King of New York [Blu-ray... a été ajouté à votre Panier

Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Image indisponible

Image non disponible pour la
couleur :
  • King of New York [Blu-ray] [Import anglais]
  • Désolé, cet article n'est pas disponible en
  • Image non disponible
      

King of New York [Blu-ray] [Import anglais]


Prix : EUR 42,55 LIVRAISON GRATUITE Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Vendu par FAB WAREHOUSE et expédié par Amazon dans un emballage 'Déballer sans s'énerver par Amazon'. Emballage cadeau disponible.
8 neufs à partir de EUR 31,70
Expédié dans son emballage d'origine :
Cet article est expédié séparément et dans l'emballage d'origine du fabricant, qui est conçu pour l'expédition. L'emballage cadeau Amazon n'est pas disponible pour cet article s'il est volumineux.

Vous cherchez un CD ou Vinyle ?

CD à petits prix et en promotion
Retrouvez nos promotions et CD à petits prix.
EUR 42,55 LIVRAISON GRATUITE Détails Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock. Vendu par FAB WAREHOUSE et expédié par Amazon dans un emballage 'Déballer sans s'énerver par Amazon'. Emballage cadeau disponible.

Offres spéciales et liens associés

  • Retrouvez encore plus de titres dans notre boutique Blu-ray !

  • Mises à jour de votre logiciel d'exploitation (firmware): vous rencontrez des problèmes avec votre lecteur ? Certains films ne sont pas lus correctement ? Avez-vous vérifié que le logiciel d’exploitation de votre lecteur Blu-ray est correctement mis à jour? Cliquez ici


Produits fréquemment achetés ensemble

King of New York [Blu-ray] [Import anglais] + Mean Streets [Édition Collector Limitée]
Prix pour les deux : EUR 62,04

Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Format : Edition limitée, Import
  • Région : Région B/2 (Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.)
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Imports
  • Date de sortie du DVD : 3 juillet 2012
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5  Voir tous les commentaires (18 commentaires client)
  • ASIN: B0076W0BAE
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 184.001 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?


Contenu additionnel

POSSESSION (27 mn)
Un entretien avec Abel Ferrara dirigé par Nicole Brenez – historienne du cinéma et auteur de plusieurs ouvrages sur le cinéaste – autour de la réalisation de The King of New York, de ses enjeux cinématographiques et de sa place au sein de la culture urbaine américaine.
 
ENTRETIEN AVEC AUGUSTO CAMINITO (19 mn)
Le producteur de The King of New York revient sur la genèse et le tournage du film, ainsi que sa rencontre avec Abel Ferrara et Christopher Walken.

BANDE-ANNONCE

Descriptions du produit

Description du produit

L'histoire d'un gangster au grand coeur mais aux méthodes définitives, surnommé par le presse The King of New York et qui rêve de fonder un hôpital, confronté a des policiers opiniâtres qui ont juré de l'abattre...

Synopsis

Frank White, un boss della droga, esce di galera deciso a rimettersi nei lucrosi affari. E' nato in un quartiere degradato del Bronx e vuole costruire un grande ospedale (il Municipio non ha fondi bastanti), con i proventi previsti. Ritrova vecchi amici, ma le bande sono cresciute mentre lui era in prigione e Frank comincia ad eliminare i concorrenti, tenendosi a fianco Jenny, la sua ex-avvocatessa che ne è innamorata. Un ostacolo grosso è un altro boss - il losco italo-americano Artie - e l'ex galeotto se ne libera immediatamente. Però la Polizia, che ha sospetti su White, si disinteressa delle sue ambizioni umanitarie ed una notte la banda di Frank viene decimata nell'attacco ad un locale, in cui il boss perde l'amico Jimmy. Per vendicarlo, Frank uccide l'aiutante del tenente Bishop, si reca in casa di quest'ultimo: lo ammanetta ad una sedia. Ma Bishop si libera, insegue il trafficante su di un convoglio della Metro. Nella sparatoria Bishop muore sul pavimento di un vagone mentre il boss, che però è stato gravemente ferito, muore anche lui dissanguato, su di un taxi che lo ha portato nel Bronx, mentre un nugolo di agenti lo circonda. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Commentaires en ligne

4.4 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Commentaires client les plus utiles

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile  Par Remy Pignatiello TOP 500 COMMENTATEURS le 27 janvier 2013
Format: Blu-ray
L'image est assez bluffante : très belle, très naturelle, très définie. J'ai eu l'impression d'une image très peu granuleuse, j'ai un doute s'il s'agit là du style visuel original du film ou si ça vient d'un dégrainage, mais vu la précision de l'image, il est possible que ce soit inhérent à la photo du film.

Par contre, côté son, évitez la piste 5.1 : dès que ça pète un peu, le son devient complètement étouffé. Vous savez, comme à la radio, quand ça veut passer un morceau un peu rock, mais qu'ils abusent de l'égaliseur et que ça ne ressemble plus à rien. Eh bah pareil. La course poursuite en voiture est, à ce jeu là, irregardable avec cette piste, tellement le son semble avoir été avalé par un trou noir.

La piste 2.0, elle, est bien plus constante dans son mixage, et est à privilégier, clairement.

Image : 8.5/10
Son : 5/10 pour la piste DTS HD MA 5.1, 7.5/10 pour la piste LPCM 2.0
Film : 8/10
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile  Par Corbin Gérard le 21 février 2013
Format: Blu-ray Achat vérifié
un film culte de Abel Ferrara peut être son meilleur avec un Christopher Walken flamboyant et inquiètant.
une nouvelle façon de représenter la lutte du bien et du mal avec une inversion des rôles Police et Gang.
Recommandé à 120%
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile  Par Fous Olivier le 29 janvier 2014
Format: Blu-ray Achat vérifié
Excellent film de gangsters assez méconnu en France. Le travail de restauration est vraiment remarquable (image magnifique) et le film n'a pas vieilli d'un poil.

Par contre la VF est absolument ignoble sur ce film (les doublages sont atroces notamment), et le film est à voir impérativement en VO.

5/5 pour moi vu que la VF ne m’intéresse pas et n'a en toute subjectivité aucun intérêt sur ce genre de film.
1 commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 6 février 2015
Format: DVD Achat vérifié
Ce film d'Abel Ferrara sorti en salles en 1990 ne peut être caractérisé de banal. D'ailleurs, à l'heure actuelle, n'occupe-t-il pas une place importante dans le tissu de la culture populaire? Peu importe, me direz-vous et vous aurez sans doute raison. Je dirai seulement que ce long métrage est à Christopher Walken ce que Scarface (de Brian de Palma) est à Al Pacino : un film ultra-violent dont on pourra toujours interroger sa plus ou moins grande complaisance (1). Des illusions politiques, civiles et morales, The King of New-York nous en parle. Mais le film nous parle aussi de l'impuissance, de quelque côté que l'on soit : impuissance politique, mais aussi impossibilité de se racheter, de recommencer sa vie, de repartir à zéro. Oeuvre ultra-pessimiste, The King of New-York semble nous dire en outre ceci : L'homme n'est ni ange ni bête, mais qui veut faire l'ange fait la bête. Cet adage pascalien sied très bien à Frank White, le personnage principal... Hélas, "tout ce système favorise les ordures" : c'est ce que conclut à un moment l'un des flics, en voyant Frank White à la télévision (Christopher Walken, vraiment impressionnant). Sorti de prison, White, est en effet devenu le roi de la mégapole, en vendant de la came, mais en finançant également un hôpital de Harlem comme pour se racheter, et en se mettant dans la poche politiciens, juges et avocats, ce qui l'a conduit à libérer un de ses lieutenants, un truand de la pire espèce (Lawrence Fishburne, en fou allié psychopathe est fort impressionnant).Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile  Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 8 avril 2013
Format: DVD Achat vérifié
L'une des vraies grandes réussites d'Abel Ferrara, avec l'incontournable "Bad Lieutenant" bien sûr. Mais ici, c'est moins intellectuel, moins riche sans doute, mais diablement efficace. Froid et glaçant tout du long, impitoyable, incroyablement tendu, le film parvient à garder une ligne polar crue (gunfights hystériques, courses-poursuites haletantes) tout en se permettant mine de rien de réels moments de poésie (glauque, bien sûr) et d'apartés auteurisants. New York apparait ainsi comme un personnage à part entière (le principal?) dont tous les protagonistes semblent prisonniers, magnifiquement filmé par Ferrara. Rien que ça, c'est fort. Mais le film va plus loin et se révèle décidément moins basique qu'il pourrait sembler: bien et mal s'entremêlent constamment de façon très subtile, refusant ainsi tout manichéisme de bas étage. Cela permet de nombreux visionnages, de nombreuses sous-couches de lecture. Ajouter à cela que le film n'a pas pris une ride (et ça, c'est réellement un exploit car il est très typé) et on comprendra le gâchis qu'on peut ressentir quand Ferrara, bien trop souvent, se vautre dans la facilité. Dernier point, et non des moindres: Christopher Walken. Il trouve ici un premier rôle fort dans lequel il peut s'exprimer à plein, faisant passer toutes les nuances et facettes de son personnage dans les expressions toujours ambigües de son visage. Un bon coup de maître pour un film noir magistral.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire. Si ce commentaire est inapproprié, dites-le nous.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer

Commentaires client les plus récents


Discussions entre clients

Le forum concernant ce produit
Discussion Réponses Message le plus récent
Pas de discussions pour l'instant

Posez des questions, partagez votre opinion, gagnez en compréhension
Démarrer une nouvelle discussion
Thème:
Première publication:
Aller s'identifier
 

Rechercher parmi les discussions des clients
Rechercher dans toutes les discussions Amazon
   



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?