• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon.
Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ki-itchi, tome 4 a été ajouté à votre Panier
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Amazon - Offres Reconditionnées vous assure la même qualité de service qu'Amazon.fr ainsi que 30 jours de retour.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Ki-itchi, tome 4 Poche – 16 juin 2004


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,99
EUR 7,99 EUR 4,73

livres de l'été livres de l'été


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

Ki-itchi, tome 4 + Ki-itchi !!, Tome 5 : + Ki-itchi Vol.7
Prix pour les trois: EUR 23,97

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Revue de presse

Recherchée par les forces de l'ordre, Momo, qui a emmené Ki-itchi avec elle, s'est réfugiée chez une amie, Akipon, se prostituant auprès d'un certain Kenji dont elle utilise l'argent pour payer le loyer de son appartement.

Cette rencontre avec Akipon sera un nouveau choc pour Ki-itchi : pour la première fois depuis longtemps, quelqu'un est franc avec lui, ne lui ment pas, ne tente pas de le duper sur les dures réalités de la vie. Petit à petit, le gamin s'attache à ce nouveau personnage, plus qu'à une Momo de plus en plus pathétique au point d'en devenir détestable, une Momo dont les blessures et faiblesses, loin de la rendre plus attachante, sont autant d'éléments faisant ressortir le dégoût que l'on peut avoir pour elle. Car il s'agit bien là, un comble, d'une adulte se reposant sur un enfant la ramenant à de douces illusions, mais qu'elle n'hésitera pas à abandonner quand elle aura trouvé "mieux".

Les portraits de Hideki Arai sont sans concession : beaucoup possèdent un certain background, mais rares sont ceux allant à leur avantage. Quand beaucoup d'auteurs se servent du backgound de leurs protagonistes pour nuancer ceux-ci et les rendre plus attachants, Arai, lui, s'en sert pour les enfoncer encore plus dans leurs faiblesses détestables. Toutes humaines, mais détestables. A l'image d'Akipon envers Ki-itchi, le mangaka ne nous berce pas d'illusions, nous jette à la figure des réalités parfois difficiles à accepter.

La satire sociale sans concession se poursuit, et dans ce volume, Ki-itchi se prend dans ses yeux de plus en plus éveillés la dure réalité du quotidien d'Akipon, comme lui victime d'une société peu reluisante. Ce coup-ci, via le personnage de Kenji, le sexe, la prostitution et les déviances sexuelles sautent aux yeux comme autant de poings dans la figure, pour le lecteur, mais aussi et surtout pour Ki-itchi.

Le résultat est sans appel : face à la mort, aux mensonges d'adultes qui se corrompent, l'utilisent et finissent par l'abandonner, Ki-itchi décide d'aller vivre seul, loin de la société. Une expérience sur laquelle Arai passe très vite, mais qui est une nouvelle preuve du caractère que s'est forgé le jeune garçon, dont on comprend parfaitement l'acheminement des pensées grâce à un système de courts flashbacks revenant sur ses nombreuses expériences, sans cesse, comme autant de coups de marteau.

Ballotté par les événements, par une société qu'Arai dépeint d'une manière presque haineuse, le petit Ki-itchi, du haut de ses quatre ans, ne se laisse pas faire, et expérimente. Pour dépeindre cela, le style du mangaka est parfait, même si celui-ci passe parfois un peu vite sur certains points (la vie solitaire de l'enfant dans sa montagne) ou, au contraire, en fait trop sur d'autres (à force d'insister sur le passage malsain du "beurre de cacahuète", celui-ci s'essouffle). Petit à petit, l'auteur nous dirige vers la fin de la première partie de son manga, sans perdre de vue sa peinture acerbe de la société et l'évolution de son petit héros pas comme les autres.


koiwai

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur

Arai Hideki est né en 1963 à Yokohama au Japon. Après ses études à l´Université Meiji, il travaille pendant un an dans une société d´articles de bureau tout en se consacrant à sa passion pour le dessin. Son manga est sélectionné au concours de l´éditeur Kodansha, à l´affût de nouvelles histoires. Très vite, ses ouvrages se démarquent par l´acidité de leurs propos. La Lumière d´août, L´Agrume, The World is mine, Sugar sont autant de prises de position particulièrement radicales.
Dans cette continuité, Hideki Arai nous livre, à travers sa série Ki-Itchi (aux éditions Akata-Delcourt), son interprétation sarcastique d´une société humaine qui se déshumanise. (source akata.fr)





Détails sur le produit


En savoir plus sur l'auteur

Découvrez des livres, informez-vous sur les écrivains, lisez des blogs d'auteurs et bien plus encore.

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoiles

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?