Livraison gratuite en 1 jour ouvré avec Amazon Premium
Version MP3 incluse GRATUITEMENT
Quantité :1

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,19

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

Killing Machine

CD inclus dans notre offre CD à - 20%

Prix : EUR 7,99 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Hors cadeaux ou produits vendus par des vendeurs tiers. Voir Conditions sur les coûts en cas d'annulation de commande.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
32 neufs à partir de EUR 3,74 5 d'occasion à partir de EUR 5,77
boutique Noël
Offrez de la musique pour Noël !
Retrouvez toutes nos idées cadeaux au sein de notre boutique Noël CD, Vinyles et DVD Musicaux.

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Judas Priest

Discographie

Image de l'album de Judas Priest

Photos

Image de Judas Priest

Biographie

Birmingham, fin des sixties : ce sont le bassiste et choriste Ian Hill, et le guitariste et choriste Kenneth Keith Downing, amis d'enfance, qui portent Judas Priest sur les fonds baptismaux du heavy metal.

Le nom est choisi d'après la chanson de Bob Dylan « The Ballad Of Frankie Lee And Judas Priest ». Après l'usuelle série ... Plus de détails sur la Page Artiste Judas Priest

Visitez la Page Artiste Judas Priest
192 albums, 13 photos, discussions, et plus.

Produits fréquemment achetés ensemble

Killing Machine + Sin After Sin + Stained Class
Prix pour les trois: EUR 28,55

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Les clients ayant acheté cet article ont également acheté


Détails sur le produit

  • CD (29 octobre 2001)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Columbia
  • ASIN : B00005OM5J
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (6 commentaires client)
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 52.121 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Écouter des extraits et acheter des MP3

Les titres de cet album peuvent être achetés en MP3. Cliquez sur « Ajouter » ou voir l'album MP3.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

Echantillons
Titre Durée Prix
Écouter  1. Delivering the Goods 4:17EUR 0,69  Acheter le titre 
Écouter  2. Rock Forever 3:19EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  3. Evening Star 4:06EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  4. Hell Bent for Leather 2:40EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  5. Take on the World 3:01EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  6. Burnin' Up (Album Version) 4:06EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  7. The Green Manalishi (With the Two Pronged Crown) 3:22EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  8. Killing Machine 3:01EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter  9. Running Wild 2:57EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter10. Before the Dawn 3:23EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter11. Evil Fantasies 4:13EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter12. Fight For Your Life (Bonus Track) 4:04EUR 0,99  Acheter le titre 
Écouter13. Riding on the Wind (Live) 3:15EUR 0,99  Acheter le titre 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Judas Priest

Critique

Sorti aux États-Unis sous le titre de Hell Bent For Leather , les censeurs n'appréciant guère l'intitulé meurtrier initial (et y incluant une reprise du Fleetwood Mac des débuts, « The Green Manalishi (With The Tow Prompted Crown) », signée par le guitariste Peter Green), Killing Machine, enregistré quelques mois à peine après son prédécesseur, et pour la première fois offrant un décorum tout en cuir clouté, qui deviendra la marque de fabrique des Anglais, ne fait que confirmer tous les mérites de Stained Glass.

Mais si les thèmes gothiques répondent dans leur entièreté ici présents, si les deux guitares se complètent parfaitement dans le jeu harmonique, si le chanteur Rob Halford conjugue, dans ses interventions, prouesses techniques et haute énergie, et si l'agressivité suinte de ces onze morceaux (deux pièces supplémentaires figurent dans l'édition remastérisée de 2001), on ressent néanmoins à plusieurs reprises le souhait d'évolution vers un son plus franchement accessible, qui n'épargne pas quelques mesures de remplissage. Sans nul doute le groupe, pris de vitesse entre sessions et tournées éprouvantes, éprouve alors en particulier quelque mal à se ressourcer.

 Les références aux grandes vagues d'inspiration des années soixante-dix reste entre autres palpable (« Evening Star » ne fait pas que rappeler le rock millésimé de Creedence Clearwater Revival). Judas Priest, désormais poids lourd de sa catégorie à l'instar de leurs compatriotes Black Sabbath, verra Killing Machine intégrer les charts américains à la 128ème position.







Christian Larrède - Copyright 2014 Music Story

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Vincent TOP 1000 COMMENTATEURS sur 10 août 2009
Format: CD Achat vérifié
A l'aube des années 80, avant que Judas Priest ne redéfinisse les contours de son Metal vers des choses plus "carrés", son premier Live, "Unleash in the east", traduisait à la perfection toute la puissance et la violence que pouvait dégager, la plus part du temps, et plus encore en Live, les premières oeuvres du groupe.
Sur un tapis de guitares hurlantes, Halford venait y déposer ses 2 octaves et demi, rendant parfois celles-ci (les oeuvres) quelques peux cérébrales aux entournures ("Stained class" en tête). Toujours est-t-il que l'album qui synthétise encore mieux cette fin de premier chapitre est incontestablement "Killing machine".

Tout comme "Point of entry" (sorti 3 ans plus tard), ce disque semble avoir été boudé par une bonne partie des Fans (?) de Judas Priest. Pourquoi ?!!... Parce que j'imagine que quand on est un Fan, inconsciemment, on espère que notre groupe fétiche ne va pas trop bousculer nos habitudes; On ne retrouve en effet jamais aussi bien sa route que quand celle-ci est balisée... N'est-ce pas ?!
Seulement voilà, même en 78, Judas Priest se moquait déjà des conventions. "On fait comme on veut, on fait ce que l'on aime", tel était déjà l'état d'esprit de Judas Priest. "Killing machine" est donc de ces albums qu'on aura mal à définir parce que tant tôt Heavy, tant tôt plus Rock. Une touche psyché par endroit, une ballade de l'autre... Au final, ce disque est à mon sens l'un des plus audacieux du groupe.
Lire la suite ›
7 commentaires Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile  Par Un client sur 15 avril 2006
Format: CD
sans aucun doute un très bon album du priest, il s'agit de l'album le plus varié et l'un des plus rock des albums de priest : les chansons de radio plus douce (Take on the world, evening Star) les rock des années 70 mi hippies mi Metal (rock Forever), les bonnes chansons plus Metal (running Wild, Delevering the goods, burnin up) et même les grands classiques mythiques (Green manalishi et hell bent for Leather). et malheuresement, les chansons bouche trous de figuration (les deux dernieres), mais qu'importe, cet album est un très bon choix si l'on aime priest. Bien sur le groupe n'a pas encore percée mais il est au niveau le plus profesionnel avant l'explosion de metal des années 80. Bref un peu plus passe partout et pas vraiment Metal mais d'une qualité! a acheter avec Stained class.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile  Par DUNCANIDAHO TOP 500 COMMENTATEURS sur 13 août 2011
Format: CD
Situé entre le furieux "Stained Class" et le sanglant "British Steel", cet album est effectivement une machine à tuer.
Mais attention avec JP on assassine avec classe, pas de saccage brutal, ici la tuerie se fera avec le plus exquis raffinement.
Le son d'abord, signé Tom Allon, d'une pureté de cristal, et cette clarté rend les riffs roboratifs des diaboliques "Hell Bent for Leather" (certainement UN des deux ou trois meilleurs titres du groupe), "Runnnig Wild" et "Rock Forever" encore plus efficaces.
Une rythmique de plomb ensuite, Lee Binks le batteur dont c'est ici la dernière participation et l'imperturbable bassiste Ian Hill qui écrasent littéralement "Killing Machine" et "Delivering the Gods".
Deux guitaristes orfèvres, qui pratiquent "l'assassinat comme d'autres la peinture à l'huile" (*), Glenn Tipton le brun et KK Downing le blond y vont de leurs plus beaux duels et chorus en harmonie, une sorte de Whisbone Ash sous amphétamines.
Robert Halford enfin qui s'il sait hurler avec une clarté de voix absolument suffocante, sait aussi se faire lyrique sur les merveilleux "Evening Star" et "Before the Dawn".
Vous l'aurez compris, même si cet album est un des disques de HM les plus furieux de son époque, on est loin de l'hystérie de certains.
Inventeur du heavy metal moderne cet album préfigure l'inégalé "Screaming for Vengeance" qui répétera à peu de choses près les mêmes recettes mais avec encore plus d'efficacité.
(*) la citation est d'Hervé Picart, LE Grand Prêtre du Hard Rock qui sévit plus de 20 ans dans Best mais elle s'appliquait au BOC dans son livre Hard Rock volume I.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?