salsa Rey Ruiz. L'artiste incite l'adolescente à prendre confiance en elle et à écrire ses propres chansons. Dont acte.

Kat DeLuna signe bientôt un contrat avec la société de production Get Money Brothers, tenue par le mannequin haïtien Tyrone Edmond, qu'elle connaît depuis qu'elle a quatorze ans et qui est un ami. C'est enfin le label Epic (affilié à Sony) qui signe la chanteuse, flairant un talent prometteur et potentiellement très lucratif. Kat DeLuna enregistre donc son premier album, 9 Lives, qui paraît en août 2007 (il ne sort en France qu'en avril 2008). Produit par RedOne, qui a travaillé avec des grands noms de la dance et de la pop tels (notamment Michael Jackson ou Enrique Iglesias), l'album connaît un succès commercial modéré aux Etats-Unis, n'atteignant que la 58ème place du classement (la 26ème en France).                               

 Bien implantée en Europe, Kat DeLuna se rappelle au bon souvenir du public français avec le simple « Push Push » qui entre numéro neuf du top SNEP en novembre 2010. L'album Inside Out sort lui d'abord en Belgique où il rencontre un vif succès, il est ensuite commercialisé en France en mars 2011. Copyright 2014 Music Story Malek Joufraoui

C'est presque un lieu commun chez les chanteuses R&B, mais Kat DeLuna baigne dans la musique dès son enfance et souhaite très tôt faire une carrière de chanteuse. Né dans le Bronx (New York) sous le nom de Kathleen Emperatriz DeLuna, c'est dans les Caraïbes, précisément en République dominicaine - d'où sont originaires ses parents - qu'elle grandit, avant de revenir à Newark (New Jersey, près de la ville de New York). A neuf ans, après le divorce de ses parents, elle écrit sa première chanson, « Estoy Triste » (« Je suis triste »). Les années qui suivent sont difficiles pour la jeune fille et ses soeurs, qui restent vivre avec leur mère et connaissent des conditions de vie très précaires, contraintes de solliciter le soutien de voisins pour pouvoir se nourrir.

La jeune fille ne renonce pas pour autant à sa passion dont elle souhaite faire carrière. Amoureuse de grandes chanteuses telles que Billie Holiday et Aretha Franklin, c'est en reprenant leurs chansons qu'elle s'entraîne et s'exerce tout d'abord. Elle participe à des concours et carnavals locaux, partageant même la scène avec des vedettes latino. Ainsi, à douze ans, la très populaire star dominicaine du merengue Milly Quezada l'invite à la rejoindre pour chanter devant des milliers de spectateurs.Agée de quatorze ans, elle intègre le New Jersey Performing Arts Center, école de formation par laquelle sont passées d'autres vedettes du monde des arts et du spectacle, dont Whitney Houston. Elle rejoint bientôt un groupe de filles, Coquette, dont la musique brasse hip-hop, R&B et influences latino. C'est par sa participation, à quinze ans, à un concours de karaoké - que d'ailleurs elle remporte - qu'elle obtient sa première et significative marque de reconnaissance : sa reprise du classique de Whitney Houston, « I Will Always Love You », lui vaut d'être repérée par le célèbre chanteur cubain de salsa Rey Ruiz. L'artiste incite l'adolescente à prendre confiance en elle et à écrire ses propres chansons. Dont acte.

Kat DeLuna signe bientôt un contrat avec la société de production Get Money Brothers, tenue par le mannequin haïtien Tyrone Edmond, qu'elle connaît depuis qu'elle a quatorze ans et qui est un ami. C'est enfin le label Epic (affilié à Sony) qui signe la chanteuse, flairant un talent prometteur et potentiellement très lucratif. Kat DeLuna enregistre donc son premier album, 9 Lives, qui paraît en août 2007 (il ne sort en France qu'en avril 2008). Produit par RedOne, qui a travaillé avec des grands noms de la dance et de la pop tels (notamment Michael Jackson ou Enrique Iglesias), l'album connaît un succès commercial modéré aux Etats-Unis, n'atteignant que la 58ème place du classement (la 26ème en France).                               

 Bien implantée en Europe, Kat DeLuna se rappelle au bon souvenir du public français avec le simple « Push Push » qui entre numéro neuf du top SNEP en novembre 2010. L'album Inside Out sort lui d'abord en Belgique où il rencontre un vif succès, il est ensuite commercialisé en France en mars 2011. Copyright 2014 Music Story Malek Joufraoui


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.