Kenny Burrell

Top albums (Voir les 143)


Voir les 143 albums de Kenny Burrell

Kenny Burrell : top des titres
Trier par:
Meilleures ventes
1-10 of 2919
Titre Album  
30
30
30
30
30
30
30
30
30
30

Image de Kenny Burrell
Fourni par l'artiste ou son représentant

Biographie

Ses parents ainsi que ses trois frères sont déjà musiciens quand Kenny Burrell découvre Coleman Hawkins et Lester Young, et qu'il décide de jouer du saxophone. Mais cet instrument est trop coûteux pour lui alors il s'initie à la guitare en autodidacte. Sa carrière de musicien commence réellement à la fin des années 40, et dès le début des années 50 il joue dans des clubs locaux avec des jeunes boppers parmi lesquels Tommy Flanagan, Yusef Lateef, Pepper Adams et Dizzy Gillespie. Il se retire quelques temps pour suivre une formation universitaire en guitare classique, composition et théorie ... Lire la suite

Ses parents ainsi que ses trois frères sont déjà musiciens quand Kenny Burrell découvre Coleman Hawkins et Lester Young, et qu'il décide de jouer du saxophone. Mais cet instrument est trop coûteux pour lui alors il s'initie à la guitare en autodidacte. Sa carrière de musicien commence réellement à la fin des années 40, et dès le début des années 50 il joue dans des clubs locaux avec des jeunes boppers parmi lesquels Tommy Flanagan, Yusef Lateef, Pepper Adams et Dizzy Gillespie. Il se retire quelques temps pour suivre une formation universitaire en guitare classique, composition et théorie musicale, puis il revient sur scène à la tête de ses propres formations. Conjointement, il est sollicité par Oscar Peterson avec qui il joue en trio en remplacement de Herb Ellis. Au milieu des années 50, installé à New York, il se fait engager par le pianiste Hampton Hawes et participe à de nombreuses sessions qui le font côtoyer des solistes de renom comme Kenny Dorham, Jimmy Smith, Coleman Hawkins, Duke Ellington, Billie Holiday, etc. Il collabore à l'orchestre de Benny Goodman qui n'avait plus engagé de guitariste depuis la mort de Charlie Christian, et il apparaît autant sur les scènes de Broadway que dans les festivals internationaux et les clubs de jazz. A la fin des années 50 il enregistre avec John Coltrane, et quelques années plus tard avec un autre ténor du saxophone, Sonny Rollins. Apprécié comme l'un des meilleurs guitaristes de jazz à son époque, reconnu pour sa maîtrise de l'esprit du Blues, il continue d'enregistrer et de jouer abondamment jusqu'à la fin des années 70 avant de consacrer une partie plus importante de son emploi du temps à l'enseignement de l'histoire du jazz dans une université californienne.Ce qui ne l'empêche pas de continuer à enregistrer, comme son « Love and Answer » sorti en 1998 chez Concord.

photo : © MephistoMusic Story Copyright 2014 Music Story

Ses parents ainsi que ses trois frères sont déjà musiciens quand Kenny Burrell découvre Coleman Hawkins et Lester Young, et qu'il décide de jouer du saxophone. Mais cet instrument est trop coûteux pour lui alors il s'initie à la guitare en autodidacte. Sa carrière de musicien commence réellement à la fin des années 40, et dès le début des années 50 il joue dans des clubs locaux avec des jeunes boppers parmi lesquels Tommy Flanagan, Yusef Lateef, Pepper Adams et Dizzy Gillespie. Il se retire quelques temps pour suivre une formation universitaire en guitare classique, composition et théorie musicale, puis il revient sur scène à la tête de ses propres formations. Conjointement, il est sollicité par Oscar Peterson avec qui il joue en trio en remplacement de Herb Ellis. Au milieu des années 50, installé à New York, il se fait engager par le pianiste Hampton Hawes et participe à de nombreuses sessions qui le font côtoyer des solistes de renom comme Kenny Dorham, Jimmy Smith, Coleman Hawkins, Duke Ellington, Billie Holiday, etc. Il collabore à l'orchestre de Benny Goodman qui n'avait plus engagé de guitariste depuis la mort de Charlie Christian, et il apparaît autant sur les scènes de Broadway que dans les festivals internationaux et les clubs de jazz. A la fin des années 50 il enregistre avec John Coltrane, et quelques années plus tard avec un autre ténor du saxophone, Sonny Rollins. Apprécié comme l'un des meilleurs guitaristes de jazz à son époque, reconnu pour sa maîtrise de l'esprit du Blues, il continue d'enregistrer et de jouer abondamment jusqu'à la fin des années 70 avant de consacrer une partie plus importante de son emploi du temps à l'enseignement de l'histoire du jazz dans une université californienne.Ce qui ne l'empêche pas de continuer à enregistrer, comme son « Love and Answer » sorti en 1998 chez Concord.

photo : © MephistoMusic Story Copyright 2014 Music Story

Ses parents ainsi que ses trois frères sont déjà musiciens quand Kenny Burrell découvre Coleman Hawkins et Lester Young, et qu'il décide de jouer du saxophone. Mais cet instrument est trop coûteux pour lui alors il s'initie à la guitare en autodidacte. Sa carrière de musicien commence réellement à la fin des années 40, et dès le début des années 50 il joue dans des clubs locaux avec des jeunes boppers parmi lesquels Tommy Flanagan, Yusef Lateef, Pepper Adams et Dizzy Gillespie. Il se retire quelques temps pour suivre une formation universitaire en guitare classique, composition et théorie musicale, puis il revient sur scène à la tête de ses propres formations. Conjointement, il est sollicité par Oscar Peterson avec qui il joue en trio en remplacement de Herb Ellis. Au milieu des années 50, installé à New York, il se fait engager par le pianiste Hampton Hawes et participe à de nombreuses sessions qui le font côtoyer des solistes de renom comme Kenny Dorham, Jimmy Smith, Coleman Hawkins, Duke Ellington, Billie Holiday, etc. Il collabore à l'orchestre de Benny Goodman qui n'avait plus engagé de guitariste depuis la mort de Charlie Christian, et il apparaît autant sur les scènes de Broadway que dans les festivals internationaux et les clubs de jazz. A la fin des années 50 il enregistre avec John Coltrane, et quelques années plus tard avec un autre ténor du saxophone, Sonny Rollins. Apprécié comme l'un des meilleurs guitaristes de jazz à son époque, reconnu pour sa maîtrise de l'esprit du Blues, il continue d'enregistrer et de jouer abondamment jusqu'à la fin des années 70 avant de consacrer une partie plus importante de son emploi du temps à l'enseignement de l'histoire du jazz dans une université californienne.Ce qui ne l'empêche pas de continuer à enregistrer, comme son « Love and Answer » sorti en 1998 chez Concord.

photo : © MephistoMusic Story Copyright 2014 Music Story


Améliorez le contenu de cette page

Si vous êtes l'artiste, le label ou le manager concerné, vous pouvez mettre à jour les informations sur cette page, telles que biographie, vidéos et plus encore sur Artist Central.

Commentaires

Visitez notre FAQ sur les Pages Artistes
Donnez-nous votre avis sur cette page