undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles14
3,9 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:16,15 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 3 juin 2009
Admirateur possédant tous les CD/SACD de Diana Krall, j'attendais avec impatience le mariage audio et video haute définition magnifiant notre vedette et son interprétation.
Ce BD reprend largement les titres de son dernier album quiet nights (au demeurant loin d'être le meilleur).

Las ! Si la prise de son est bonne avec un choix audio assez large (les pistes PCM stéréo au minumun syndical -16 bits / 48 khz- sont les meilleures), la vidéo est exécrable pour un Blu Ray et fait honte à l'éditeur Eagle Vision.
Les scènes sombres passent très mal avec des noirs bouchés et un bruit vidéo omniprésent.
J'espérais la qualité audio/vidéo du BD d'Amy Winehouse, j'ai hélas eu quelque chose se rapprochant plus du BD de M Farmer pour ceux qui connaissent.
Diana Krall et le Blu Ray méritaient assurément mieux, bien mieux.
33 commentaires|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mai 2010
Fan de la première heure et notamment par la découverte de l'excellent dvd "live in paris" je me réjouissais de ce blue ray et de la qualité qui aurait du en découler...que nenni !

Lamentable à pleurer (à croire que les autres critiques n'ont jamais vu "live in Paris") les mêmes musiciens mais plus du tout le même swing, la même flamme, la même motivation on voit qu'après le succès et les années qui séparent ces deux albums ils sont devenus "mécaniques et sans aucune âme", on s'endort !!! on se réveille un peu
à partir de la piste 7 et puis on passe à la "soupe" pour touristes ! quelle tristesse
côté technique c'est presque pire "live in paris" en sd est bien meilleur que le blue ray ! tant en qualité d'image qu'en qualité de son (un comble!) eagle vision nous avait habitué à mieux, même les mises au point de netteté laissent à désirer dans une mer d'images ultra bruitées, pour couronner le tout le guitariste anthony wilson se trompe d'accord au début de "the boy from ipanema" !! une petite consolation à l'endroit de jeff hamilton le batteur qui est encore au top.

Bref un album très décevant pour ceux qui aimaient diana krall, fait "à la va vite" bâclé à tous les niveaux et surtout sans aucune âme !!
Je vous conseille vivement d'acheter "live in Paris" ou vous découvrirez du "grand" diana krall et ses musiciens
au top du foot stomping !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2010
Accompagnée par des musiciens fidèles tels que John Clayton (basse), Jeff Hamilton (batterie), Paulinho da Costa (percussions) et Anthony Wilson (guitare) et par un orchestre dirigé par Ruria Duprat, Diana Krall délivra une succulente prestation en reprenant à la fois ses plus grands succès et quelques uns de ses derniers titres présents dans son album « Quiet Nights »
Le concert a été filmé au « Vivo Rio » Les plans larges de la ville de Rio qui entrecoupent le concert sont fabuleux.
Coté vidéo la définition est souvent hasardeuse. Les blancs ne sont pas toujours très solides. La scène est très peu éclairée. Les couleurs sont peu variées (dominante bleue assez marquée) Mais le plus gros défaut vient de ce bruit vidéo à cause de cette captation numérique effectuée effectuée dans un environnement en basse lumière. Les noirs souffrent à de trop nombreux moments et le bruit aperçu est plutôt fâcheux.
la section sonore est, elle, bien plus réjouissante, la voix de la chanteuse canadienne est reproduite avec clarté et limpidité sur la centrale. Les autres canaux de l'axe avant relayent la section instrumentale tout en laissant la scène surround participer à l'enveloppement musical. La balance est très équilibrée, l'ensemble est homogène, clair, et enveloppant. Les basses sont onctueuses. Une belle prestation.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2010
Bonjour,
un petit post pour vous dire combien je suis déçu par la qualité technique (je n'ai pas écris artistique !) de ce bluray.
l'image est vraiment médiocre avec beaucoup de bruit et un manque de netteté flagrant, le très moche alterne avec le correct, à croire que beaucoup de caméra n'étaient pas HD.
bon d'accord l'éclairage très sombre n'arrange rien, mais quand même, je visionne ça sur un excellent plasma, et là il y a de quoi être déçu !
C'est d'autant plus dommage que le son lui aussi n'est pas extraordinaire, certes ça sort bien en 5.1, mais il faut s'y reprendre à deux fois et vérifier que l'on est bien en DTS hd pour y croire, le mixage est correct sans plus, mon caisson reste assez amorphe, et l'orchestration n'est pas mise en valeur par la prise de son.
Pour les notes : image : 4 sur 10 (et oui on attends mieux d'un Bluray de concert récent
son : 6/10

Pour l'artistique, c'est du grand Diana Krall, donc ça vaut toujours 8 sur 10.

Je préfère nettement toutefois son concert à l'Olympia.

Pour la qualité technique allez faire un tour du coté du Bluray d'Amy Whinehouse ou de Police (Certifiable) et Phil Collins (Going Back)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout de suite je vous le dit : "même pas digne d'un DVD" ! Quel dommage, pourquoi nous faire rêver avec ce terme Blu-ray ?
Je vous parle un peu de l'image. Tout au long de ce superbe concert nous avons eu cette impression qu'une seule et unique caméra ne fonctionnait, par chance se fut celle qui braquait Diana Krall !

Par contre quel concert ! Ce "Live in Rio" est sublime point, barre.

Bien sûr Diana Krall est au piano et à la voix, ce qui est déjà beaucoup.
John Clayton à la basse et contrebasse.
Jeff Hamilton à la batterie.
Anthony Wilson à la guitare.
Paulinhau Dacosta aux percussions.
Ruria Duprat à la direction de l'Orchestre de Rio de Janeiro. Avec un tel ensemble cela peut et doit vous mettre l'eau à la bouche !

Mais se sont là dix-huit titres qui peuvent en allécher plus d'un(e) !
Je vous donne quelques exemples :
Des : "Cheek to Cheek" des "So Nice" ou encore "Quiet Nights" "The Girl Of Ipanema" qui devient naturellement "The Boy Of Ipanema" ou encore un sublime "S'Wonderful" devraient vous dire : "Il faut que je vois et que j'écoute cela !"

Ô que oui ! Et non pas qu'une seule fois ! Chez-nous, nous pouvons le faire tourner en boucle !

Quand Diana Krall s'en prend à la Bossa c'est vraiment Nova.Dans la ville qui a vu naître cette nouvelle Bossa, Diana a toute sa place avec son orchestre.
Ce Blu-ray si mal enregistré à notre grand dam reste tout de même une pure merveille. Alfred de Musset aurait dit "Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse"

Les bonus (que je n'aime pas ce mot) les suppléments donc, sont de nature à nous faire un dessert au concert lui-même avec une Diana qui chante encore. Oui, chantez Madame, cela nous fait tellement plaisir.

Ce "Live In Rio" même si les moyens techniques sont lamentables restera pour vous aussi un pur moment de bonheur mais pour cela il vous faut connaître Diana Krall, un peu de jazz, un peu de bossa, nova ou pas mais si vous dites là j'ai "zéro" après.... vous aurez un 20 sur 20 !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2009
J'attendais avec impatience ce disque après avoir particulièrement apprécier le dernier CD de Diana Krall "QUIET NIGHTS".
D'un point de vue musical, rien à redire. Excellente interprétation, musiciens au top. Bien que le concert ressemble beaucoup à celui du DVD "Live in Paris".
Par contre, la Vidéo est franchement ratée sauf sur les gros plans du visage de Diana.
L'image est vraiment indigne d'un blu-ray. Par moment on croit avoir affaire à une image tournée avec un camescope à 150€!!
Enormément de bruit sur les scènes sombres. Bref, j'ai été très déçu par l'image de ce disque qui nuit grandement au plaisir d'écouter ces musiciens plein de talents.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2010
C'est le Blu-Ray de jazz à avoir en priorité, la qualité d'image et de son du Blu-Ray font de ce concert un enchantement, le lecteur Blu-Ray associé à un ampli true HD permet de voir et d'écouter ce concert dans une qualité optimale. Voilà pour la partie technique et pour la partie musicale proprement dite, Diana Krall mélange jazz et bossa nova à merveille et sa voix nous transporte autant que ses notes de piano. Quant à ses musiciens c'est le top du top. A quand les autres concerts en Blu-Ray de cette artiste prestigieuse?
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 janvier 2015
DIANA KRALL: LIVE IN RIO [2009] [Blu-ray] [UK Release] Join Diana Krall in the city of Rio De Janeiro for an evening of classic songs and standards in bossa nova style. Diana Krall performs with her band and orchestra in the intimate surroundings of Vivo Rio in Rio de Janeiro, before an audience totally swept up by the magic of the evening. This is Diana Krall at her very best celebrating the style and sensuality of bossa nova in the city of its birth.

Tracks: I Love Being Here With You; Let's Fall in Love; Where Or When; Too Marvellous For Words; I've Grown Accustomed to Your Face; Walk On By; Frim Fram Sauce; Cheek to Cheek; You're My Thrill; Let's Face the Music and Dance; Every time We Say Goodbye; So Nice; Quiet Nights; Este Seu Olhar; The Boy From Impanema; I Don't Know Enough About You; S'Wonderful and Exactly Like You.

Artist: Diana Krall [Piano and Vocals]

Musicians: John Clayton [Bass]; Jeff Hamilton [Drums]; Anthony Wilson [Guitar]; Paulinho Da Costa [Percussion]; Claus Ogerman [Arrangements/Conductor] and Ruria Duprat: Conductor with The Rio De Janeiro Orchestra.

Director: David Barnard

Producers: Kwok Yau and Nicci Power

Cinematography: Brett Turnbull

Video Resolution: 1080p

Aspect Ratio: 1.78:1

Audio: English: 5.1 DTS-HD Master Audio, English: 5.1 Dolby Digital and English: 2.0 PCM 2.0

Subtitles: None

Running Time: 135 minutes

Region: Region B/2

Number of discs: 1

Studio: Eagle Vision

Andrew's Blu-ray Review: I am a massive fan of Diana Krall and I've got all of her Compact Disc Albums, especially the DTS and SACD Surround Sound format Compact Discs, and I always enjoy her mellow arrangements and smoky voice when one of her songs is performed. But with this Blu-ray disc concert of `Diana Krall: Live in Rio' is just totally enchanting and a roller-coaster ride. Filmed in November 2008 and featuring much of the same talent and music assembled for her bossa nova-flavoured "Quiet Nights" CD Album, Live in Rio has the same warm, mellow feeling that you can only expect from this brilliant Canadian artist.

This long and lovely concert video, recorded live at Vivo Rio in Rio de Janeiro has completely changed my impression of Diana Krall, especially again being one of my favourite female jazz vocalist and I must admit I felt she was trading primarily on her great beauty and the sexiness of her song delivery, but not anymore, as Diana Krall has proved that her talents are boundless. In one of the bonus features her producer Tommy LiPuma says he feels she has matured in many ways and is now better than ever. After all, her marriage to Elvis Costello has resulted in two children and she's slightly less svelt-looking than in previous videos. I had forgotten that Diana Krall got her start in jazz as a strictly instrumental pianist, trying to emulate Monte Alexander. Her piano solos in this concert are certainly well beyond what one would hear from most such celebrity vocalists. And guitarist Anthony Wilson's and bassist John Clayton's solos are equally exciting.

The selection of the 18 songs is extremely varied, and they're not all of the type that seems designed for her patented sexy sophisticated delivery. A couple show her connections to her hero, who also began as a strictly jazz pianist and later was talked into doing vocals, Nat "King" Cole. Her version of his Frim Fram Sauce is a kick. The first and major part of the programme is selections from the Great American Songbook and other classics. Then Diana Krall swings into four bossa nova numbers, which receive a most welcoming reaction from the Brazilian audience. They sing along in Portuguese with her English lyrics on three of them, but on Este Seu Olhar they wig out because she sings that tune in Portuguese. Would have been nice to have a translation, and Diana Krall explains after that she finds it easier to sing in that language than to speak it. It did seem a bit odd that after the great audience connection with the four bossa nova tunes the performers came back with three American classics - although her version of “S'Wonderful” is probably the most heartfelt I have ever heard of this Gershwin classic.

The orchestral arrangements are by the famed Claus Ogerman, and the excellent orchestral backing is heard on something like alternate tunes, with Krall's quintet soloing on the others. On some of the tunes Krall restricts her piano contributions to her right hand only, while delivering her vocals with legs crossed and her upper foot keeping time. Even when playing with both hands, her left hand doesn't seem up to the improvisational chops of her right. The actual shots of the performers are interspersed with travelogue-type shots of Rio and environs. Many of these are collected together in the promotional film in the extras to “The Boy From Ipanema.” The interviews are interesting, and in the Rooftop Session we have several tunes quietly and informally sung by Diana Krall at a rooftop restaurant with a view of Sugar Loaf in the background. Her drummer Jeff Hamilton plays with his brushes on a large serving plate on his knees. One sees in the shots of the audience several mike stands placed among them, and these obviously come into use for the audience reactions and joining along on some of the tunes, which has a strong emotional appeal. They provide a more immersive surround effect than one gets with most such video concerts. Altogether this is an amazing terrific musical experience that should have the widest appeal to anyone who appreciates the talent of Dina Krall.

Blu-ray Video Quality – The good news is that the concert is so entrancing. The 1.78:1 aspect ratio image arrives via the 1080p stunning image, specifically, those outdoor exterior shots of the city and beaches of Rio. Once they get inside, though, watch out. Tight close-ups look good (dig the detail in the close of Krall's foot on the piano peddle), but the videographers were apparently unable to figure out how to properly shoot a high-definition image in the low light of the concert hall. As a result, medium shots are mildly noisy and wide shots are worse; the black levels are shockingly uneven, plagued by minor flickering and heavier-than-average grain and the sparsely-lit audience shots are downright fuzzy, looking worse than an up converted standard-definition DVD. All in all the video quality overall is a really good presentation, and it's certainly will not be a disappointment.

Blu-ray Audio Quality – On the other hand, I don't have a single complaint about the audio presentation. Viewers get three options: English 5.1 DTS-HD Master Audio, English 5.1 Dolby Digital and English 2.0 LPCM Stereo and of course I went with preferred first option, and was rewarded with one the cleanest, crispest concert audio recordings ever. Diana Krall's centre channel vocals are rich and clear, and instrumentation is evenly spread and dynamic. The wonderfully robust upright bass fills out the channels nicely, and the use of the rear surrounds for applause and audience reaction completes this beautifully immersive aural experience.

Blu-ray Special Features and Extras:

Special Feature: Rooftop Sessions [1080p] [13:57] An informal, four-song unplugged set and they do "The Boy From Ipanema," "Too Marvellous For Words," "Cheek To Cheek," and "Quiet Night," apparently performed, at first unnoticed, at a rooftop restaurant/bar with a view of Sugar Loaf in the background. Her drummer Jeff Hamilton plays with his brushes on a large serving plate on his knees. One sees in the shots of the audience several mike stands placed among them, and these obviously come into use for the audience reactions and joining along on some of the tunes, which has a strong emotional appeal. The video quality here is much improved and it's a daylight/dusk exterior, and there's an enjoyably low-key, off-the-cuff quality to these performances.

Special Feature: Quiet Conversations [1080p] [19:21] Documentary focuses on both the concert and the "Quiet Nights" Compact Disc album, with Diana Krall and her fellow musicians discussing the intersection of jazz standards and bossa nova, as well as the formation of this particular combination of musicians.

Special Feature: Promotional Film: The Boy from Ipanema [1080p] [4:58] This mostly comprises of all of the video images combined, which you got to see now and again at the start of the video and also while the concert was in progress. Strangely, we only get a few glimpses of Diana Krall.

Finally, gorgeous to look at and beautiful to listen to, ‘Diana Krall: Live in Rio' Blu-ray disc will provide the knowledgeable and the novice with over 135 minutes of rapturous aural bliss. There is a reason why this Canadian artist remains a genre giant artist and it's inherent in every note of this incredible concert. This is great late night listening; even with the remarkable picture quality, it's impossible to argue against the skill of the musicians in this performance and the quality of the audio mix, even if Diana Krall's vocals are an acquired taste to some people, but not me, because Diana Krall can do no wrong. Jazz fans should add this to their Blu-ray Collection without hesitation and a total. Highly Recommended!

Andrew C. Miller – Your Ultimate No.1 Film Fan
Le Cinema Paradiso
WARE, United Kingdom
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 juillet 2009
Bel enregistrement reprenant la plupart des succès du Live in Paris de prés de dix ans son ainé.
Images joliment filmées, musique symphonique pour accompagner les solistes.
Voix parfaitement maitrisé et surtout enfin une vidéo de qualité audio comparable au CD grâce à la magie du BluRay, d emême que la qualité de l'image en Full HD
Par contre si vous cherchez l'émotion passez votre chemin
C'est propre mais sans talent véritable
Nous sommes loin de la Diana de ses débuts que j'avais admiré au Blue Morning à Paris
Il est loin ce temps où la belle avait la volonté de vous émouvoir
Bien triste constat
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juin 2009
Il s'agit du concert donné à rio, par une diana krall souriante (si, si !) et très inspirée sur ses solos de piano, ce qui n'est pas toujours le cas dans ses concerts ;
du très bon donc, avec un son en DTS HD et une image quasi parfaite ;

un blu ray qui peut très bien servir de référence, à la fois pour les audiophiles et visiophiles perfectionnistes, mais aussi pour les amateurs de jazz "classique" et swinguant ...
à acheter sans aucune réserve
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)