Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Kaufmann: Mozart/Schubert/Beethoven/Wagner
 
Agrandissez cette image
 

Kaufmann: Mozart/Schubert/Beethoven/Wagner

11 février 2014 | Format : MP3

EUR 10,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 10,84 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.
Titre Artiste
Durée
Popularité  
30
1
5:51
30
2
5:04
30
3
3:56
30
4
10:28
30
5
5:57
30
6
4:40
30
7
10:42
30
8
3:51
30
9
9:11
30
10
9:41

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • Label: Universal Music Division Classics Jazz
  • Copyright: (C) 2009 Decca Music Group Limited
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:09:21
  • Genres:
  • ASIN: B002OUE95G
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (10 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 31.191 en Albums MP3 (Voir les 100 premiers en Albums MP3)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoiles
1
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

25 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lamouche Jean-Luc TOP 500 COMMENTATEURS sur 22 octobre 2009
Format: CD
Le jeune ténor allemand Jonas Kaufmann nous donne, avec ce récital d'arias germaniques, une véritable leçon de chant. Il est ici dans son répertoire naturel, son patrimoine national, avec des airs de Mozart, Beethoven, Schubert et Wagner - après un premier CD paru il y a quelques années, qui était sa "carte de visite" pour les rôles italiens, français, et allemands - interprétés sur scène. Dès les plages 1 et 2 (Lohengrin, de Wagner), on est pris par le timbre, l'aisance et l'ampleur de sa voix. Jonas est à la fois ténor et baryton ("baryténor"), parfois élégiaque, dans Mozart (plage 3 : Tamino, de "La Flûte enchantée"), et à d'autres moments capable de projeter, dans Wagner, une voix d'airain (plage 8 : Siegmund, de "La Walkyrie"). Il est certes trop tôt pour le comparer à Lauritz Melchior ou à Max Lorentz, qui furent des géants du chant wagnérien. Mais, il nous donnera plus tard les emplois "lourds" (Tannhaüser, Tristan, et Siegfried). Il déclare lui-même qu'il ne doit pas se presser, sous peine d'écourter sa carrière. Pour l'instant, il fait merveille dans les rôles wagnériens lyriques, "belcantistes" : ainsi Lohengrin (déjà cité), Siegmund (idem), et Parsifal (plages 9 et 10). Enfin, à côté de Florestan dans "Fidelio" de Beethoven (plage 7), on a des raretés : extraits d'opéras de Schubert (plage 5 : "Fierrabras", et plage 6 : "Alfunso und Estrella"), totalement méconnus. On signalera enfin le superbe accompagnement concocté par le grand chef Claudio Abbado, à la tête du Mahler Chamber Orchestra.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile  Par Carmen TOP 100 COMMENTATEURS sur 31 août 2011
Format: CD Achat vérifié
Après avoir lu des commentaires très bien motivés et argumentés, je pense n'avoir qu'un écho très personnel à faire entendre, pour inviter les visiteurs à découvrir cette merveille que je résumerai ainsi : voici un disque splendide qui peut convaincre les plus réticents de monter à bord du navire de la musique lyrique allemande.
Oui, c'est une mélomane ancrée dans "l'italianità" du chant qui s'exprime ici...
Mozart excepté, parce que Mozart est hors frontières, j'ose dire que ma passion pour l'art lyrique ne s'épanouit ni ne s'exalte dans les mondes germaniques.
L'art lyrique où je voyage est d'Italie, la terre de sa naissance.
J'ose dire encore que Wagner m'est contraire, bien que je ne méconnaisse pas son génie.
Mais voilà, Jonas Kaufmann m'invite à naviguer sur l'océan de sa musique originelle et je le suis sans résistance aucune, il est le joueur de flûte qui m'enchante et me conduit là où je ne croyais pas pouvoir aller volontiers.
C'est ma manière très personnelle de dire que ce disque est d'une renversante beauté.
Beauté souveraine.
Beauté d'un timbre solaire et sombre à la fois, beauté d'une diction au raffinement suprême, beauté d'un phrasé au sommet de l'élégance, beauté des nuances multiples, beauté des couleurs et des pastels d'un chant de peintre et de magicien.
Beauté rendue universelle par le peintre et le magicien.
Mozart excepté, il aura donc fallu que je rencontre Jonas Kaufmann pour que je me sente pleinement chez moi dans ce monde lyrique-là.
Toutes réticences abolies, je salue cette beauté souveraine, en espérant qu'elle puisse être l'objet du plus grand partage.
6 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par opaline sur 9 octobre 2012
Format: CD Achat vérifié
Ce CD de Jonas Kaufmann est pour moi le plus réussi ; en effet quand il chante dans sa langue maternelle, c'est le bonheur à l'état pur pour les mélomanes ! Les extraits ont été choisis avec soin : Wagner, Beethoven (magnifique air de Fidelio !), Schubert... J'ai acheté ce CD pour l'offrir, car je veux partager ces moments d'émotion ! De plus, la pochette est superbe (s'inspirant d'un tableau de David Caspar Friedrich)
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile  Par Jean René TOP 100 COMMENTATEURS sur 29 août 2011
Format: CD Achat vérifié
Jonas Kaufmann serait-il l'enfant du miracle allemand, le ténor wagnérien qui nous manquait depuis une génération? je crois bien que oui et que nous n'avons pas fini d'entendre parler de lui. Présence, volume sonore et puissance émotionnelle le caractérisent dans ce choix d'airs allemands de Mozart, Beethoven, Schubert et surtout de Richard Wagner qui comporte une sublime interprétation de l'air fameux de Siegmund dans "la Walkyrie": Winterstürme wichen dem Wonnemond.
Nous allons suivre avec le plus grand intérêt le développement de la carrière de ce ténor plus que prometteur qui signe ici un superbe CD dont la couverture attrayante pastiche le très beau et très célèbre tableau de Caspar-David Friedrich " le voyageur au dessus de la mer de nuages" que l'on peut admirer à la Kunsthalle de Hambourg. A quand un premier rôle à Bayreuth?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Lauraylauro TOP 500 COMMENTATEURS sur 6 septembre 2012
Format: CD
Jonas Kaufmann. Sehnsucht, airs allemands. Mahler Chamber Orchestra, Claudio Abbado.

Après un récital carte de visite où le grand ténor bavarois montrait que son talent pouvait rendre justice aux répertoires italien et français avec autant de crédibilité qu'au répertoire allemand, il enregistrait, avec le Mahler Chamber Orchestra sous la direction de Claudio Abbado, un disque complètement dédié à la musique de son pays.

Ainsi, nous montrait-il à nouveau diverses facettes de ce talent interprétatif, capable de rendre justice à Mozart aussi bien qu'à Wagner, en passant par Beethoven et Schubert.

Tout a été dit sur cet artiste remarquable. On adore sa voix veloutée, sombre, qui peut s'amenuiser par des piani subtils jusqu'à se rendre presque immatérielle, comme empêchée face à l'indicible, ou prendre l'éclat et le tranchant du métal en des forte puissants et héroïques. On admire sa technique capable de ménager les nuances les plus fines comme d'affronter les passages de vaillance les plus redoutables. On aime le musicien subtil, imaginatif, polyglotte et quelque peu caméléon, capable de s'adapter à tous les styles, l'interprète rigoureux et nuancé, sensible et émouvant, passionné, totalement investi par ses personnages.

Il nous offrait dans ce récital le Tamino de la Flûte, la scène du donjon de Fidelio, Wagner avec Lohengrin, Parsifal et déjà Siegmund.
Lire la suite ›
4 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique