Kill For Love a été ajouté à votre Panier
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Kill For Love
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Kill For Love Import


Prix : EUR 23,79 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Temporairement en rupture de stock.
Commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible. Nous vous enverrons un e-mail avec une date d'estimation de livraison dès que nous aurons plus d'informations. Cet article ne vous sera facturé qu'au moment de son expédition.
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
4 neufs à partir de EUR 23,79 1 d'occasion à partir de EUR 49,90
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Chromatics

Visitez la Page Artiste Chromatics
pour toute la musique, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Kill For Love + Night Drive + After Dark 2
Prix pour les trois: EUR 51,28

Certains de ces articles seront expédiés plus tôt que les autres.

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (19 septembre 2012)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Import
  • Label: Italians Do It Better
  • ASIN : B007YLEM2A
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (7 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 76.624 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Descriptions du produit

Chromatics est de retour ! Le groupe de New York emmené par le génialissime Johnny Jewel et signé sur son propre label Italian Do It Better revient avec "Kill For Love", 2CD évènement ! Ce 2ème album, comprenant 17 titres, est la suite parfaite à "Night Drive" sorti en 2007. Tout le mondes'accorde à dire que "Night Drive" était un album visionnaire, ayant notamment ouvert la voie et inspiré "Drive", dans lequel le titre "Tick of The Clock" de Chromatics est inclus. Mélangeant Italo Disco, Post Punk, No Wave, Chromatics excelle d'autant plus sur ce nouvel album où les talents de compositeur et de producteur de Johnny Jewel font mouche ! 90mn de musique brillante, une nouvelle fois visionnaire entre l'ouverture "Into The Black" (reprise de Neil Young), le single et tube "Kill For Love" et les quinze autres pépites, Chromatics sort son meilleur album, une magnifique pierre à l'édifice de leur oeuvre.

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5

Commentaires client les plus utiles

13 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile  Par KRIK TOP 500 COMMENTATEURS le 23 mai 2012
Format: CD
L'album débute par une surprise : une reprise du "Hey hey my my" de Neil Young. Iconoclaste et splendide. Chromatics nous avait habitué aux relectures, notamment sur "In the city".
Sur les morceaux suivants, on constate que le groupe a accéléré le rythme, qui se fait moins nonchalant. On est plus proche de la new wave que les dernières sorties du groupe.
Avec "Lady" (5) (dont la version originale très "vocoderisée" figurait sur le EP "In the city") et "These streets will never look the same" (6), on retrouve l'atmosphère de l'album précédent "Night drive", et de quelle manière : nous quittons alors le monde commun pour découvrir la coolitude absolue !
Le long et très bel instrumental "Broken mirrors" (7) permet de reprendre ses esprits ; trop d'émotion nuit à l'équilibre. Une ballade romantique ("Candy" (8)) et revoilà un autre instru de haut vol ("The eleventh hour" (9)), débutant par des cordes avant de se clore sur une boucle électronique minimale en mode mineur.

Malheureusement, à partir de "Running from the sun" (10), les choses se gâtent... gravement. Les compositions apparaissent généralement en roue libre. Ce "Running from the sun", en particulier, deuxième morceau au vocoder (c'est trop) est mièvre voire complaisant ; les morceaux suivant sont anodins, ce qui n'empêche pas certains d'être agréables ("Birds of paradise" (12), "At your door" (14) ou "The river" (16)).
Lire la suite ›
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Boris Katz le 21 août 2012
Format: CD
Cinq ans après Night Drive, Chromatics dément l'appellation réductrice d'Italo Disco avec ce long périple mélancolique et dansant. Un minimalisme envoûtant transcendé par la voix cotonneuse de Ruth Radelet qui nous susurre des mots de désamour. Un des sommets de l'année 2012.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stan FREDO TOP 500 COMMENTATEURS le 17 octobre 2012
Format: CD
Dans ce nouveau millénaire, combien de groupes rock universellement salués pour leur premier album se sont ensuite, sinon "vautrés", du moins signalés par des disques insipides ? Je n'écris pas de noms ici (pour ne pas m'attirer les votes négatifs des fanatiques...) mais vous qui me lisez en aurez sans doute quelques uns en tête.
Avec les très célébrés Chromatics, dont c'est ici le 4è album depuis leur fondation en 2001, nous échappons heureusement à ce "syndrome".
Sous une élégante pochette cartonnée, on trouve 16 titres d'inspiration diverse mais tous avec le même son électro-rock minimal, sensible mais un peu glacé, propre à ce groupe de Portland (Oregon).
En introduction figure une reprise du 'Hey Hey, My My (Into The Black) (Album Version)' de Neil Young, dont Kurt Cobain avait cité un couplet des paroles dans sa "suicide note". Young a d'ailleurs récemment révélé que cela l'avait beaucoup troublé. A la suite de ce double hommage, on trouve une rencontre entre New Order et The JAMC (2è plage), un "Glitter beat" (4è plage), un beat disco à la Metro Area / DFA Records (5è) du début de ce siècle, une ambiance "Space Disco" (6è), du John Carpenter (7è) etc. etc.
Peut-être un peu long avec ses 77' 34", 'Kill For Love' reste un excellent album de Dream Pop Intelligente, à écouter en circulant en automobile, de nuit, sur les grands axes désertés d'une grande ville nord-américaine à la manière du 'Passenger' d'Iggy Pop.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile  Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 28 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Très attendu depuis le fondateur Night Drive de 2007, cet album du groupe électro de l'Oregon, produit par le label chic "Italians do it better" ne peut que laisser un petit sentiment d'insatisfaction. Après un prologue inutile (une reprise assez faiblarde du Hey Hey My My de Neil Young), le groupe délivre de majestueuses compositions alliant la douce mélancolie née de la voix maigrelette mais expressive de Ruth Radelet à l'efficacité d'une production parvenue à son point de stabilité : beats percutants, synthés gentiment 80es, variété des arrangements. Et puis le fil s'effiloche, le niveau des compositions chutant dramatiquement jusqu'à la fin du disque - quand certaines d'entre elles ne sont même que remplissage. Quelle idée de faire un album de 70 mns quand une sélection resserrée à 40 mns aurait valu aux groupes des lauriers plus brillants encore que ceux qu'a reçus l'album. De ce fait, celui-ci semble fait pour la lecture sur ipod (fonction liste de lecture intelligente). A vous alors le bonheur d'écouter en boucle Kill for love, Back from the grave ou Lady, magnifiques et éternelles réussites.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?