undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Ou
Version MP3 incluse GRATUITEMENT

Plus d'options
Kill 'Em All [Explicit]
 
Agrandissez cette image
 

Kill 'Em All [Explicit]

31 janvier 2014 | Format : MP3

EUR 9,99 (TVA incluse le cas échéant)
Commandez l'album CD à EUR 11,58 et obtenez gratuitement la version MP3.
L'album CD est vendu et expédié par Amazon EU Sàrl . Veuillez consulter les Conditions générales sur les coûts en cas d'annulation de commande. Ne s'applique pas aux commandes de cadeaux. Commandez pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music.

Applications Amazon Music

Applications Amazon Music
Titre
Durée
Popularité  
30
1
4:17
30
2
7:13
30
3
3:08
30
4
4:41
30
5
4:14
30
6
4:09
30
7
5:02
30
8
6:26
30
9
6:55
30
10
5:11
30
11
5:31
30
12
4:19
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Premium, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).
  

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 1 janvier 1983
  • Date de sortie: 31 janvier 2014
  • Label: Universal Music Division Mercury Records
  • Copyright: (C) 1983 Metallica
  • Métadonnées requises par les maisons de disque: les métadonnées des fichiers musicaux contiennent un identifiant unique d’achat. En savoir plus.
  • Durée totale: 1:01:06
  • Genres:
  • Format: paroles explicites
  • ASIN: B0024ZTAWS
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 33 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.569 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Premier album thrash de l'histoire, Kill'em All marque les débuts tonitruants de Metallica. On se rend compte dès les premières notes que ce groupe a une maîtrise technique parfaite même quand ils jouent à 100 à l'heure. Le seul point faible de l'album est sa production, un peu faiblarde surtout au niveau de la batterie (on distingue mal ce que maître Ulrich fait parfois). Par contre, le son de guitare est parfait; on dirait un son live, tranchant; durant les solos d'anthologie de Hammett, on entend bien le médiator frotter contre les cordes (ça fout le frisson). Les titres sont énormes: Hit The Lights (anthologique), The Four Horsemen (déjà Metallica évolue et propose un titre plus mature et complexe), Motorbreath (tuerie), Whiplash (tuerie de chez tuerie), The Phantom Lord (fabuleux avec ses solos et ses changements de rythme), No Remorse (qui fait taper du pied et remuer la tête), Seek And Destroy (légendaire et accrocheur comme pas possible). Seuls Jump In The Fire et Metal Militia sont un peu en deça mais restent des titres de très bonne facture.
Cet album a révolutionné le métal; à sa suite viendront des groupes tels Slayer, Megadeth Anthrax, Sepultura ainsi que le death-metal.
C'est tout simplement un album de légende.
Remarque sur ce commentaire 18 sur 20 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par STEFAN COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 27 mai 2015
Format: CD
En voilà un qu'on ne présente plus, le premier album de quatre petits gars établis à San Francisco pour fuir la superficialité de Los Angeles et de son Sunset Strip alors outrageusement trusté par d'autres chevelus nettement plus fardés et légers donnant dans un feelgood hard rock fort éloigné des préoccupation européo-centrées d'une formation devant beaucoup à la New Wave of British Heavy Metal. Rien, en vérité, ne laissait entrevoir qu'Hetfield, Hammett, Ulrich et Burton (R.I.P.) deviendrait les rockstars mondiales qu'on connaît aujourd'hui et, assurément, le plus gros groupe de metal de tous les temps.
En 1983, ayant usé leurs guêtres sur de nombreuses scènes de la Bay Area à la Big Apple, viré un Dave Mustaine colérique et incontrôlable, l'ayant remplacé par l'ex-Exodus Kirk Hammett et ayant, bien-sûr, perfectionné leur approche agressive et sans compromis de la musique des groupes qu'ils admirent alors (de Judas Priest à Diamond Head en passant par Motörhead ou Budgie), les Four Horsemen, tout juste signés sur le Megaforce Records des époux Zazula, se préparent à changer durablement la face du metal avec un premier opus qui fera indéniablement date : Kill 'Em All.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Encore sous le coup de l'année 1982 où 2 albums majeurs de l'histoire du Metal avaient fait leur entrée fracassante (« The Number of The Beast » - Iron Maiden / « Screaming For Vengeance » - Judas Priest), l'année 1983 allait être marquée au fer rouge par 2 albums qui allait dépoussiérer le monde musical : Kill'em All et « Show No Mercy » de Slayer (sorti 6 mois après l'album de Metallica).

Cet album prévu pour se nommer « Metal up your Ass » (titre refusé par la maison de disque !) est constitué de 10 chansons gonflés de testostérone et pleines de fureur : le cocktail Metallica était né.

Kirk Hammett a remplacé Dave Mustaine à la guitare solo au dernier moment, mais même si sur cet album et sur « Ride the Lightning » ce sont encore des compos/solos de Mustaine, Kirk (ex-Exodus) s'en tire avec les félicitations du jury !

Temps ultra-rapides (Hit The Lights, etc...), riffs monstrueux et entêtants (The Four Horsemen, No Remorse, Seek and Destroy...), solos d'une technicité et d'une fluidité incroyable... Une puissance de feu dévastatrice qui allait donner vie à un nouveau style, le Speed/Thrash Metal.

Les influences paraissent multiples : la fureur du Punk avec la technicité et les solos en plus, la précision du Heavy-Metal avec une agressivité exacerbée... mais un son Metallica décidément incomparable !

Les paroles sont assez basiques et violentes, appellent souvent au combat ou rappellent l'énergie des Live... sauf peut-être sur « The Four Horsemen » qui fait allusion aux 4 Cavaliers de l'Apocalypse selon St Jean.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 sur 2 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Renaud G. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 10 COMMENTATEURSVOIX VINE le 14 janvier 2016
Format: Téléchargement MP3 Achat vérifié
Bien sûr d'autres ont fait plus lourd, plus rapide, plus violent depuis, mais à sa sortie en 1983, Kill 'em all est radical et marque la naissance du Trash metal en gravant au marteau toutes les caractéristiques du genre : les tempos ultra-rapides, les accords placés dans le registre des graves, et les solos en shred virtuose. Ce qu'aurait été le metal sans Kill 'em All, nous ne le saurons jamais, et c'est tant mieux d'ailleurs, tellement cet album a été influent.

L'histoire est connue, les membres du groupe quittent Los Angeles où ils ont écumé quelques clubs pour rejoindre la Bay de San Francisco que le bassiste Cliff Burton refusait de quitter (et je le comprends), virent Dave Mustain irascible et alcoolique, pour le remplacer par Kirk Hammet (passé entre les professorales mains de Satriani, autre enfant de SF). Ils contactent le propriétaire d'un magasin de disque du New Jersey, et promoteur de metal à ses heures, Jon Zazula. Zazula écoute un titre, hypothèque sa maison, fonde le label Megaforce Records et investi 15000 dollars dans l'enregistrement de Kill 'em All. Non sans intervenir directement dans la conception de l'album et le mixage final.

Tout ceci nous donne un des albums les plus historiquement important du metal, qui devra tout de même attendre quelques années pour trouver la reconnaissance qu'il mérite.

Le groupe n'a par la suite plus jamais joué aussi vite, à quelques exceptions près, les solos de Hammet n'ont plus été aussi techniques, à quelques exceptions près.
Lire la suite ›
1 commentaire 1 sur 1 ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Rechercher des articles similaires par rubrique