undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles27
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 6 septembre 2013
Bien sûr comment passer à côté de cette toute nouvelle Héroïne dont le premier tome sort aujourd’hui en France, alors lorsque j’ai découvert qu’il existait une nouvelle de Keleana gratuite sur amazon (d’ailleurs je remercie vivement La tête dans les livres pour cette info !), je me suis précipitée pour « l’acheter » et la télécharger sur mon Ipad.

Je pense que cette nouvelle est un très bon prologue au livre qui vient de sortir en librairie (même si je ne l’ai pas encore lu). Il nous permet de nous familiariser avec Keleana et son monde mais aussi et surtout je dois dire, nous mettre l’eau à la bouche ! Car cette jeune fille de 16 ans, assassineuse de métier, à la trempe d’acier, qui n’a pas sa langue dans sa poche, qui est égocentrique et vaniteuse, et bien à tout plaire ! On a envie de la détester et de l’aimer à la fois. C’est une guerrière accomplie, promut à la succession du Roi des assassins, elle est d’une rare habilité en ce qui concerne le combat, tout le monde le sait et son nom est craint pour cela.

Dans cette courte histoire de 69 pages, Keleana est envoyée en mission à Skull Island auprès du Seigneur des Pirates avec Sam, un assassin tout comme elle, mais en lequel elle n’a pas confiance. Au cours de cette tâche, Keleana va devoir remettre en question tout ce qu’elle avait acquis concernant le roi des assassins et notamment ses intentions. Et lorsqu’il s’agit de priver du libre arbitre des hommes, des femmes et des enfants et de les contraindre à l’esclavage, son cœur de glace va fondre peu à peu et nous dévoiler une part d’humanité insoupçonné au début du récit. De la même manière sa relation avec Sam va également changer.

Le style de l’auteure est fluide, percutant, tout se lit à une vitesse incroyable. Les lieux et personnages ne fondent pas dans la description et tout est là de façon à nous entraîner dans cette nouvelle histoire pleine de rebondissement et surtout nous donner envie d’en apprendre un peu plus sur keleana. La preuve, je viens de commander le premier tome ! (l’idée de la nouvelle gratuite sur le net comme mise en bouche aura fait son œuvre sur moi…)
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2015
Venu à ce livre totalement par hasard, parce qu'il m'a été offert par Amazon, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre, à l'exception du fait de l'aspect "jeunesse" de l'oeuvre.

La couverture nous dit de lire cette nouvelle comme une sorte de préquelle, un avant-goût du ou des personnages de "Keleana l'Asssineuse" (je découvre d'ailleurs que ce mot a un féminin, j'étais certain qu'"assassin" n'avait pas de genre !), alors, c'est l'état d'esprit dans lequel j'ai abordé ce livre.

Situé dans un monde différent du nôtre, Keleana sent toutefois l'atmosphère du 17/18ème siècle avec sa technologie moderne encore très balbutiante, voire inexistante, au mieux victorienne, et ses affrontements majoritairement dominés par les armes blanches, et son architecture sentant bon la pierre de taille et le bois.
L'auteur nous fait directement débarquer dans une société secrète composée d'assassins, et nous introduit sans plus de formalités (normal, en même temps, pour une préquelle...) au personnage principal, point de passé ou de description longue ici, ce sera pour l'oeuvre majeure, mais on arrive toutefois bien à se représenter la protagoniste principale, et l'auteur a su très intelligemment introduire un besoin de maintenir le secret de son identité visuelle qui fait que les descriptions de ses mouvements et des regards portés sur elle par les autres personnages de l'histoire se rapportent plus à sa cape et son masque qu'à elle, en particulier, évitant ainsi les longues descriptions nécessaires à camper complètement les particularités physiques de l'héroïne.
De caractère plutôt porté sur l'honneur et le respect de certaines valeurs, et d'une morale et d'une éthique propre, l'héroïne fait qu'on accroche plutôt bien à elle, et on sent, dores-et-déjà, poindre un schéma d'enfant recueillie et élevée, suprêmement reconnaissante et admirative de son mentor, qui va découvrir la face cachée de celui-ci...

Cette préquelle est en soit bien menée, sans dispersion, le piège que recèle ce genre d'œuvre, ni trop de raccourcis faisant regretter de ne pas avoir lu, d'abord, le roman principal, avant d'attaquer cette nouvelle.
Les protagonistes sont limités à trois, réellement, de sorte à ce que l'auteur a réussi à les dépeindre suffisamment pour que l'histoire prenne vie dans notre tête ; l'ambiance est suffisamment bien dépeinte pour qu'à la fin, on sente presque le sel de l'air marin sur notre peau ; les combats sont vivants et bien narrés et on entend presque la cape voler et les gouttes de sang tomber au sol.

En fin de compte un très bon équilibre, pour une nouvelle qui, si on lui pardonne les choses édulcorées dûes à son placement "jeunesse", permet de passer un bon moment, et donne envie d'en savoir plus, avec l'oeuvre principale, quand viendra le moment de se reposer du sang, des tripes, et du sexe des littératures plus adultes.
Quant au public jeunesse, au vu de cette nouvelle, je conseillerais fortement aux parents de considérer Keleana comme un young adult et non une oeuvre jeunesse, tout court, car le langage, si il est maîtrisé, a gardé quand même une certaine couleur propre au milieu des bas-fonds et des bandits, qui permet de ne pas décrocher et d'être dans l'ambiance de l'oeuvre pour des adultes et pré-adolescents/adolescents, mais pourrait poser quelques problèmes pour expliquer certains termes aux plus jeunes lecteurs et lectrices...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2014
L’intrigue nous fait découvrir le personnage de Keleana au sein des Assassins, sa place de favorite pour prendre plus tard la place du roi Arobyn, la rend parfois légèrement hautaine vis à vis des autres. Elle est envoyée avec son rival, Sam, en mission sur une île de pirate dirigée d’une main de fer par Rolfe, le fameux Seigneur Pirate. Tout va dégénérer quand la jeune femme va comprendre que la mission a pour but d’aider la traite de l’esclavage, ce qui la révolte profondément.

La découverte du personnage de Keleana est vraiment très agréable, au début l’héroïne est assez irritante mais elle devient vraiment attachante et touchante au fil des pages. Le personnage de Sam est lui aussi très sympathique et je l’ai bien aimé.

L’écriture laisse présager un roman vraiment à la hauteur de tout ce que je peux attendre vis à vis des critiques que j’ai pu lire. Les mots s’écoulent sans heurts et j’ai trouvé la plume vraiment légère et fluide.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 16 février 2014
Alors que le tome 1 était un vrai plaisir à lire, j'ai enfin lu une des nouvelles se déroulant avant les événements du premier tome.
Dans cette nouvelle on retrouve Keleana en tant que jeune assassin, fringante et pleine de morgue. On verra également le fameux Sam et on passe un agréable moment à les voir interagir l'un avec l'autre.
Cette nouvelle est l'occasion de prolonger un peu la magie, de découvrir Keleana alors qu'elle se comporte comme une petite aristocrate hautaine et à qui tout est dû.

Si c'est amusant de la découvrir en plein action, je ressors un peu frustrée de cette lecture. J'aurai aimé voir plus de ses interractions et surtout avoir un aperçu des conséquences de ses actes. Parce là, l'histoire se termine sans qu'on ait vraiment des réponses à nos questions.

Bref, je recommande plutôt pour les fans, sinon la nouvelle n'apporte que peu d'éléments à la série.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2014
Les histoires de pirates m’ont toujours attirée, mais durant ce récit, tout se passe sur terre. En fait, on assiste là à la présentation des héros de la série future. Je n’ai pas apprécié Keleana, la jeune fille « assassin » elle est bien trop jeune et elle se confronte sans arrêt avec Sam qui l’accompagne, le Seigneur Pirate ne semble pas bien méchant, quand à la bataille, elle n’est guère réaliste.
Je suppose qu’il s’agit d’un livre pour enfant, alors pourquoi pas, la suite ne pourra qu’être meilleure. Il faut noter que le style est facile à lire et que c’est bien écrit.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2013
Lecture pour les jeunes; l'héroïne est la plus forte, la plus belle.... Lecture peu intéressante concernant l'évolution des personnages et leur quête personnel.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2014
Une histoire originale, un monde intéressant, une héroïne amusante... Trois choses qui font que je ne regrette pas d'avoir lu cette nouvelle relativement courte. L'intrigue s'ouvre sur le fin (probablement en vue des livres publiés par l'auteur donc cette nouvelle n'est qu'un "à-part").
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cette courte nouvelle est le prologue d'un livre qui sort en novembre et à peine après avoir fini ces quelques pages que je me suis précipitée pour le pré-commander. Cette nouvelle héroïne antipathique de prime abord n'est pas vraiment le style de personnage que j'affectionne: adolescente de seize ans, belle et prétentieuse, sans cœur et froide comme la glace, un égo sur dimensionné et une adresse remarquable au combat qui fait d'elle le bras droit du Roi des assassins et son héritière.

Nous n'apprenons pas grand chose du passé de la jeune fille ni vraiment du monde où elle vit et pourtant en quelques pages l'auteure nous met l'eau à la bouche. Envoyée en mission avec un compagnon d'arme avec qui elle ne s'entend pourtant pas Keleana va se dévoiler légèrement et laisser transparaître une certaine humanité sous son masque de tueuse. Son métier d'assassin elle l'assume et le fait sans état d'âme mais convoyer des esclaves et les priver du libre choix c'est quelque chose qu'elle n'accepte pas, elle prend une décision qui risque de lui coûter beaucoup y compris la vie.

Si la première partie de ce récit est assez lente et apporte surtout quelques informations sur ce que sont les assassins, elle n'est pas ennuyeuse pour autant car les personnages sont intrigants.La seconde est construite sur un rythme plus rapide, beaucoup de scènes d'action enchaînées jusqu'à une conclusion qui n'en est pas vraiment une mais qui sert de transition pour le tome qui suit. C'est bien écrit, un peu surprenant car l'auteure utilise a troisième personne mais cela ne m'a vraiment dérangée, en tout cas c'est une mise en bouche réussie pour une nouvelle série qui appartient au genre fantastique qui s'annonce prometteuse.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2013
This book engaged my interest really quickly. good characterisation, and an empathy with the heroine which increased as the action became faster and faster.. A world vivildlyy evoked with mysteries threding through each character. I am looking forward to the next episode.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 août 2015
Je me suis plongée dans ce livre complètement par hasard et je ne suis pas déçue. Keleana est une femme particuliere. Keleana est désormais mon livre préféré. Il existe 3 tome à la suite. J'aime ce livre car il montre que le crime peut faire appel à la beauté.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)